La Revue de Téhéran | Iran

Mensuel culturel iranien en langue française

Accueil > ... > Forum 27834

Le jardin chez les Perses

10 janvier 2017, 14:34, par thomasjc4@orange.fr

Merci pour cet article bien documenté
Il m’aide énormément pour comprendre dans la Bible le sens du Jardin en Eden (Genèse 2 et 3) des fleuves, des arbres et de la rencontre entre le Maître du Jardin et le couple originel qu’il y a placé pour le garder.
Le mot paradis ou pardès trouvé là son origine.
J’ai bien noté la date probable du premier jardin persan...Il semble que les premiers jardins créés en Iran à l’époque achéménide étaient situés à Pasargades, résidence de Cyrus Ier, fondateur de l’empire achéménide (559-530 avant J.-C.). Les palais situés à Pasargades étaient conçus et construits comme une série de pavillons situés au milieu de jardins et parterres aux formes géométriques, ainsi que de canaux et cours d’eau en pierre, l’ensemble constituant un parc avec différentes variétés de plantes et d’animaux. Les rois de la dynastie achéménide s’intéressaient à l’horticulture et à l’agriculture. Les satrapes, qui tentaient d’innover en matière de techniques d’irrigation, d’arboriculture et d’irrigation, étaient encouragés par l’administration. Il ne faut pas oublier que le jardin royal avait en outre un sens symbolique : en tant que créateur d’un jardin fertile sur une terre aride, à l’origine de la symétrie et de l’ordre, et artisan d’une réplique sur la Terre du Paradis Divin, le Roi jouissait d’une autorité et d’une légitimité encore plus grande. Rappelons aussi que lorsqu’un roi perse voulait honorer quelqu’un qui lui était cher, il le nommait « compagnon du jardin » et lui donnait le droit de s’y promener en sa compagnie.
Merci chaleureux
Jean Charles THOMAS
10 janvier 2017

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.