N° 77, avril 2012

De certaines variétés de plantes médicinales utilisées dans la médecine traditionnelle iranienne


Afsaneh Pourmazaheri


La marjolaine, planche tirée de l’ouvrage Timtâl-i-Ashyâ va Azhâr- Al-Adviya, conservé au Musée national du Pakistan, Karachi

Les plantes médicinales jouissent d’une grande importance dans le traitement et la prévention des maladies mais également dans la préservation de l’hygiène générale de la société. L’usage de ces ressources naturelles de l’humanité remonte aux premières communautés humaines. Elles jouèrent de même un rôle important dans le développement des sociétés traditionnelles et modernes. D’innombrables recherches ont été et demeurent effectuées pour continuer à découvrir et à utiliser leurs vertus médicinales. Ce qui est frappant est que malgré les efforts continus dans ce but, l’homme est seulement parvenu à employer 70 000 espèces médicinales répertoriées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), tandis qu’on estime le nombre de leur variété à environ 250 000 à travers le monde. Actuellement, à peine 25% des médicaments sont d’origine végétale et 12% proviennent des sources microbiennes. La nature possède une quantité considérable de plantes médicinales, notamment là où les conditions géographiques sont favorables à la croissance de ce genre de plantes : à titre d’exemple, on a jusqu’à présent répertorié plus de 125 000 espèces en Amazonie. De nos jours, l’usage thérapeutique des sources médicinales est en hausse, particulièrement en raison des effets secondaires nuisibles des médicaments chimiques. Plus de 60% des Allemands et des Belges et 74% des Anglais tendent à recourir à des sources naturelles de traitement, d’autant plus que d’après l’OMS, 80% de la population dans les pays du tiers monde aussi bien que dans les pays avancés ont recours aux plantes médicinales, en espérant y trouver des effets bienfaisants. Pourtant, il faut rester vigilant et prévenir les effets d’un abus des ressources naturelles, en évitant ainsi leur extinction.

Description de plante médicinale : la rose trémière, planche tirée de l’ouvrage Timtâl-i-Ashyâ va Azhâr al-Adviya conservée au Musée national du Pakistan, Karachi

Historique de la médecine en Perse

L’histoire de la médecine et des traitements médicinaux en Iran remonte au septième millénaire av. J.-C. dans le territoire des Aryens, qu’on appelait jadis Irânvijah. L’importance des plantes médicinales était évidente chez les Aryens, et les traces de l’utilisation de ce genre de plantes pour les guérisons demeurent gravées dans les inscriptions de l’époque, confirmant ainsi cette réalité. Le premier médecin et chirurgien de l’histoire de la Perse est le zoroastrien Treata ou Thrita, père de Garshâsp, que Zoroastre décrit dans l’Avesta comme un homme vertueux, savant, habile et compétent. D’après la mythologie iranienne, il prit un couteau et effectua, pour la première fois, une opération chirurgicale sur une blessure causée par une lance. Connu comme premier médecin de l’histoire tant en Iran qu’en Inde, il se servit pour la première fois des plantes médicinales qui étaient abondantes dans ces deux pays (et dont il connaissait les usages et les vertus). Une fois l’essence extraite, il les appliquait pour guérir les maladies dont il supposait avoir trouvé le remède. Il fonda l’école de médecine de Saenamaragha, dont les vestiges ont toujours éveillé la curiosité des chercheurs au point qu’on a avancé l’hypothèse selon laquelle le nom « traitement » trouve peut-être son origine dans le nom de ce grand médecin perse.

Description de plante médicinale : la stramoine, planche tirée de l’ouvrage Timtâl-i-Ashyâ va Azhâr al-Adviya conservée au Musée national du Pakistan, Karachi

Parmi d’autres personnages marquants dans l’histoire de la médecine en Iran, on peut évoquer Jamshid, roi légendaire de la mythologie persane et quatrième roi dans le Shâhnâmeh (Le livre des Rois) de Ferdowsi (personnage héroïque proto-indo-iranien) aussi bien que Fereydoun, roi héroïque, descendant de Jamshid, symbolisant la victoire, la justice et la générosité dans la mythologie persane. Dans l’Avesta, un autre nom est évoqué comme étant le véritable fondateur de la médecine, Threataona, celui qui éloignait le mauvais esprit ou Angara Mainou, en avestique, et à qui on attribua la découverte de l’antidote. On lui attribue également d’avoir distingué les maladies dermatologiques, osseuses et dentales, distinguant ainsi les malades des biens portants. [1]

L’hygiène personnelle et sociale est l’un des éléments de base de la religion zoroastrienne. Les quatre éléments de la nature, c’est-à-dire l’eau, le vent, le feu et la terre sont considérés comme purificateurs dans le zoroastrisme, et brûler des encens et des objets odorants y est abondamment conseillé. [2] Dans la religion zoroastrienne, haoma ou hom est le nom d’une plante sacrée utilisée en vue d’immortaliser l’esprit humain. Chez les zoroastriens, il existe également une encyclopédie où les appellations des mois de l’année coïncident avec le nom des anges correspondant chacun à un mois particulier de l’année, comme le safran, rosa canina ou églantier, etc. Dans l’école Mazdisnâ consacrée au traitement des maladies, on conseille fortement aux malades de recourir au médecin dès qu’ils ressentent en eux-mêmes des altérations d’ordre physique et même parfois mental. Cela montre l’importance de la connaissance de l’origine des maux, ce qui d’une certaine manière permettait de préserver en partie la société des croyances superstitieuses. Un siècle après la mort de Zoroastre, une autre école, celle d’Ekbâtân, fondée par l’un des disciples appelé Saena Poure Ahumstute, se spécialisa dans les diverses guérisons en s’appuyant sur les directives et les enseignements de Zoroastre. Dans toutes les inscriptions saintes de l’époque, ces quatre éléments de guérison symbolisent tantôt la vie et la naissance, tantôt les quatre saisons symbolisant le cycle de la vie. Le temple du feu de Niâssar près de Kâshân en fournit un bon exemple, d’autant plus que les quatre angles de ce temple du feu sont si bien conçus qu’en fonction du rayonnement du soleil, ils s’illuminent de manière à représenter les saisons. Chez les Achéménides, le safran occupait une place importante aussi bien pour sa couleur et sa saveur que pour ses propriétés médicinales, d’où la présence de ce mot dans leurs inscriptions cunéiformes.

