N° 136, mars 2017

De la photo... dans le désert


Photos : Sepehr Mirzâei

Yâsaman Borhani


Né en 1990 à Téhéran, Sepehr Mirzâei est un photographe iranien diplômé en art pictural à l’Ecole des Arts Visuels de Téhéran. S’intéressant à la photographie après la peinture, il s’est spécialisé dans ce domaine et en a fait son métier. Il possède désormais une solide expérience dans les domaines de la photographie de rue, la modélisation, la photographie industrielle et la photographie de la nature. Il a organisé une exposition individuelle sur le thème du documentaire photographique social et a, en 2013, participé à une exposition de groupe organisée à la Faculté des Beaux-arts de l’Université de Téhéran.

 

Sepehr Mirzâei

Après plusieurs années de pratique, il a entamé des études de photographie pour se concentrer sur la photographie en milieu naturel et les reportages sur des sujets sociaux. Il a récemment photographié le désert du Maranjâb et prépare actuellement une exposition consacrée à ce sujet.

 

Selon lui, prendre des photos dans le désert est une expérience particulière et différente au vu du lieu. Par exemple, la photographie du désert se passe en partie la nuit pour capturer des ciels étoilés uniques, ou des levers de soleil hors du commun. De jour, les ombres du désert permettent également de prendre des clichés uniques, en journée ou lors du lever du soleil.


Visites: 135

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.