La Revue de Téhéran | Iran

Mensuel culturel iranien en langue française

Accueil > ... > Forum 27793

Compte rendu de lecture
1983-2013 ANNEES NOIRES DE LA PEINTURE
Une mise à mort bureaucratique ?
Editions Pierre Guillaume de Roux, Paris 2013

28 novembre 2016, 21:17, par Brigaudiot

Oui il faudrait une autre politique culturelle pour que davantage d’artistes puissent bénéficier d’une reconnaissance des institutions et ainsi les galeries joueraient à nouveau un rôle de soutien à la création qui se fait en France. En fait cette distorsion du rôle du ministère de al culture a facilité la mise en place du marché des valeurs mondialisées au détriment des artistes "moyens".

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.