La rose, planche tirée de l’ouvrage Timtâl-i-Ashyâ va Azhâr al-Adviya conservée au Musée national du Pakistan, Karachi

Les premières inscriptions ou écritures concernant les plantes médicinales dans de grandes civilisations fondatrices comme la Perse antique, l’ةgypte, la Mésopotamie, la Grèce, l’Inde et la Chine remontent au IIIe millénaire av. J.-C. En Perse, on rencontre à foison le nom des plantes médicinales comme le ricin (en persan guiyâh-e roghan karchak) et l’ail, sur les inscriptions. [3] L’étendue et la variété géologique et géographique de ces pays offrit un terrain propice au déploiement d’une grande diversité végétale, comme des épices, le poivrier noir, le chanvre, le safran, le cumin, la réglisse, le pavot somnifère, la noix de muscade, le ricin, le sésame, le ginseng, l’aloe vera, le thé, etc. D’après les premiers documents cunéiformes appartenant aux Babyloniens, les plantes étaient non seulement utilisées comme nourriture, mais également comme moyen de guérison. Des rois babyloniens créèrent un jardin pour y cultiver 64 espèces de plantes médicinales. Malgré la précision des inscriptions dans l’appellation des noms des médicaments à base de plantes, leur dosage et la quantité de consommation de chacun ne furent malheureusement pas rapportés. Le texte fondateur de la médecine chinoise à base de plante, un manuscrit connu aujourd’hui sous le nom de Chinon et datant du IIIe millénaire av. J.-C., comprend la description d’un millier d’espèces végétales et médicinales. Les Indiens, 2000 ans avant notre ère, croyaient quant à eux que les plantes possédaient des pouvoirs surnaturels et qu’elles étaient capables de leur ouvrir les voies de la quasi-immortalité.

La mélisse officinale (en persan : bâdaranj-bouyeh)

Médecine et plantes médicinales à l’époque islamique

A la suite de deux grands élans historiques dans le progrès de la médecine, le premier sous l’impulsion d’Hippocrate le Grand (460-370 av. J.-C.) connu comme père de la médecine, et le deuxième grâce à Claude Galien (129-201 ap. J.-C.) considéré comme un des pères de la pharmacie, la science prit la place de la magie et de la superstition. Ayant comme principes les enseignements de Zoroastre, les avancées sanitaires les plus récentes à l’époque en Orient, diffusées en Occident par les Arabes, trouvèrent majoritairement leur source dans la Perse antique. Plus tard, à l’époque islamique, lors des guerres entre la Perse et la Grèce, les apports scientifiques traversèrent les frontières et furent de nouveau mis à la portée des Iraniens. La compilation et la pratique de ces ressources ingénieuses furent de nouveau rassemblées au sein de l’ancienne Académie de Gondishâpour (ou Jondishâpour), célèbre Académie universitaire de l’Antiquité tardive, centre intellectuel et médical le plus prestigieux de la Perse sassanide. Avec le renouveau islamique de Gondishâpour, les enseignements supérieurs s’y poursuivirent mais très tôt au IXe siècle, l’académie fut supplantée par un institut créé dans la capitale abbasside de Bagdad que l’on nomma la Maison de la Sagesse (beyt al-hikma). La Perse continua entretemps à servir les sciences diverses en tant que centre scientifique le mieux équipé de tous les territoires islamiques.

La bardane (en persan : bâbâ-âdam)

Cette période fut l’une des plus brillantes de l’histoire de la médecine en Perse, et ce grâce aux efforts d’éminents scientifiques comme Abou Reyhân Birouni (ou Alberuni) (973-1048) astronome, physicien, érudit, encyclopédiste, philosophe, astrologue et pharmacologue iranien qui contribua grandement à faire progresser les domaines des mathématiques, de la philosophie, de la médecine et des sciences, ainsi qu’Abou Bakr Mohammad Ibn Zakariyâ al-Râzi (865-925) (Rhazès), savant pluridisciplinaire persan qui contribua à ces sciences notamment dans les domaines de la médecine, de l’alchimie et de la philosophie (il aurait également isolé l’acide sulfurique et l’éthanol dont il initia l’utilisation médicale), et Avicenne (ou Ibn Sinâ) (980-1037 ap. J.-C.) philosophe, écrivain, médecin et scientifique iranien pratiquant également l’astronomie, l’alchimie, la chimie et la psychologie. Celui-ci rédigea un ouvrage encyclopédique de médecine médiévale, le Kitâb al-Qânoun fi al-Tibb, connu en Occident sous le titre de Canon au Xe siècle, et qui servit de base à l’enseignement de la médecine en Europe jusqu’au XVIIe siècle. Il y introduisit les propriétés et l’emploi de plus de 811 plantes médicinales expérimentées par sa propre personne. Grâce à ces savants, on fonda de leur vivant un hôpital bien fourni en ouvrages de références médicinales et médicales, une salle d’enseignement, une pharmacie, un système de caléfaction, etc. tandis qu’en Occident, à la même époque, on continuait à vivre plus ou moins sous le régime de la sorcellerie et de la magie. Avicenne fut le premier à rédiger une nomenclature exhaustive (à l’époque) des plantes médicinales. [4] D’autres pays musulmans comptèrent également de brillants savants et érudits qui surent mettre à profit les bienfaits des plantes médicinales et contribuèrent au progrès de la médecine traditionnelle (ainsi nommée aujourd’hui). Parmi eux, nous pouvons notamment citer le nom d’Abou Mansour Mouwaffaq ibn ’Ali al-Hirawi, pharmacien et alchimiste du Xe siècle qui écrivit l’ouvrage Les fondements des vraies propriétés des remèdes en y décrivant 585 médicaments ainsi que le fonctionnement de la distillation de l’eau pour compenser la pénurie de l’époque, ou encore celui d’Ismâ’il Gorgâni (or Jurjâni) (1041-1136), disciple d’Avicenne et expert en sciences pharmaceutique, théologique, philosophique et éthique. Il rédigea de nombreux ouvrages dont cinq en persan.

