La Revue de Téhéran | Iran

Mensuel culturel iranien en langue française

Accueil > ... > Forum 28075

Art brut et la création hors normes des malades mentaux

9 octobre 2017, 16:31, par remi.deroure@sfr.fr

Les pierreux, car tels sont nommés les sculpteurs du monde minéral,l’inanimé qui nous porte nous les etres vivants et les racines des plantes, ne se trompent pas de cible.Ils n’en ont pas.Ils cherchent ce qui advient comme tout un chacun.Leur labeur à eux c’est d’exister là ou la société existe, ailleurs aussi qu’autour de leurs outils.Ouvriers de l’abstraction ou du figuratif ils soignent le meilleur qu’ils peuvent attendre du martelage du talochage de la scie électrique.Efforts donnés et patiente souffrance du soir sont peu pour eux.Ils rejoignent tous les boiteux psychiques biologiques et mentaux de la planète.Solidarité obligatoire d’un corps manipulatoire des blocs qu’ils déconstruisent afin d’y ajouter ce je sais quoi d’un reve addictif qui compense les désagréments contingents du phénomène vivant.Avec tout ce plaisir contenu ou pas l’oeuvre reste jusqu’au moment ou l’amateur en dit un brin de sens.Une signification qui nous vient de loin.Des terrains cérébraux avec lesquels chacun porte ses propres traces mnésiques.Alors parfois on sait plus on balbutie on tergiverse pour cette soutenable légèreté de l’étre qui vient lever les lourdes masses et les distribuer ça et là sans radinages.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.