La Revue de Téhéran | Iran

Mensuel culturel iranien en langue française

Accueil > ... > Forum 21014

Critique de l’ouvrage Le prix à payer* de Joseph Fadelle

2 août 2012, 00:41, par MR. ELISABETH Gilbert

Gilbert ELISABETH
Je suis né le 16 mai 1979 vers 15 heures en Guyane du côté du fleuve à St Laurent du Maroni. Je suis né avec une mobilité réduite (IMC) et je m’appelle Gilbert.
Jusqu’à l’âge de 4 ans, ma mère m’a appris les formes géométriques et les couleurs. A 4 ans elle a décidé de m’envoyer en métropole et ce jour là, une nouvelle vie commença.
Je suis arrivé dans un établissement où je fus scolarisé et eus du catéchisme. J’ai commencé à connaître la vie de Jésus. C’était un moment que j’appréciais particulièrement ; parce que « la vie de Jésus » est pour moi un mystère, je suis très sensible à cette vie qui est pour moi à la fois mystérieuse et en même temps si réelle et vivante. Un mystère que je ne voudrai jamais cesser d’apprendre, de réapprendre, de faire partager et de faire découvrir : c’est l’essentiel de ma vie.
Je suis parti de St Maurice à l’âge de 16 ans et je suis allé dans le Gers, malheureusement, le catéchisme n’y tenait pas une grande place. En septembre 2000 je suis venu sur Paris à la MAS St Jean de Malte, située dans le 19 eme arrondissement, et là, la vie religieuse, à mon grand bonheur, tient une grande place : une chapelle à notre disposition, une messe hebdomadaire, des temps de prière…Et je trouve ma vie. Toute cette richesse nourrie peu à peu mon âme, c’est une vie merveilleuse, une vie que j’aime tant, qui me fait creuser, encore et encore à l’intérieur de moi sans s’arrêter : c’est comme cela que mon existence s’est dirigée peu à peu vers la vie spirituelle.
Aujourd’hui, je suis las quelques fois du quotidien, de la vie monotone… je ne veux pas « en finir » : non, mais je me lasse des choses quotidiennes.
Depuis mon enfance, mes amis, ma famille ne cessent de me confier des intentions de prières : cela me touche et me réjouis car je sais que la prière est ma vie. Depuis plusieurs années il y a en moi un désir fou qui grandit chaque jour un peu plus, c’est de devenir prêtre, mais cela me semble très difficile vu mes difficultés et puis je me disais : « et si le Seigneur désirait de moi que je fonde une famille ? Mais, non, ce n’est pas ce chemin là qu’il a prévu pour moi ». Alors j’ai continué le chemin qu’il a prévu pour moi…être prêtre…un prêtre autrement.
Et sur ce chemin on peut trouver des surprises : en 2002, j’ai eu la joie de me consacrer à Marie. En 2004, la Fraternité de Marie Reine Immaculée a intronisé Marie Reine chez moi. J’ai eu la joie d’aller à Notre Dame de Paris pour vénérer la couronne d’épine. Lors d’une retraite dont le thème était Ste Thérèse de l’enfant Jésus j’ai rencontré Alixe qui m’a remotiver à devenir prêtre ou de faire du catéchisme pour les enfants : un prêtre autrement.
L’année 2010 , j’ai découvert une radio : radio espérance et sur celle ci j’ai entendu parlé de Paray le monial …j’ai été dans une de leur retraite avec Philippe, un bénévole. Là bas, un dimanche fut une journée bien particulière. Le matin, à la fin de la célébration, il y eu une annonce qui m’interrogeât : « ce soir il y a un Irakien qui s’est converti au christianisme. Je vous demande de na pas filmer, ni de prendre de photo »
C’était la première fois que j’entendais cela. L’après midi, Philippe me propose de visiter la ville de Parays-Le Monial. Nous partons tous deux. Nous sommes allé à la chapelle des apparition et à La basilique de Saint Claude Lacolombrier. Le témoignage de l’homme arrive : le témoignage de Joseph. Comme d’habitude, j’écoute attentivement. Mais là, je fus pris par une émotion exceptionnelle, qui me dépassa, me rendit joyeux et me transforma.
Cet homme, Joseph Fadel a témoigné dans un livre « le prix à payer » . Depuis ce jour, mon désir est de transmettre ce témoignage…

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.