Description de plante médicinale : la menthe-coq ou grande balsamique, planche tirée de l’ouvrage Timtâl-i-Ashyâ va Azhâr al-Adviya conservée au Musée national du Pakistan, Karachi

Abol Ghâssem Khalaf ibn al-’Abbâs al-Zahravi (connu sous le nom d’Abulcasis) (936-1013 ap. J.-C.) compte également parmi les médecins de renom de l’époque. Contemporain d’Avicenne, il apporta sa contribution aux études médicales dans l’Andalousie musulmane de l’époque. Il fut également un chirurgien et un physicien connu de la cour du roi Al-Hakam II d’Espagne. Son œuvre majeure, Al-Tasrif, est constituée de 30 articles dont 29 sont consacrés aux différentes maladies et à leur traitement à l’aide des herbes médicinales, notamment à base d’épices et de plantes aromatiques rares. Le dernier article de son ouvrage explique en détail, avec illustrations à l’appui, les étapes d’une opération chirurgicale. Cet ouvrage précieux fut traduit en plusieurs langues durant le Moyen-âge.

Parmi les ouvrages de médecine de l’époque islamique, citons Tohfat al-Mo’menin, Makhzan al-Advieh et Les plantes. Ce dernier, rédigé par Fâroughi, savant musulman indien, analyse les propriétés médicinales des plantes mentionnées dans le Coran dont la manne (en persan tarandjabin ; nourriture des Hébreux dans le désert, d’après l’Ancien Testament), l’acacia erioloba ou camelthorn (espèce d’arbre africain du Kalahari), le palmier, l’olivier, le raisin, le tamarix (en persan gaz ; plante méditerranéenne et printanière aux fruits triangulaires), le camphre (de saveur amère et aromatique), le gingembre, l’oignon, l’ail, la grenade, la courgette, la figue, la moutarde, la banane, le persil, le cèdre (arbre conifère originaire du Moyen-Orient), le cactus, etc. [5]

La gomme adragante (en persan katirâ)

Actuellement, de nombreux centres de recherches et des chercheurs sont actifs dans ce domaine en Iran, soulignant le grand intérêt des Iraniens pour les traitements traditionnels médicinaux. Parmi eux, nous pouvons citer l’Institut des recherches sur les forêts et les prés (Mo’aseseh-ye tahghighât-e jangal-hâ va marâte’), le Centre de recherche sur les plantes et les matières premières médicinales de l’Université Shahid Beheshti (Pajouheshkadeh-ye guiâhân va mavâd-e avalieh-ye dâroui), le Centre de recherches médicinales de l’Université Shâhed et Azâd de Gorgân ainsi que celui de Shahr-e Kord, les facultés de pharmacologie de l’Université des Sciences dans les villes d’Ispahan, de Mâzandarân, Kermân, Ahvâz, Shirâz et Mashhad, les centres de recherches à Ispahan, notamment celui de Shahid Fouzoureh, la Société des plantes médicinales de l’Iran (Anjoman-e guiâhân-e dâroui-e keshvar), et le Réseau national de technologie des plantes médicinales (Shabakeh-ye melli-e fannâvari-e guiâhân-e dâroui) en sont les plus importants. [6]

Les ouvrages rédigés récemment en Iran ont également contribué de façon considérable au progrès des recherches médicinales du pays. Les plus importants sont le recueil Guiyâhân (Des plantes) du docteur Ghâssemideh Kordi, Fariborz Mo’atar ; les recherches d’Ahmad Ghahremân, Valiollâh Mozaffariân, Kâmkâr Jâimand, Mohammad Bâgher Rezâ’i et le recueil de Flora Iranica et Doniâ-ye Guiyâh-e Iran (Le monde des fleurs en Iran) par Karl Heinz Rechinger, chercheur autrichien qui passa des années en Iran analysant les espèces végétales, et dont les recherches sur la faune et la flore de l’Iran sont exposées dans la salle 50 du Musée des sciences naturelles de Vienne. [7]

L’achillée millefeuille (en persan : boumâdarân)

Actualité des plantes médicinales en Iran

Les plantes médicinales en Iran sont prescrites seules ou sous forme de mélanges avec d’autres plantes complémentaires. Leur nombre atteint aujourd’hui 4000, dont la consommation se fait sous forme d’infusion, de bouillon, de cocktails, de pommade (il suffit parfois de les mâcher ou les inhaler)… De manière générale, toutes les parties de la plante sont comestibles. En Iran, l’usage principal des herbes médicinales est réservé aux maux articulaires comme les rhumatismes, les douleurs menstruelles, la fatigue, les maux de tête, l’asthme, la toux, les troubles digestifs et intestinaux, les problèmes dermatologiques, les allergies et l’eczéma. Dans la médecine à base de plantes médicinales, il n’existe de façon générale pas de remèdes aux maladies musculaires, osseuses et mentales.

Certaines plantes ont des effets anti-inflammatoire, antimicrobien, anticonvulsif, sédatif, anti fiévreux, vasodilatateur, etc. Par exemple, le gingembre peut remédier à la nausée, la grande camomille (ou en persan gol-e minâ) est anti-migraine, le ginkgo biloba ou « arbre aux quarante écus » est utilisé contre l’impuissance cérébrale ; le millepertuis perforé ou herbe aux mille vertus ou encore l’herbe de Saint-Jean (en persan tchâï kouhi) est en usage contre la dépression. Il est conseillé de ne pas abuser des plantes médicinales dont l’excès peut entrainer des maladies de reins, de foie et de cœur, et peut parfois produire des effets secondaires comme une perte excessive de poids. De plus, prescrire ce genre de médicament nécessite une bonne connaissance de ce domaine afin d’éviter les fausses interprétations des textes anciens, et donc les effets éventuellement néfastes sur le corps.

Gravure iranienne de femmes emmenant leurs enfants chez des hakim, auteur et époque inconnus

Parmi les plantes qui sont aujourd’hui une source importante pour les produits pharmaceutiques, nous pouvons nommer :

-Le saule (en persan bid), dont l’écorce est connue depuis l’Antiquité pour ses vertus curatives. Hippocrate conseillait déjà une préparation à partir de l’écorce du saule blanc pour soulager les douleurs et les fièvres. Aujourd’hui elle est très utilisée, notamment dans la production d’aspirine.

