La Revue de Téhéran | Iran

Mensuel culturel iranien en langue française

Accueil > ... > Forum 17329

Le réchauffement climatique et ses enjeux

26 septembre 2010, 19:32

Sujet Réchauffement climatique.
En réponse au message, je souhaite donner raison à son auteur et aussi apporter un complément.
L’homme n’est qu’une piéce de la création ou de la ntuare, il n’est pas plus important que le reste ( l’arbre ou la souris), il disparaîtra bientôt et la nature effacera toutes traces de son passage en dix mille ans et une autre espéce régnera alors.
L’homme n’est important que pour lui même et son égo mais pas pour la nature.
La nature l’a créé et il se détruira tout seul : c’est la selection naturelle.
En Islam on lave les morts et on les met nus avant de les enterrer , car on démontre ainsi que l’homme n’est rien qu’un bout de matiére insignifiant face à la nature et son créateur.
Empiler les richesses au détriment des autres, ou de la asnté ou de la nature est une absurdité mais que l’homme ne comprend pas car il se croit eternel.
Confucius l’avait noté il y a des milliers d’années , il disait : l’homme passe sa vie à accumuler des richesses au mépris de sa santé et vit comme s’il n’allait jamais mourir ,il dépense ensuite cette richesse à récupérer la santé qu’il a perdu et enfin il meurt comme s’il n’avait jamais vécu .
Dieu a crée l’univers, les galaxies, l’infini de l’espace, des milliers de créatures auxquelles il a donné la même amour, pensez vous que l’homme de dix mille ans soit vraiment l’animal élu ? l’homme n’a d’égal que son égo idiot et sa bêtise qui va le détruire sans aucun doute, mais il est trop bête pour le deviner ou le voir.
sa vanité, sa bêtise, son acharnement dans l’erreur font de lui une toute petite erreur de l’immense nature et éternel.
Les Dynosaures pesaient trop par leurs poids, et ont disparu, l’homme pése trop par sa bêtise et il disparaitra aussi.
Le Coran le dit, la bible aussi.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.