La Revue de Téhéran | Iran

Mensuel culturel iranien en langue française

Accueil > ... > Forum 23031

René Guénon

25 décembre 2012, 21:29, par A.M.

Bonsoir,

Je n’avais pas eu connaissance de votre message. Et le temps a passé ! Je vous prie donc de bien vouloir m’excuser de mon silence. Depuis le message que j’ai écrit il y a deux ans, mon travail m’a orientée vers d’autres horizons très diversifiés. Oui, j’exerce mes fonctions aux Archives départementales des Deux-Sèvres. Mes pas ne m’ont pas conduite vers les oeuvres de R. Guénon (qui fut musulman en effet), faute de temps uniquement. Mon premier message était peut-être insuffisamment formulé : travaillant dans un service d’archives, il ne m’est pas toujours possible de m’exprimer de la façon dont je le souhaiterais. Et sur Internet, la communication n’est pas non plus toujours facile ; elle peut être mal interprétée. D’où l’emploi de termes sans doute peu adéquats d’un point de vue spirituel ("intellectuelle de renommée internationale"...), même s’ils sont vrais d’un certain point de vue.

Depuis deux ans, l’occasion m’a été donnée d’enrichir ce fonds à cinq reprises et de refondre la totalité de mon répertoire. Après obtention du visa des Archives de France, celui-ci vient d’être publié (127 pages et 16 pages de photographies grâce à une subvention de la DRAC de Poitou-Charentes en complément des crédits du Conseil général des Deux-Sèvres). Il est disponible aux Archives. Deux sites Internet en feront également un compte rendu bientôt. J’ai eu la chance de pouvoir composer ce répertoire avec introduction et annexes avec beaucoup plus de liberté cette année (tout en me conformant au code de rédaction des instruments de recherche). J’ai rédigé ce répertoire avec passion, dans le désir aussi de communiquer, bien qu’indirectement, sur ce qui m’anime en profondeur (une recherche d’intériorité). Je suis vraiment très heureuse d’avoir pu approfondir des questions essentielles liées à la recherche du sens profond de la vie au moyen de ce fonds d’archives, même si "l’expérience spirituelle n’est jamais acquise mais vouée à des approfondissements successifs" (M.M. Davy).

Pourtant, les mots demeurent trop pauvres ou limités pour traduire en profondeur tout le contenu d’une expérience spirituelle (celle de M.-M. Davy ici) dans un simple répertoire d’archives. On aimerait faire plus lorsque l’on rejoint un domaine qui se situe en dehors des limites du temps et de l’espace, qui comporte "une dimension d’éternité" pour reprendre une expression de M.-M. Davy.

J’ai acheté également, dans le cadre de l’enrichissement de ce fonds, des dossiers et documents relatifs au moine bénédictin Henri Le Saux (M.-M. Davy avait contribué à faire connaître les écrits de ce moine-sannyâsi). A titre personnel cette fois, je travaille en particulier à la retranscription et à la mise en perspective de la correspondance (inédite) de ce moine avec sa soeur qui fut moniale à l’abbaye Saint-Michel de Kergonan. Cette correspondance couvre la période 1952-1973. Le contenu de cette correspondance m’a profondémment marquée et mon attrait pour le lien Orient - Occident s’en est trouvé encore renforcé. Cela me conduit à approfondir le thème central de la caverne, de la Guhâ qui évoque le fond (sans fond) de l’âme.

Je me tiens à votre disposition aux Archives départementales, si vous le souhaitez, pour un échange sur ces thèmes qui me tiennent vraiment à coeur ; les fonds d’archives sont communicables au public (sauf quelques rares exceptions liées à la loi de 2008 sur les archives).

Bien sincèrement,
A.M.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.