-La digitale pourpre (en persan bol-angoshtâneh), une espèce de plantes bisannuelles cultivées comme plante ornementale ayant également des propriétés médicinales. C’est une plante extrêmement toxique dont on extrait la digitaline ou digitoxine, utilisée comme tonicardiaque. Aujourd’hui, on en fait de la digoxine, un glycoside cardiotonique utilisé dans le traitement de diverses affections du cœur dont l’insuffisance cardiaque. [8]

-Le cinchona ou quinquinas (en persan ganeh-ganeh) est un arbuste de la famille des rubiacées originaires d’Amérique du Sud. Ce furent les jésuites qui trouvèrent dans le Nouveau Monde, plus précisément au Pérou, la plante guérisseuse. L’écorce des quinquinas jaunes et rouges contient des alcaloïdes, dont la quinine, réputée pour ses propriétés antipaludiques. On en tire aujourd’hui la quinine qui agit sur les palpitations cardiaques et peut permettre de traiter les trypanosomiases. [9]

Quelques aliments très froids

-Le pavot somnifère (en persan khashkhâsh), originaire d’Europe méridionale et d’Afrique du Nord, est connu pour ses propriétés psychotropes sédatives. Elle est aussi cultivée à des fins ornementales ou alimentaires. On en extrait de la codéine et de la morphine (à visée thérapeutique) dans une vingtaine de pays.

-La bardane (ou en persan bâbâ-âdam), plante bisannuelle de grande taille dont les racines (mâchées normalement) peuvent traiter les affections cutanées telles l’eczéma (ou l’exéma), l’acné, les furoncles, les abcès, ou encore le psoriasis. C’est une plante antimicrobienne, anti-tumeur, anti-fièvre, diurétique et sudorifique. Elle est également antipelliculaire, roborative des cheveux et nettoyeuse de la peau après le maquillage.

-La mélisse officinale (ou en persan bâdaranj-bouyeh) utilisée en cuisine asiatique et pour aromatiser le lait en Espagne, a de nombreuses propriétés digestives, apaisantes, utile à la mémoire et pour remédier à la fatigue mentale. Son infusion appliquée régulièrement sur les lésions et les éruptions cutanées, les élimine en quelques jours et en réduit la fréquence d’apparition.

-La feuille d’olivier est anti-spasme, antioxydant, anti-microbe, anti-virus, anti-arythmique, anti-herpès et anti-trichophyton. Elle élargit également les veines cardiaques.

-L’achillée millefeuille (ou en persan boumâdarân) est très efficace pour traiter le rhume, l’épilepsie et le rhumatisme. Elle est anti-inflammatoire et anti-spasme, et prévient la vieillesse précoce.

-La feuille de noyer est anti-diarrhéique, anti-cancer, anti-virus, anti-herpès, antioxydant, antiseptique, digestive, et bonne pour la peau. L’écorce de noix peut être consommée sous forme d’infusion ou de pommade. Elle cicatrise les blessures, l’eczéma et les infections dermiques. Elle est également anti-trichophyton et dépurative et diminue le sucre du sang.

Quelques aliments très chauds

En outre, le soja prévient les cancers de l’intestin, le haricot est bon pour le cœur, les céréales contiennent une bonne quantité de protase qui prévient la formation de tumeurs, le petit-pois protège le corps contre les infections de toute sorte et notamment contre le cancer de la prostate et des poumons, la pomme de terre, surtout consommée crue, possède des propriétés anticancéreuses et anti-virus, la tomate est bonne pour défendre le corps contre le cancer du poumon, de l’estomac, et de la prostate. Parmi d’autres fruits et légumes anticancéreux, nous pouvons citer l’orge, l’ail, l’oignon, la carotte, le chou, le raisin, le melon, la figue, l’abricot, la pomme, l’orange, le pamplemousse, le citron sucré, le thé et la semoule de blé.

Parmi les plantes, légumes et fruits sont bons pour la peau. On peut également nommer l’avocat, le thym, le raisin, la camomille, l’amande, la cacahuète, la fraise, le henné, l’olive, le fenugrec (en persan shanbalileh) et l’ortie.

Pour les problèmes de démangeaison, l’usage de l’essence de la fumeterre officinale (en persan shâh-tareh), la feuille du laurier, de la menthe et de la lavande (en persan ostoghodous) sont les meilleurs remèdes.

Pour la cicatrisation des plaies et des lésions, la consommation notamment sous forme de pommade de la gomme adragante (en persan katirâ), de la graine de lin cultivé (en persan tokhm-e katân), de la camomille (en persan bâbouneh) et de la passe-rose (en persan gol-e khatmi) et surtout leur mélange avec du lait sur le feu aura des effets incroyables.

Pour remédier à l’acné, l’infusion du gingembre dans de l’eau toute chaude et son application sur la peau comme pommade est la meilleure solution.

Un survol sur les bienfaits des herbes médicinales nous rappelle que c’est la mère nature qui nous a offert toutes sortes de remèdes (même aux maladies les plus rares), et que c’est nous qui nous privons parfois de cette ressource précieuse du fait de notre ignorance des effets prodigieux de ces plantes aromatiques sur notre santé. Leur odeur savoureuse, leur beauté naturelle ainsi que leurs effets salutaires sont suffisants pour qu’on décide de s’en servir davantage.

Bibliographie complémentaire :
- Zargari ’Ali, Giyâhân-e dârouyi (Plantes médicinales), éd. Enteshârât-e Daneshgâh-e Tehrân, 3ème tome, Téhéran, 1974.
- Fâzel Djavâd, Teb va behdâsht dar eslâm (Médecine et hygiène en islam), éd. Adibeh, Téhéran, 1962.
- Amin Gh., Giyâhân-e sonnati dar irân (Les plantes médicinales en Iran), éd. Dâneshgâh-e ’Oloum-e Pezeshki, Dâneshkadeh-ye Dârousâzi, Téhéran, 1992.

Notes

[1Ghâsemi, ’Abdollah, Guiâhân-e dâroui va mo’attar (Shenâkht va barresi-e asarât-e ânhâ) (Les plantes médicinales et les herbes fines (Connaître et analyser leurs effets)), éd. Dâneshgâh-e Azad-e Shahr-e kord, 1ère ed., 2010, p. 202.

[2Ibid. p. 203.

[3Ibid. p. 208.

[4Ibid. p. 214.

