La Revue de Téhéran | Iran

Mensuel culturel iranien en langue française

Accueil > ... > Forum 117590

Art brut et la création hors normes des malades mentaux

15 mars 2020, 23:16, par remi.deroure553@gmail.com

Le psychisme accompagne sa découverte à savoir ce principe d’insatisfaction qui suit toujours les jouissances pulsionnelles qu’elles soient d’alimentations,d’orgasmes,d’oralités et qui par définition nous deviennent redondantes.Cette sensibilité du cerveau régisseur nous frustre de nos anciennes alliances avec quoique on en dise le début de l’incarnation du corps entier de nos adolescences voire de de nos enfances.Ce qu"il en est de l’art des malades mentaux c’est pas vraiment à nous d’en trop ecrire faudrait il en revenir aux traumismes acquis ou innés de ceux qui s’expriment en art plastiques car c’est ,de cet impondérable que tout art tous artistes confondus puise ses ressources créatrices.On travaille son morceau on sublime on désublime l’esthétique arrive et nous dédommage partiellement d’un refoulement,utile qui reste comme un principe d’incomplétude qu’il nous faudra payer par ce désagrément réussi d’avoir eu ce culot d’outrepasser la règle comme un bon sauvage.La philosophie enfantée d’une ethique facile à deviner s’averant impossible à faire parler l’oeuvre offre ce je sais quoi que le temps propose aux vivants artistes véritables pour en articuler des bouts de significations comme autant de clivages dont on sait qu’il est et fait parti intégrante de toutes les complexités du couple oeuvre réalisateur

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.