La Revue de Téhéran | Iran

Mensuel culturel iranien en langue française

Accueil > ... > Forum 117295

Le discours des écrivains francophones : de la blessure linguistique à l’épanouissement culturel

8 février 2018, 06:11, par Assarikhi Mohamed Amine

La lecture que j’ai faite de ce considérable article m’a vraiment touché au fond et poussé à penser à ma langue maternelle délaissée, en écrit surtout, comme à l’oral aussi puisqu’elle n’est parlée que par nous les autochtones, au profit des autres langues étrangères.
Je ne suis pas un extrémiste qui vous dit que la langue française doit subir l’anathème, parceque une langue de plus est un avantage de connaissance et profit pour la floraison de l’interculturel.
La langue française dépend toujours de l’éxotique. Autrement dit, elle ne peut subsister sans les non-français qui sacrifient parfois leurs identités pour faire survivre cette langue.
Quant à l’article, ce qui m’a plu le plus c’est l’organisation des informations et les témoignages qui sont très pertinents et mis à la bonne place. Le fait qui suscite et encourage à continuer la lecture jusqu’au bout.
Merci docteur de votre précieux travail. C’est du fruit pur. Nottament les témoignages des intellectuels qui ont été choisis excellement.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.