[5Mann J.C., Hobbs J.B., Banthorpe D.V., Harborne J.B., Natural products : their chemistry and biological significance, Harlow, Essex, England : Longman Scientific & Technical, 1994, pp. 309-311.

[6Ghâsemi, ’Abdollah, Guiâhân-e dâroui va mo’attar (Shenâkht va barresi-e asarât-e ânhâ) (Les plantes médicinales et les herbes fines (Connaître et analyser leurs effets)), éd. Dâneshgâh-e Azad-e Shahr-e kord, 1ère ed., 2010, p. 217.

[7Rechinger, K.H. (ed.), Flora Iranica, 1989, No.165, Liliaceae, Akademische Druck-u, Verlgsantalt, Graz, Austria, pp. 58-59.

[8Tripathi, K. D., Essentials of Medical Pharmacology, éd. Jaypee, 6ème éd., 2008, p. 498.

[9Lennart Andersson, A Revision of the Genus Cinchona (Rubiaceae - Cinchoneae), Memoirs of the New York Botanical Garden, Vol. 80, 1998.


Visites: 17027

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



35 Messages

  • aujourd’hui,nous avons des laboratoires pour identifier les principes actifs des plantes
    comment les anciens faisaient-ils ?
    merçi

    repondre message

    • Réponse au msg du 22 mai 2012 à 15:43 "aujourd’hui nous avons des laboratoires pour analyser, comment font les anciens ?"

      je répondrai par aujourd’hui : "nous avons l’INTERNET" qui nous sert d’immense bibliothèque, le téléphone mobile etc..." Et je pose une question : au sujet des communications nous concernant nous et notre civilisation actuelle, que dira le peuple d’une civilisation qui viendrait dans 2 ou 3 milles ans ? Que nous êtions des peuples "primitifs" qui communiquent difficilement et probablement sans grandes connaissances ! Non ?
      Tout cela parce qu’il ne restera rien de concret, de touchable de de nos moyens...
      - l’Egypte ancienne avait même... l’électricité ! Mais faute de trace concrète il est difficile de le dire par tout le monde... Pourtant l’expérience de TESLA le prouve....(avec les pyramides, ils auraient distribué pour le pays...) on peut la tirée du CHAMP MAGNETIQUE TERRESTRE au lieu d’usines actuelle.

      repondre message

    • J’ai des doutes depuis des années et je fais face à beaucoup de défis mentalement et autrement. Quelqu’un a-t-il encore des doutes sur les herbes naturelles ? J’ai vu l’importance et l’efficacité des herbes naturelles et cela fait des merveilles. Je tiens à féliciter et en même temps, remercier le Dr APAMA de s’être rendu disponible pour m’aider même lorsque je n’étais pas financièrement stable après avoir été extorqué par de nombreux faux médecins en ligne. Je souffre du virus de l’herpès depuis quelques années maintenant avec de terribles épidémies, je reçois des traitements de diverses sources et ceux-ci n’ont donné aucun résultat. J’ai fait la connaissance du Dr APAMA après avoir lu les témoignages de ses patients guéris du VIRUS VIH, de l’hépatite, du cancer, du VPH, du diabète et de tant d’autres maladies que je lis, il peut guérir avec des herbes, au départ je n’ai jamais voulu lui écrire parce que je était dans le doute et en même temps que mes revenus ne me suffisaient pas, j’ai décidé d’écrire au Dr APAMA pour lui expliquer ma maladie et il m’a fait comprendre tout ce qu’il fallait pour avoir les herbes et le plus surprenant était sa gentillesse et l’honnêteté même quand je n’en avais pas assez, il a promis de m’aider et m’a assuré de guérir après avoir utilisé ses herbes, je me demande pourquoi des gens comme moi ont encore des doutes et dépensent leur argent pour des médicaments qui ne garantissent pas la guérison. J’ai appris que les herbes naturelles peuvent guérir tous les types de maladies lorsque vous rencontrez le bon médecin pour le traitement.Je suis un témoignage vivant de ce fait.Je suis en meilleure santé et heureux et exempt d’herpès médical après avoir utilisé les médicaments APAMA et en suivant les directives qu’il a donné C’est un homme bon et il est recommandé si vous êtes malade de toute maladie et virus, veuillez écrire au Dr APAMA pour obtenir de l’aide sur son whatsapp : +2349072570496 et par courrier électronique : DRAPAMAHERBALHEALINGCENTRE@GMAIL.COM. Je vous souhaite également toutes mes félicitations Mon e-mail est Henrikbowling@gmail.com

      repondre message

    • Je suis Beatriz Gregorio de Guimaraes Portugal vivant à Vienne en Autriche. Je suis tellement heureuse et je veux profiter de cette occasion pour remercier le Dr APAMA qui m’a aidé à mettre fin à ma maladie séropositive A, je pensais que cela me prendrait la vie. Tout s’est passé il y a 6 mois, quand j’ai vu un article sur Internet sur la façon dont le Dr APAMA a utilisé ses médicaments à base de plantes hérités pour guérir quelqu’un du VIH, du cancer et d’autres maladies mortelles, y compris l’herpès (labial et génital), le VPH, l’hépatite, la syphilis , Infections à la virgine et autres maladies et infections médicalement incurables. Lorsque j’ai découvert que j’étais séropositif, j’ai conclu que cette maladie me prendrait la vie un jour. J’ai donc copié à la hâte le Dr APAMA, adresse e-mail : drapamaherbalhealingcentre@gmail.com et l’ai contacté. Et quand j’ai contacté le Dr Apama, j’ai fait tout ce qu’il m’a demandé de faire et j’ai commandé ses médicaments à base de plantes dans le doute. Le même mois, les médicaments sont arrivés ici en Autriche et je prenais ses médicaments comme Il l’avait prescrit. Après trois semaines (3 semaines), tout comme Il m’a prescrit, je suis allé voir mon médecin pour un nouvel examen, Mon peuple, c’était un miracle quand le résultat était sorti et je n’étais pas assez convaincu que je devais aller dans 7 autres hôpitaux pour un contrôle et les résultats étaient tous négatifs pour le VIH. Après 2 semaines de tous ces tests, le Dr APAMA m’a envoyé un nouveau courrier pour aller refaire un nouveau test de dépistage du VIH dans n’importe quel hôpital. Je suis allé dans un nouvel hôpital pour vérifier mon état, j’ai été surpris. que le technicien de laboratoire a déclaré que le test était séronégatif. ma façon simple de lui montrer ma gratitude est de lui renvoyer toute personne ayant des problèmes similaires .. Vous pouvez le contacter à drapamaherbalhealingcentre@gmail.com ou au numéro WhatsApp +2349072570496 mon conseil est de le contacter et de tout dire sur votre état et votre maladie . Et vous pouvez me parler sur Breatrizgregorio4321@gmail.com.

