N° 36, novembre 2008

Faune et flore iraniennes

La fougère (scolopendre) & le poisson-scorpion diable


Mortéza Johari


La fougère (Scolopendre)

Nom scientifique : Phyllitis scolopendrium

Nom persan : Zangui-Dârou

Plante vivace à souche épaisse, gazonnante. Sa forme est allongée en ruban. Sa feuille ou fronde est simple et mesure de 20 à 40 cm de long ainsi que de 4 à 5 cm de large. Le pétiole est velu, à rachis poilus-écailleux, avec à la base des écailles brunes-noires. Les spores sont linéaires, allongés, de grande taille, de couleur jaune ou orangé, et situés sur la face inférieure du limbe. La fougère pousse dans les lieux humides, sur les rochers, murs et haies, en particulier sous les arbres. Elle préfère les sols pierreux, calcaires, sableux ou argileux et sombres, mais on la voit parfois face au soleil sur les murs. La fougère se reproduit par sporulation, de mai à octobre. Cette plante pousse au nord et nord-ouest de l’Iran, dans les provinces de Guilân, Mazandarân, Golestân et plus rarement Ardebil, Azerbaïdjan de l’Est et de l’Ouest, Qazvin, Zanjân et Téhéran. On peut également la trouver dans les forêts hyrcaniennes du nord de l’Iran, en particulier au bord des ruisseaux ou des étangs. Elle possède des propriétés expectorantes, émollientes et astringentes.


le poisson-scorpion diable

Nom Scientifique : Scorpaenopsis diabolus

Nom persan : Aqrab-Mâhi

Ce poisson meure 30 cm de long. Il est marin et vit de 1 à 70 m de profondeur dans des endroits pierreux, herbeux ou coralliens. Il vit en groupe, en particulier dans les mers tropicales, entre les tropiques du 32°N au 26°S. La croissance de sa population est faible et double de 4 à 14 ans, selon les facteurs naturels. Le poisson-scorpion diable possède une épine dorsale très venimeuse, ainsi qu’un dard dont il se sert lorsqu’il se sent menacé. Sa technique de camouflage consiste à s’enterrer dans le sol. Il pond des œufs protégés par un ballon gélatineux et ses larves sont planctoniques. Son coloris est brillant et vif et il se nourrit de crustacés et de poissons. On peut facilement l’élever en aquarium, à condition de lui procurer une nourriture convenable. En Iran, on le trouve essentiellement dans le golfe Persique et la mer d’Oman.


Visites: 7503

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.