La Revue de Téhéran | Iran

Mensuel culturel iranien en langue française

Accueil > ... > Forum 117892

Art brut et la création hors normes des malades mentaux

4 février, 22:31, par Deroure

C’est quelque peu triste à écrire mais c’est parfois vrai que l’art brut en sculpture comme en peinture serait illustré par des oeuvres d’étrangeté pas toujours inquiétantes mais presque. Au lieu de viser le réel, la folie représentera ,une infinité de destins de formes et de déssins colorés collant dans certains cas de pathologie à ce qu’est la personne délirante à l’oeuvre en phase avec sa maladie. C’est juste pour toutes les tentatives artistiques comme cela l’est pour d’autres activités peu ou pas classés comme des arts. Lorsque le délire est manifeste chez un malade(Je ne suis pas art thérapeute) le passage à la réalisation d’une oeuvre est souvent refusé. Avoir accès au oui "je vais dessiner ,peindre ou sculpter" spontané ou proposé relève d’un engagement d’un pacte conclu avec soi mème qui peu défaire pour un temps plus ou moins long l’emprise pathogène .

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.