      repondre message

    • Salut mon nom est Rasa Krutiniene. Je viens de Lituanie, je suis ici pour partager mon expérience et mon témoignage inoubliables avec le grand public après avoir utilisé les herbes du Dr APAMA et je veux utiliser cette avenue pour remercier le Dr APAMA pour son travail et son dévouement pour faire sourire chaque patient encore une fois parce que je pensais que tout était fini depuis que je fais la chambre et qu’il n’y a pas de remède. S’il vous plaît, je souhaite conseiller à tous ceux qui se battent avec une maladie et l’autre de ne jamais abandonner et d’écrire Dr_APAMA pour ses herbes parce que ces plantes médicinales font des merveilles. Ce médecin m’a fait comprendre qu’il existe des solutions à base de plantes pour tous les problèmes de santé si seulement vous pouvez le joindre via son e-mail ou Whatsapp DRAPAMAHERBALHEALINGCENTRE@GMAIL.COM pour expliquer tout ce que vous lui transmettez. Le Dr APAMA a fait ce que je pensais initialement impossible, j’ai été diagnostiqué avec le VPH, j’avais des verrues génitales depuis des années et des démangeaisons constantes insupportables dans ma région génitale. J’ai contacté APAMA et lui ai parlé de ma santé, il a promis de me guérir, il a en fait préparé des plantes médicinales et l’a envoyé dans mon pays. J’ai pris ce médicament selon les instructions du Dr APAMA et aujourd’hui je suis guéri. Je vis maintenant une vie normale, saine et heureuse que je n’aurais jamais imaginée depuis 7 ans. Si vous avez des problèmes de santé, le VIH, le VPH, l’herpès, la chlamydia, l’hépatite, le diabète, les cancers, les problèmes rénaux et bien d’autres, contactez le Dr APAMA sans perdre de temps pour obtenir de l’aide, son e-mail est DRAPAMAHERBALHEALINGCENTRE@GMAIL.COM Son numéro Whatsapp est + 2349072570496. Mon twitter @Rkrutiniene et voici mon email. Rasakrutiniene2@gmail.com

      repondre message

    • Je suis une personne très sceptique même si j’ai lu tant d’articles sur le Dr APAMA d’Afrique, comment il a aidé les malades avec ses herbes. Je lutte contre le virus de l’hépatite B depuis des années et je n’ai jamais pensé à contacter le Dr APAMA ou tout autre expert en plantes médicinales, même si je crois aux herbes. Un jour fidèle, j’ai reçu un message de ma tante qui vit dans un autre pays et elle vit avec le cancer de l’ovaire qu’elle semble être belle, forte et énergique depuis qu’elle a fini d’utiliser les herbes qu’elle a obtenues du Dr APAMA, Sa santé est revenue sans avoir à nouveau de symptômes. Cela m’a conduit au Dr APAMA en secret, je lui ai écrit sur Whatsapp (+2349072570496) et il m’a dit les conditions à remplir pour recevoir ses médicaments et je l’ai fait et recevoir des médicaments le 6ème jour, j’ai commencé mon traitement et suis le Dr Apama instructions, avant la 3ème semaine, mon urine passait à la normale, plus de fièvre et de douleurs articulaires constantes, je mangeais bien sans vomir comme avant, et tout allait très bien jusqu’à ce que j’aille à la clinique où j’ai été certifié libre et négatif . Je veux juste profiter de cette occasion pour conseiller tout le monde là-bas avec des maladies incurables et en phase terminale pour dissiper tous les doutes comme je l’étais et embrasser cette cure naturelle sans aucun effet secondaire. Il peut s’agir de problèmes de santé, VIH, VPH, HÉPATITE, CANCERS, HERPES, DIABÈTE et autres, écrivez le Dr APAMA sur DRAPAMAHERBALHEALINGCENTRE@GMAIL.COM ou son whatsapp : +2349072570496. Voici mon email : trevorphilip136@gmail.com

      repondre message

    • Je suis une personne très sceptique même si j’ai lu tant d’articles sur le Dr APAMA d’Afrique, comment il a aidé les malades avec ses herbes. Je lutte contre le virus de l’hépatite B depuis des années et je n’ai jamais pensé à contacter le Dr APAMA ou tout autre expert en plantes médicinales bien que je crois aux herbes. Un jour fidèle, j’ai reçu un message de ma tante qui vit dans un autre pays et elle vit avec le cancer de l’ovaire qu’elle semble être belle, forte et énergique depuis qu’elle a fini d’utiliser les herbes qu’elle a obtenues du Dr APAMA, Sa santé est revenue sans avoir à nouveau de symptômes. Cela m’a conduit au Dr APAMA en secret, je lui ai écrit sur Whatsapp (+2349072570496) et il m’a dit les conditions à remplir pour recevoir ses médicaments et je l’ai fait et recevoir des médicaments le 6ème jour, j’ai commencé mon traitement et suis le Dr Apama instructions, avant la 3e semaine, mon urine passait à la normale, plus de fièvre et de douleurs articulaires constantes, je mangeais bien sans vomir comme auparavant, et tout allait très bien jusqu’à ce que j’aille à la clinique où j’ai été certifié libre et négatif . Je veux juste profiter de cette occasion pour conseiller tout le monde là-bas avec des maladies incurables et en phase terminale pour dissiper tous les doutes comme je l’étais et adopter cette cure naturelle sans aucun effet secondaire. Il peut s’agir de problèmes de santé, VIH, VPH, HEPATITE, CANCERS, HERPES, DIABÈTE et autres, écrivez le Dr APAMA sur DRAPAMAHERBALHEALINGCENTRE@GMAIL.COM ou son WhatsApp : +2349072570496. Voici mon email : trevorphilip136@gmail.com

