N° 65, avril 2011

Sarâ-ye Mehr*
(Le Sérail du Soleil)


Traduction :

Babak Ershadi


Faisant partie du complexe historique du bazar d’Arâk, Sarâ-ye Mehr (le Sérail du Soleil) est un magnifique caravansérail ancien situé derrière la mosquée de Hâdj Aghâ Taghi Khân. Le bâtiment du caravansérail a été restauré à l’initiative de la préfecture d’Arâk et de l’Organisation des œuvres pieuses et caritatives de la province Markazi. Le Sérail du Soleil a été inauguré en 2004, sur l’emplacement de l’ancien caravansérail pour faire connaître l’artisanat de la province au public, surtout aux touristes iraniens et étrangers qui visitent Arâk.

Sarâ-ye Mehr (le Sérail du Soleil)
Photos : Omid Jafarnejâd

Ce complexe historique et culturel a été aménagé sur trois étages. Le premier étage est consacré à l’exposition des œuvres d’artistes et d’artisans de la province : gravures sur cuivre, pantoufles, kilims à motifs tissés en relief, broderies et vêtements traditionnels, gravures et sculptures en bois, instruments de musique fabriqués à la main, émaillages artistiques, poteries, travaux en plâtre, décorations avec de petits miroirs, tournages sur bois, sculptures, poupées et figurines traditionnelles, enluminures, miniatures… Les produits sont mis à la vente directement par les artistes et les artisans qui louent les stands. Les deux autres étages qui communiquent entre eux sont aménagés en restaurant traditionnel.

L’exposition de produits artistiques et artisanaux d’une part, et l’ambiance agréable du restaurant traditionnel de l’autre, font du Sérail du Soleil un endroit qui séduit les touristes qui visitent le bazar historique d’Arâk, et ce d’autant plus que le caravansérail où il se loge est aussi ancien qui le bazar couvert lui-même.

Sarâ-ye Mehr (le Sérail du Soleil)
Photos : Omid Jafarnejâd

Le Musée de l’artisanat de la Province Markazi

Le Musée de l’artisanat de la province Markazi a été fondé en 2004 par l’Organisation du Patrimoine Culturel et du Tourisme dans la maison historique de la famille Hassanpour.

La Maison Hassanpour se situe dans le quartier Tchar-Sough du bazar historique d’Arâk, à cinq mètres seulement du couloir principal, à proximité de l’école la plus ancienne de la ville (Ecole Sépahdari), du hammam le plus ancien d’Arâk (Hammâm Tchar-Sough) et de la banque la plus ancienne de la province (Bank Shâhi).

Musée de l’artisanat de la province Markazi

Le bâtiment fut construit en 1915, sous Ahmad Shâh, dernier roi de la dynastie des Qâdjârs. Il a été racheté plus tard par l’Organisation du Patrimoine Culturel et du Tourisme, avant d’être restauré en 1995. Ce beau monument ancien est composé de deux parties plus ou moins distinctes : le shabestân, partie de la maison composée de plusieurs pièces qui servaient d’habitation, et l’a’yân-neshin, salles réservées à la bonne réception des invités. Communiquant les unes avec les autres par plusieurs couloirs, ces salles créent aujourd’hui un espace idéal pour l’exposition d’œuvres d’art.

Ce musée expose les ouvrages des meilleurs artistes et artisans contemporains de la province Markazi : gravures sur bois ou sur cuivre, tapis, kilims plats ou à motifs tissés en relief, décorations avec de petits miroirs, enluminures et miniatures, sculptures, vêtements traditionnels, pantoufles, poteries et céramiques, ouvrages en filigrane d’argent, instruments de musique fabriqués à la main, …

Il est à noter qu’après la province de Téhéran, la province Markazi fut la deuxième région du pays à se doter d’un musée de l’artisanat. Le musée ouvre ses portes tous les jours de 8h00 à 20h00 (sauf le dimanche).

Musée de l’artisanat de la province Markazi

* Extrait du catalogue du Musée de l’Artisanat de la province Markazi


Visites: 370

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.