N° 111, février 2015

La verrerie pharmaceutique et le groupe industriel Râzi


Shahâb Vahdati


Un chef de file dans la fabrication des récipients en verre

Le groupe industriel Râzi est l’un des principaux fabricants iraniens de récipients en verre à usage pharmaceutique ayant pour objectif de servir à la fois les marchés nationaux et internationaux de médicaments et d’aliments. L’utilisation des technologies de pointe dans la production de verre lui a donné l’avantage de pouvoir fournir sur le marché iranien des produits de qualité supérieure ou égalant celle de ceux importés de l’étranger. Profitant des coûts de production relativement bas, notamment concernant le travail et l’énergie, le groupe Râzi jouit d’un avantage considérable sur le marché international en offrant des produits de qualité à des prix compétitifs. Cette société offre aussi une variété de produits et de services complémentaires à ses clients au travers de sa filiale de Behin Pouyân, capable de créer des moules personnalisés sur commande. Avec 450 salariés employés sur trois sites et deux fours de fusion à sa disposition, la capacité de production du Groupe atteint 170 tonnes par jour. La société dispose également de six bureaux de représentation à l’étranger : en Russie, en Turquie, en Irak, en Jordanie, au Soudan et en Syrie.

Usines du groupe Râzi

Historique du groupe

Ce groupe a été fondé en 1993 dans le centre de l’Iran. A l’époque, il se destinait à la production de récipients en verre à usage pharmaceutique de type III. Au fil du temps, il a permis à l’Iran de devenir auto-suffisant dans ce domaine, et même d’en exporter. Sa capacité de production est de 50 tonnes par jour, soit 15 000 tonnes par an.

Les usines de verrerie de Takestân

Construites au cœur du complexe industriel de la ville de Takestân, ces usines ont été inaugurées en 1998 pour augmenter les capacités de production du groupe. On y fabrique toutes sortes de récipients en verre à usages pharmaceutique et alimentaire tels que des bouteilles et des récipients à large bouche. La capacité de production de cette filiale est de 120 tonnes par jour, soit environ 35 000 tonnes par an. En outre, en 2002, la société filiale Behin Pouyân, chargée de la production de moules industriels pour la fabrication du verre, a été créée. Ces moules sont également mis à la disposition d’autres producteurs. Cette entreprise développe actuellement son marché hors de l’Iran.

Logo de l’emblème de l’emballage de récipient en verre de Takestân

La production du verre

Le verre et ses éléments composants

Les principaux ingrédients du verre produit industriellement sont la silice (ou le dioxyde de silicium), la chaux (l’hydroxyde de calcium) et le calcaire (carbonate de calcium). Suivant la couleur du verre, on utilise jusqu’à 55% de verre recyclé.

Le procédé de la fusion du verre

Selon le degré de récupération du verre après recyclage, la matière récupérée (le verre broyé de récupération qui s’appelle également le calcin) est un élément essentiel qui, avec les matières ajoutées, se laisse fondre à la température de 1580° C. Le gaz naturel est la principale source d’énergie nécessaire à ce stade.

Le moulage des récipients en verre

Après la fonte, le verre fondu est séparé en des quantités fixes et suivant des canaux spéciaux, dirigé vers des moules primitifs. Après cette étape, cette matière première sera versée dans le moule final. Ayant déjà approximativement la forme du produit fini, les verres seront soufflés pour obtenir leur forme définitive. Toutes ces étapes sont mécanisées.

Le four de recuit

A ce stade, le verre moulé encore chaud et incandescent est lentement recuit dans un four spécial où sa température baisse de façon uniforme et graduelle. C’est alors que la surface du verre est recouverte d’un revêtement qui protège le produit contre l’abrasion et augmente sa résistance aux chocs.

Contrôle qualité

Sorties du four où elles sont recuites, toutes les bouteilles seront contrôlées visuellement, mécaniquement et électroniquement afin que le moindre défaut soit repéré. Elles seront réexaminées et si des critères et des normes de qualité l’exigent, les produits seront refondus.

L’opération du contrôle de qualité finie, les produits sont emballés automatiquement, avec la stricte observance des mesures d’hygiène, après quoi ils sont stockés dans les entrepôts ou transférés directement vers les terminaux de livraison.

Les droits de marque

Les droits de marque du Groupe Râzi

Tous les produits de cette entreprise de verrerie pharmaceutique ont un emblème rappelant la lettre « R » entourant une bouteille, représenté ci-dessous :

Les produits emballés à Takestân ont un emblème composé de deux lettres « T » (Takestân) et « G » (Glass) :

Enfin, cette entreprise a réussi, le 16 décembre 2003, à recevoir le certificat ISO dans la gestion de qualité de ses produits.

Bibliographie :
- Kargar Râzi, Maryam, Farhang-e-mavâdd-e avvalieh dar san’at-e shisheh (Encyclopédie des matières premières dans l’industrie verrière), Téhéran, éditions Helal, 2014.
- Revue trimestrielle Almâs, no. 169, Téhéran, 2014.
- Bâgheshâhi, Saïd, Ravesh-hâye pishrafteh shekl-dehi be shisheh-hâye rangi (Les méthodes progressives pour donner forme aux verres de couleur), éd. de l’Université de Téhéran, Téhéran, 1999.
- Tooley, Fay, Handbook of Glass Manufacture, Ogden Publishing, 1953.


Visites: 198

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.