      repondre message

    • My name is Nicole Netti Pruser I live in Carmarthen Southwest wales. I have been living with Hiv virus since May, 2005. I have been living a hopeless life and dying in silent after trying so many traditional ways and all to no avail. I concluded I would rather die soon than living in the anguish of conventional medicines with unbearable side effects, until I read some articles about Dr APAMA HERBS how People got healed of HIV Virus and some were healed of CANCERS, HERPES, HEPATITIS, HPV, DIABETES, SYPHILIS and more using Dr APAMA herbal products. I was amazed how I was referred to him after contacting some persons. I never believed his medicines would get to my country, I wrote him on his Email Drapamaherbalhealingcentre@gmail.com. He assured me that he has the herbs to heal me from this virus which i thought it was a joke unknowingly he’s a honest and kindhearted man, I made all the requests and sent all my information to him. Unfailingly, just as he has promised, he sent me his MEDICINES which i took just as he said, After some weeks I went to the hospital according to Dr APAMA, To my greatest surprise i was confirmed Negative after so many years of living with this Evil. It was indeed a wonderful encounter and great miracle in my entire family because no one ever believed APAMA medicines would turn me to live a happy this way I am now, Though i was taking this medicine with all doubts until I started to feel more better and healthy before several medical Results testify. If you are living with HERPES, HIV, HEPATITIS, HPV,CANCER, SYPHILIS, DIABETES AND ANY OTHER DISEASES, Please quickly write Dr APAMA for help on : DRAPAMAHERBALHEALINGCENTRE@GMAIL.COM and WHATSAPP him on +2349072570496. you can reach me on Nicolepruser11@gmail.com 

      repondre message

    • Bonjour je suis Chilvary Je suis ici pour partager mon témoignage avec tout le monde sur la façon dont j’ai bénéficié des médicaments à base de plantes du Dr APAMA. Je ne vois aucune raison pour laquelle les gens ont du mal à croire que ces grands avantages cette fois-ci, je crois à peine quand je lis des témoignages de personnes guéries du VIH et d’autres maladies médicalement incurables guéries à l’aide des herbes du Dr APAMA, mais aujourd’hui ma joie a enfin venu et je suis un heureux bénéficiaire des médicaments Apama après 3 ans de virus de l’herpès chronique qui a conduit à des faiblesses constantes, la fatigue et mes organes se durcissaient. Je vivais une vie solitaire sans espoir et j’ai écrit APAMA une nuit solitaire avec une larme de larmes et il a répondu et m’a tout raconté sur le traitement que j’ai fait et les médicaments me sont arrivés la deuxième semaine après avoir effectué le paiement, suivant les prescriptions Je devenais miraculeusement meilleur et plus fort, aujourd’hui je suis un témoignage vivant, je suis heureux et les mots ne suffisent pas à remercier le Dr Apama pour son aide Je n’ai jamais voulu faire cela Je pense que je dois partager pour dire aux patients de ne jamais abandonner cependant, veuillez écrire au Dr APAMA pour obtenir de l’aide pour tout problème de santé. Il est réel et prévenant. Que ce soit le VIH, le VPH, l’herpès, l’hépatite, la chlamydia, le diabète, les infections, les cancers ou d’autres maladies, veuillez contacter Apama aujourd’hui par e-mail : DRAPAMAHERBALHEALINGCENTRE@GMAIL.COM Le numéro Whatsapp est le +2349072570496. Vous pouvez m’écrire par e-mail. Chilvarythom02@gmail.com

      repondre message

  • Je suia adulte sourd.Je suis etudiant en pharmacie en fin du cycle a la FMPOS de Bamako.Je dois faire ma soutenance de these bientot avant le debut de l annee2013.Je suis de nationalite malienne.Veuillez m envoyer toutes les informations necessaires sur les plantes medecinaleset de la phytotherapie surtout en cas de formation pratique.

    repondre message

  • Good morning
    I am looking for all sort of médical product from islam
    Like habba sawda mixed With poney and any other sort
    Of other mixed plant witch the cran or hadith spore about
    Please reply me in email : alymeroueh@hotmail.fr

    repondre message

  • bonsoir.je veux elargir mon savoir sur les plantes medicinales et je serai ravie de participer dans ce forum .merci en esperant une reponse

    repondre message

  • je suis un agronome qui cherche a faire des échanges de connaissances sur les plantes médicinales.************* merci*

    repondre message

  • bonjour jai problem prostate matenan je boi medicamont chimique mè jaime la plante natiral m,r,c

    repondre message

  • certaine plantes ne sont pas connue de leur Nom,est il possible de les décrire on arabe merci d’
    avance.

    repondre message

  • ou pourrais je avoir un livres des plantes medecinales j’habite dans le sud d’Algerie exactement dals ville de Metlili des Chaambas .c.p.47002

    repondre message

  • j’ai beaucoup aimé votre article, merci.

    repondre message

  • Je suis un débutant chercheur des plantes médicinales t je veux améliorer mes connaissances dans ce domaine

    repondre message

  • C’est une des meilleures bases de la medecines des peuples des anciennes civilisations. Par la suite, elle est complétée par une partie tirée du Saint Qor’an ou dictée par le Prophète (sA3ws) lui-même.

    repondre message

  • salam,
    je voudrais juste savoir comment traiter l’abcès et hémorroïde par les plante autoriser par l’Islam.
    Merci

    repondre message

  • bonjour,
    merci de m’indiquer la plante pour le traitement des hémorroïdes externes (en arabes bawasire).

