La Revue de Téhéran | Iran



  • Norouz

    Negar Sâlehiniâ N° 5, avril 2006

    Norouz est sans doute la fête religieuse et nationale la plus importante et peut-être la plus ancienne de l’Iran. Bien qu’elle ne soit pas citée dans l’Avesta, livre sacré des Zoroastriens, cette fête a été mentionnée comme fête religieuse dans plusieurs textes datant de la Perse d’avant l’Islam.
    Nog routch, forme originelle de Norouz, appartient à l’ancienne langue Pahlavi de l’Iran, langue officielle de l’époque des Sassanides. La première syllabe a été transformée, dans le persan d’aujourd’hui, en "now" (...)



  • Haft sin

    Jacqueline Mirsâdeghi N° 5, avril 2006

    Deux semaines avant la fin de l’année, on fait germer des grains de blé dans une assiette et le 13ème jour après le Nouvel An, le blé sera jeté dans un courant d’eau. Cette pratique symbolise le fait de se débarrasser de tout ce qui est négatif ou mauvais pour assurer un départ pur dans la nouvelle année. Une autre tradition est celle du " Haft Sin " ou la table des " 7 éléments " qui commencent tous par la lettre " S. " Elle est dressée quelques jours auparavant et fait l’objet de beaucoup d’attention. (...)



  • Parvin Etessâmi, le bourgeon qui n’a pas pu éclore

    Rouhollah Hosseini N° 5, avril 2006

    L’heure de tenir sa parole est venue, dis tout et ne t’effraie guère
    N’hésite pas à dégainer ton sabre le jour de la guerre
    Parmi les classiques de la poésie persane se trouvent un grand nombre d’hommes, qui, depuis longtemps, contribue à illustrer notre littérature. Cependant, les femmes sont absentes en la matière. A part Rabée Bente-Kaab, qui est peu connue du grand public, nous n’avions pas vu d’autres figures marquantes, jusqu’à l’apparition du grand génie de la poésie persane, Parvin Etessâmi. (...)



  • L’histoire de mes lunettes

    Rassoul Parvizi
    Traduit par

    Mahmoud Goudarzi N° 5, avril 2006

    Cet événement est si vivant dans mon esprit qu’il brille comme le soleil à travers les ténèbres de ma mémoire. Il me semble qu’il s’est produit il y a deux heures, tellement il est frais dans ma tête. Jusqu’en huitième, je croyais que les lunettes, comme la canne et la cravate, faisaient partie de ces choses dont se parent les étrangers, et que les gens raffinés portent pour paraître beaux. Mon cher tonton Mirza Gholamreza - qui se pomponnait, portait des pantalons étriqués, commandait ses cravates à (...)


  • Au Journal de Téhéran
    Ispahan et ses monuments à travers les siècles

    N° 5, avril 2006

    15 Mars 1936,
    24 Esfand 1314
    Nous avons le plaisir d’offrir aujourd’hui à nos lecteurs la magistrale évocation d’Ispahan que fit Madame Godard devant un nombreux public à l’Alliance Française. Ce sera, nous en sommes persuadés, une grande joie pour ceux d’entre eux qui n’ont pas eu le privilège de l’entendre, et, pour les autres, un agréable souvenir de l’heure pendant laquelle ils furent dimanche dernier sous le charme de sa parole.
    Ispahan appartient au nombre des villes, Versailles en France, (...)



  • L’enfant, la pauvreté, le travail

    Zahra Vossoughi N° 5, avril 2006

    On utilise encore le terme de "Bouches inutiles" au lieu de celui d’"enfants" dans certaines cultures populaires. Dans ces dernières, c’est-à-dire, celles où la pauvreté entraîne la destabilisation de l’unité familiale, il importe que cette bouche inutile devienne le plutôt possible un membre actif. Pour ce qui concerne les enfants des rues, on peut dire que l’affaiblissement du rôle protecteur du noyau familial constitue la principale cause de leur triste destin. Plus de quatre vingt dix pourcent de (...)



  • Vivre dans un meilleur monde, un monde différent

    Kamran Gharagozli N° 5, avril 2006

    Je souhaite un monde pour vivre mieux ; un monde avec un ciel vaste où tout oiseau pourra s’envoler à son gré. Dans ce monde, il saura qu’il faut respecter les domaines et les autres.
    Mais comment est-ce qu’on peut vraiment respecter l’un l’autre ? Par nos silences, par notre effort à dialoguer avec les autres, par notre patience et notre écoute de leurs dires. Ces valeurs peuvent bien nous garantir l’espoir d’un meilleur monde. Celui-ci sera réalisable à condition qu’on puisse changer d’idées et (...)



  • L’énergie, enjeu du XXIème siècle

    Maaike Bleeker N° 4, mars 2006

    "Les grandes puissances ont toujours été en concurrence pour la quête des ressources fossiles, mais il semble que la lutte pour s’approprier les dernières réserves soit plus que jamais acharnée. Cette compétition sera un des thèmes clé de la géopolitique de ce vingt et unième siècle."
    Dixit Paul Roberts dans un article du " Washington Post. " Il se base sur la croissance de la demande enregistrée dans des pays comme le Brésil, l’Inde et surtout la Chine pour prédire que la demande aura doublé d’ici l’an (...)



  • Le complexe pétrochimique de Mâhshahr

    N° 4, mars 2006

    Le Khûzestân est un des principaux pôles économiques de l’Iran. Cette région est particulièrement attractive en termes d’investissement, grâce à la présence de pétrole, de gaz, de terres de bonnes qualité, d’eau en grande quantité ; grâce également à un réseau aérien, routier, mais aussi maritime de communications, ce dernier offrant un précieux accès aux voies maritimes internationales ; grâce enfin à ses richesses touristiques.
    La région de Mâh shahr, avec une superficie de 7304 kilomètres carrés, se trouve (...)



  • Les dessins de Ghahveh Khâneh

    Helena Anguizi N° 4, mars 2006

    C’est en dehors des courants académiques et des écoles d’arts officielles, que les dessins de Ghahveh Khaneh ont pris naissance. Ce qu’on appelle Ghahveh Khaneh, n’est autre que le café traditionnel, où l’on s’adonnait, tout en discutant, à la dégustation de l’amère et noire texture riche en caféine.
    "Le dessin de Ghahveh Khaneh", désigne une forme artistique simple et populaire de peinture à l’huile évoquant généralement des sujets religieux, des scènes héroïques et quelque fois des festivités. Des (...)


0 | ... | 2530 | 2540 | 2550 | 2560 | 2570 | 2580 | 2590 | 2600 | 2610 | ... | 2640


Retour haut de page Mensuel culturel iranien en langue française | mail@teheran.ir | ISSN 2008-1944 | Mentions légales| Webmestre@teheran.ir | Plan du site