La Revue de Téhéran | Iran

Mensuel culturel iranien en langue française

Accueil > ... > Forum 23043

René Guénon

5 janvier 2013, 19:20, par A.M.

Bonjour,
En réponse à votre message, les livres qui me paraissent essentiels dans l’oeuvre de M.-M. Davy sont : "La Connaissance de soi", "Le Désert intérieur", "L’Homme intérieur et ses métamorphoses". Ses essais médiévaux également sont intéressants tel que "L’Initiation à la symbolique romane - XIIe siècle", mais c’est un tout autre univers. Bien entendu, il y a beaucoup d’autres ouvrages et articles écrits par elle. J’ai essayé dans mon répertoire d’en repérer un maximum. Le site Internet "D’Orient et d’Occident" publie également régulièrement des textes écrits par M.-M. Davy, qui figurent aussi dans les archives de M.-M. Davy. Vous retrouverez par ailleurs sur ce site beaucoup de textes ou articles au sujet des personnes qui ont marqué la philosophe : René Guénon, Nicolas Berdiaev, Henri Le Saux, Louis Massignon, Henry Corbin...
"Guhâ" est un terme relevant de l’hindouisme. Il signifie la caverne ou grotte de l’ermite. Il signifie aussi la caverne du coeur c’est à dire le centre le plus profond de l’âme. Mais ce thème spirituel de la caverne n’est pas propre à l’hindouisme seulement. Des correspondances existent dans d’autres traditions spirituelles. Ainsi dans la spiritualité chrétienne (bénédictine plus précisément), on peut relever la "grotte de Subiaco" dans la vie de saint Benoît (Henri Le Saux y fait beaucoup référence dans ses écrits et sa correspondance). Ce thème est présent également chez les Soufis (cf "La caverne entre symbolique universelle et imaginaire soufi" que l’on trouve dans la présente "Revue de Téhéran"). Le site Internet D’Orient et d’Occident" contient aussi un texte sur la "Caverne des Sept-Dormants" qui relate une histoire où des correspondances existent entre spiritualité chrétienne et musulmane. Voilà quelques éléments de réponse possibles à votre message.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.