La Revue de Téhéran | Iran

Mensuel culturel iranien en langue française

Accueil > ... > Forum 27872

Art brut et la création hors normes des malades mentaux

6 février 2017, 23:43, par deroure rémi

Mon exercice artistique en sculpture sur les pierres est dialogue avec l’élément soit un proto langage qui n’éfface pas mon grain de fou soigné que je suis par ma relation avec le minéral et l’obsessionnelle quéte d’une figuration jamais atteinte lorsque l’oeuvre est achevée. Docteur es éternel essayiste l’artiste serait il celui qui me ressemble ? Relation amoureuse avec la temporalité les anciennes roches invitent au labeur.
Le sculpteur a à animer les masses vers une déconstruction qui nie pas la recherche d’un certain plaisir comme un orgasme qui n"en finirait pas éternellement de se répandre et d’abolir l’écoulement des heures. L’effrayance du chronos, les apats,
les différentes épaisseurs de nos porte feuilles narcissiques, nous encerclent telle une bulle que les esthétiques démasquent comme l’age qui nous précède et qui nous ride nos prétentions à séduire ce rien qui n’attends pas.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.