La Revue de Téhéran | Iran

Mensuel culturel iranien en langue française

Accueil > ... > Forum 17632

Le Canon d’Avicenne, un monument du savoir

2 avril 2011, 01:57, par Olivier Utzschneider

Je découvre avec stupéfaction ce que nos cours d’histoire ont omis sciemment ou non de nous révéler. Quel avancée dans la médecine ! Et si tôt de surcroît ! Alors que nous pauvres Chrétiens en étions encore réduit à faire de la boucherie avec nos malades. Nous avions entravé toute possibilité de progrès étouffés qu’ils étaient par des croyances religieuses. Les Arabes sachant dissocier la religion la philosophie et écartant le charlatantisme de la médecine pour son plus grand bien ont eu leur grands Avicenne (Ibn Sina) , Ar-Rasi, Ibn Sina, Thabit Ben Qourra, Avéroes, Ibn Ad-Dchessar etc. Ils ont Ô combien éclairés nos lanternes par la flamme de leur génie répandant les connaissances et les bienfaits de la chirurgie, de l’opthalmologie, de la guérisons des plaies, de l’infectiologie, des connaissances sur le système cardio-vasculaire et j’en passe... En fait nous leur devons tellement à eux qui ont su délivrer l’humanité d’une bonne partie de ses maux physiques et de ses tourments je ne puis tout simplement pas comprendre que nous ne leurs fassions pas plus d’éloges et d’honneur à travers tous les pays du globe depuis cette lointaine époque. J’ose espérer dans mon cas que ce ne fût qu’omission involontaire de la part de mes éducateurs et que tous les enfants apprendront cela car voilà de quoi nous réconcilier avec le monde musulman . Car hélas, nous ne recevons plus guère à travers les canaux de l’information qu’une image déformée des Arabes et de l’Islam qui ne nous invite qu’à nous dresser les uns contre les autres. Puisse cette vérité et bien d’autres parvenir aux oreilles des enfants.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.