N° 81, août 2012

Le 29e Concours international du Coran organisé à Téhéran par l’Organisation des Waqfs


Hoda Sadough


Affiche du 29e Concours international du Coran, Téhéran

Depuis 1986, Téhéran est l’hôte du concours international de la récitation du Coran. L’Iran n’est pas le seul pays à organiser un tel concours international : la Syrie, la Malaisie, l’Indonésie, l’Arabie saoudite sont d’autres pays qui organisent des compétitions coraniques. Cependant, le concours iranien jouit d’un statut particulier en particulier favorisé par la rigueur et l’attention portées aux principes de récitation telles que le tajwid, la voix et l’intonation. Alors qu’en 1986, douze pays islamiques avaient participé à la compétition, aujourd’hui, plus de soixante-dix pays islamiques et non-islamiques y participent.

Cette compétition est annuellement organisée par l’Organisation des Waqfs au cours du mois de Rajab. Il faut indiquer que la compétition coranique en Iran est un grand événement culturel qui a pour objectif de renforcer l’unité du monde islamique, promouvoir les études et les connaissances coraniques et d’encourager la méditation et la réflexion autour des versets coraniques.

Le concours de récitation du Coran en Iran ne se réduit pas aux différents concours mais organise également des activités et programmes en marge de la compétition. Cette année, une conférence s’est tenue en marge pour rendre hommage aux femmes engagées dans les activités coraniques. Leurs performances dans douze domaines coraniques ont été évaluées et 29 femmes sur 1500 ont reçu des félicitations lors de la conférence. Les domaines concernaient entre autres la formation coranique, les projets de recherches coraniques, la gestion des affaires coraniques, les activités artistiques coraniques, les services coraniques, les activités de diffusion du Coran, et les gagnants nationaux et internationaux des compétitions coraniques. Dans les coulisses de la compétition, une exposition offrant des productions artistiques coraniques a également été organisée. Les concurrents ont été par ailleurs invités à visiter les lieux religieux de Téhéran.

Cette année, la 29e édition du Concours international du Coran a eu lieu du 17 au 22 juin à Tehéran. L’Iran a accueilli plus de quarante hâfez, c’est-à-dire personnes connaissant par cœur l’ensemble du Coran, et cinquante récitants venus de soixante-dix pays. Le jury comprenait 14 membres venus de plusieurs pays musulmans : l’Egypte, la Malaisie, l’Algérie, l’Indonésie, la Syrie, l’Irak, la Turquie, l’Algérie et l’Iran. Dans la catégorie de la récitation, l’Iranien Ghâssem Moghaddami a remporté le premier prix. ’Ezzat al-Rashed Seyyed de l’Egypte, Mahmoud Salmân ’Ali de Bahreïn, Sabroddin Abdolrahmân d’Indonésie et Najm-ol-Hassan du Bangladesh ont respectivement remporté les titres du deuxième au cinquième prix. Dans la catégorie de la mémorisation, l’Iranien Hossein Mo’tamedi a remporté le premier prix, et ’Ein-ol-’Arefin du Bangladesh, ’Abdullah ’Omar de Libye, Mahdi Khair al-Balil du Soudan, et ’Abdol Malik Mohammad Rahim d’Afghanistan les prix suivants.

Cérémonie d’ouverture du 29e Concours international du Coran, Tour Milâd, Téhéran, photo : Mohammad Najafi
Photos du 29e Concours international du Coran, tenu en Iran du 17 au 22 juin 2012, Tour Milâd, Téhéran

Visites: 1675

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



9 Messages