La Revue de Téhéran | Iran

Mensuel culturel iranien en langue française

Accueil > ... > Forum 118248

Art brut et la création hors normes des malades mentaux

21 mars, 20:17, par deroure

Accompagné ou pas d’un art thérapeute lors de la réalisation de l’oeuvre l’artiste en herbe ou plus élaborant aura un objet nouveau entre ses mains. Le principe de satisfaction aidant ; alors, ou pas selon les caractères ,l’actant aura à retrouver son narcissisme primaire après accomplissement du divertissement si cela lui plait ou d’un retour à la névrose commune en ce qui concerne son emploi du temps. La ou pour le premier il n’y a pas du temps à perdre, pour le second il lui faudra assumer l’approche de l’oeuvre suivante. Ce n’est qu’ avec l’estimation ics du temps retrouvé aprés l’action que se construira ou peu une plénitude sereine de la perception sensible du corps que le psychisme tentera d’activer sans grand résultat dans chaque cas après la fin du passage à l’acte artistique.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.