La Revue de Téhéran | Iran



  • À l’ombre des platanes de Téhéran

    Elodie Bernard N° 12, novembre 2006

    Téhéran est un passage presque obligé pour découvrir l’Iran. A son égard, j’ai le plus souvent entendu des critiques : une ville mal aménagée, toujours encombrée et polluée. L’hiver y est rude et l’été, impitoyable, transforme la ville en une mer de poussière. L’air sec émane alors dans les ruelles étroites et les rues neuves dépourvues d’ombre, sans qu’un souffle d’air extérieur ne puisse laisser s’infiltrer un peu la fraîcheur de la nuit. Tracées au couteau, les larges avenues ne semblent pas garder un cachet (...)



  • Tabriz vu par Owlia Chelebi

    Mohammad-Javad Mashkour N° 12, novembre 2006

    Cet article a été écrit par le regretté Mohammad Javad MASHKOUR, ancien professeur à l’Université de Téhéran ; il est publié pour la première fois dans ce numéro en sa mémoire.
    Ewliya Chelebi, ou comme il s’est surnommé à plusieurs reprises, Ewliya ibn Derviche Mehmed Zilli, grand voyageur turc, est né le 10 moharam 1020 (mars 1611) à Istanbul, dans le quartier d’Unkapan. Il décéda sans doute dans le dernier tiers de l’année 1095/1684. Même son vrai nom demeure inconnu ; Ewliya est ainsi le pseudonyme qu’il (...)



  • Ali

    Seyed Djafar Hakim N° 12, novembre 2006

    Je voudrais vous parler d’un changement qui s’est opéré, depuis quelques d’années, dans notre société. Il a été et est encore discuté dans presque toutes les familles, dans la mesure où chacune est touchée par ce problème. Certes, l’apport de la technologie dépasse l’imagination. La machine a ainsi beaucoup changé la vie de l’homme et celui-ci, pris au piège de celle-là, n’a plus pris le temps de "vivre" réellement. Mais l’homme, pour peu qu’il soit pris dans le tourbillon de la vie et du progrès, pourra-t-il (...)



  • Shafiee Kadkani
    le chant d’être

    Rouhollah Hosseini N° 12, novembre 2006

    Je préfère être un arbre

    Sous les coups de fouet d’ouragan et d’éclair

    Palpitant d’éclore et de dire

    Plutôt que d’être

    Une calme roche

    Confiée aux tendres caresses de la pluie

    Ou d’être oreille corps et âme

    Emporté par le silence.

    Ces nuits-ci

    Dans lesquelles

    La fleur a peur de la feuille

    La feuille a peur du vent

    Et le vent du nuage ; Le temps n’est apparemment plus favorable à l’apparition des grands poètes persans, et il faut souvent regarder en arrière, en direction d’un passé (...)



  • Sur un tapis iranien
    Une œuvre d’art iranien

    N° 12, novembre 2006

    15 Janvier 1937
    25 Dey 1315
    Objets inanimés,
    Avez-vous donc une âme ?"
    C’est le soir, je vous attends... Le soleil est descendu à l’horizon et toute la plaine est couverte des dernières lueurs du couchant. Dans la cheminée, les bûches de bois crépitent et se tordent sous la caresse de la flamme. A travers les croisées frangées de tulle, quelques rayons d’or viennent mourir au pied d’un grand vase de marbre vert et sous mes pas, avec le jeu de l’ombre et des clartés, le tapis semble vivre (...)


  • Au Journal de Téhéran
    Activité touristique

    N° 12, novembre 2006

    13 Janvier 1937
    23 Dey 1315
    Nous extrayons aujourd’hui de la remarquable étude MM. Andrieu et Muracciole déjà citée hier, le très intéressant passage suivant ayant trait au site où naquit Téhéran : " Dans cette vaste Plaine de la Médie, longeant l’Elbourz les grandes caravanes. C’était là le passage de la célèbre route de la soie, une des plus vieilles et des plus importantes du monde. Les Babyloniens la connurent, les armées innombrables des grands Achéménides la suivirent, elle fut le chemin (...)



  • La grande salle du miroir, reflet de la culture et de l’art iraniens

    Charareh Châkeri N° 12, novembre 2006

    Il y a, au nord de Bojnourd, une magnifique haute bâtisse dont l’architecture attire l’attention de tout visiteur. Fascinée par sa beauté, je me suis rendue sur ce lieu de rêve.
    Désireuse d’en savoir plus, je me posais à chaque pas une nouvelle question : de quelle époque date cet édifice ? Par qui fut-il fondé ? Comment l’appelle-t-on ?
    Je me retrouvais peu après en ce lieu tant rêvé, devant sa monumentale entrée. Ebahie par sa taille, je pus distinguer le nom de son fondateur gravé en haut du porche (...)



  • Shirâz... la ville des poètes

    Fatemeh Mehrânfar N° 12, novembre 2006

    L’Iran est un pays d’art et de littérature ayant abrité de nombreux poètes. L’Iran est aussi le pays des mystères : sa visite est une expérience unique car elle nous plonge dans le berceau d’une civilisation qui eut ses hauts et ses bas, mais qui enrichit les pages d’une histoire trois fois millénaire de l’âge du Feu à l’Epoque contemporaine. L’histoire de l’Iran remonte au IVème millénaire avant Jésus-Christ. Pendant des siècles, ce pays fut le lieu de passage de différentes cultures, ainsi qu’en témoigne la (...)



  • Dar-ol-Fonûn, l’école fondée par Amir Kabir le sage

    Hassan Reza Rafi’
    Traduit par

    Maryam Devolder N° 11, octobre 2006

    L’école Dar-ol-fonûn est intimement liée au nom d’Amir Kabir. Ainsi, si cette dernière est restée vivante dans les souvenirs, c’est grâce à sa relation avec la personnalité éminente d’Amir Kabir qui l’a crée en vue d’améliorer le niveau scientifique de l’Iran. Et si les Iraniens se souviennent encore de cette personnalité, c’est parce que sa plus grande réalisation, le Dar-ol-fonûn, a réussi à résister aux péripéties de l’Histoire et a gardé vivant le souvenir de son fondateur.
    Pour les Iraniens, le (...)



  • L’histoire de l’éducation en Iran préislamique

    Arefeh Hedjazi N° 11, octobre 2006

    Les Iraniens descendent d’Aryens, la plus importante des tribus de race blanche. On ne sait pas d’où viennent exactement les Aryens et les chercheurs ont élaboré de nombreuses et parfois hasardeuses théories sur la question de leur origine. Ce que l’on sait sans le moindre doute, c’est que les Aryens décident un jour de quitter leur territoire originel pour des contrées où les conditions de vie seraient meilleures. Ils migrent ainsi vers le sud quelque trois mille ans avant Jésus Christ. Arrivés sur (...)


0 | ... | 2460 | 2470 | 2480 | 2490 | 2500 | 2510 | 2520 | 2530 | 2540 | ... | 2700


Retour haut de page Mensuel culturel iranien en langue française | mail@teheran.ir | ISSN 2008-1944 | Mentions légales| Webmestre@teheran.ir | Plan du site