    repondre message

  • Bonjour
    Je suis ravie d’avoir trouvé votre site et quelques traductions français / farsi.
    j’aimerais aller plus loin pour trouver la traduction français persan pour les plantes médicinales, herbes aromatiques, plantes sauvages culinaires. POuvez-vous me donner un site, un livre,.... ? merci
    Sincères salutations
    Anne

    repondre message

  • Merci, ouvrage très instructif pour la connaissance des plantes médicinales

    repondre message

  • Je suis AMANDA KARIPETRA vivant aux Etats Unis, je souffre d’Herpès, pour Beaucoup d’années, période de 7 ans, sans guérison. Un jour fidèle, j’ai vu un Article sur Internet étaient une femme a parlé de docteur ISE et comment ceci Le docteur l’a guéri définitivement du VIH / SIDA. Je lui ai dit de ma maladie. Cet homme grille a guéri ma maladie d’infection d’herpès. Il m’a envoyé des herbes médicinales qui me guérissaient complètement .Email lui @ ISESPIRITUALSPELLTEMPLE@GMAIL.COM ... Aujourd’hui je suis vivant joyeusement et libre d’HERPES. Le Dr .ISE a le remède contre le VIH, le Zika, le VPH, l’ASTHME, le diabète, la syphilis, le faible nombre de spermatozoïdes, le cancer , La folie, l’hépatite, les bactéries et l’infection parasitaire et Autres infections virales associées. Il avait passé 15 ans dans la pratique Spiritisme, consultants, utilisant des herbes et des moyens spirituels pour guérir Maladie partout dans le monde. La principale raison pour laquelle j’écris ce témoignage est Pour informer le monde entier de ses grandes actions, et il est un Herbal Doctor Qui peut guérir des maladies mortelles. Il est aussi un grand lanceur de sorts que je n’avais pas Voir n’importe quel docteur si puissant comme cet homme de grille, il avait sauvé beaucoup de vie. Vous pouvez le contacter via ; ISESPIRITUALSPELLTEMPLE@GMAIL.COM ...

    repondre message

  • Bonjour

    J’interesse la medecine traditionnelle persane et des plants.
    Surtout leur effication en element chaud ou froid.

    Je charche qulque explications du Romarin qui qroupe en element froid stp.

    repondre message

  • Mon nom est lucinda Augustus, originaire du Texas, aux États-Unis.J’ai un témoignage terrible à partager qui, selon moi, serait d’une grande aide pour tant de gens.J’ai épousé mon mari le 23 juillet 1999, mon mari est ingénieur de profession , nous vivions ensemble comme bons mari et femme, un très bon jour, on lui a dit au travail qu’ils se rendraient dans un autre pays [libéria] pour effectuer des travaux d’ingénierie et qu’ils ne passeraient pas moins de trois mois [3 mois] alors j’ai dit pas de problème, il s’est préparé et a voyagé avec son personnel, ils sont arrivés et ont commencé le travail, je ne sais pas vraiment ce qui s’est passé, il a contacté HPV et il ne m’a pas dit, quand les trois mois se sont écoulés, il a rentrés à la maison et nous nous sommes rencontrés ce soir-là en couple, après un mois, je commence à remarquer un signe étrange à l’intérieur de mon corps, alors je suis allé à l’hôpital pour diriger un message et on m’a confirmé que le VPH était positif, le pire de tout, c’est que Le médecin m’a dit qu’il n’y avait pas de traitement médical contre le VPH pour le moment, j’ai essayé tellement d’hôpitaux qu’ils ont tous dit J’ai visité ma mère et je lui ai expliqué l’état de santé actuel. Ma mère m’a dit que son amie tronisher était guérie de la maladie du VPH par un médecin populaire à base de plantes appelé dr udo.Ma mère a appelé son amie tronisher pour nous donner le courriel de dr udo adresse ou numéro whatsapp, elle nous a envoyé l’adresse e-mail et le numéro whatsapp, j’ai contacté le docteur udo et lui ai raconté ma maladie. il a préparé le médicament et me l’a envoyé via la société UPS. Mon mari et moi avons pris le médicament ensemble avant le dernier jour du traitement que nous avons déjà guéri. J’ai décidé de le partager sur Google simplement parce que tant de personnes souffrent de cette maladie. et ils sont à la recherche de solutions. C’est le numéro de téléphone et l’adresse électronique de Dr Udo Whatsapp.
    numéro Whatsapp +2348051075165.
    Adresse e-mail .. [. Drudoazibahivhealingcentre@gmail.com]. S’il vous plaît veuillez le contacter avec n’importe quel type de maladie que vous souffrez, il peut vous guérir. Voici mon adresse email : LUCINDAAUGUSTUS23@GMAIL.COM.

    repondre message

  • Bonjour à tous, Mon nom est Herman Armando, je viens de Houston, dans la région du Texas, aux États-Unis.J’ai eu une sclérose en plaques il y a quelques mois. J’ai visité tant d’hôpitaux pour guérir mais je ne pouvais pas trouver de guérison, il est arrivé à un point où J’avais prévu de me suicider, mais Dieu a utilisé mon cousin frère pour m’aider à sauver ma vie grâce à un puissant docteur en herbe appelé DR OBI.
    J’ai appelé mon frère cousin et lui ai expliqué la situation de ma santé. Il m’a dit d’essayer un médicament à base de plantes que sa femme était guérie de la maladie des accidents vasculaires cérébraux par l’intermédiaire d’un docteur en herbe appelé DR OBI. , je lui ai écrit et lui ai expliqué ma maladie. Il m’a expliqué qu’il devait suivre certaines étapes avant de pouvoir m’envoyer des médicaments. Il m’a expliqué toutes les étapes et je me suis conformé à toutes les instructions. Le Dr OBI a en fait préparé les médicaments et les a envoyés Par le biais de DHL company et des ordonnances sur la manière dont je devrais prendre le médicament, j’ai pris le médicament pendant 18 jours et j’ai été guéri du cancer du rectum qui tourmentait ma vie.DR OBI a une solution pour le faire beaucoup de maladies et maladies comme ...... cancer, asthme, candidose, maladie rénale, hépatite B, diabète, pneumonie, syphilis, accident vasculaire cérébral, VIH / sida, bactérie vaginose, infections, etc. Ceci est l’adresse email de DR OBI et Whatsapp numéro ....... EMAIL ... DROBIOGBONNAHIVHEALINGCENTRE@GMAIL.COM
    WHATSAPP NUMBER ..... + 2348073961280.Voici mon adresse email hermanarmando61@gmail.com

    repondre message

  • Salut mon nom est Rasa Krutiniene. Je viens de Lituanie, je suis ici pour partager mon expérience et mon témoignage inoubliables avec le grand public après avoir utilisé les herbes du Dr APAMA et je veux utiliser cette avenue pour remercier le Dr APAMA pour son travail et son dévouement pour faire sourire chaque patient encore une fois parce que je pensais que tout était fini depuis que je fais la chambre et qu’il n’y a pas de remède. S’il vous plaît, je souhaite conseiller à tous ceux qui luttent contre une maladie et l’autre de ne jamais abandonner et d’écrire Dr_APAMA pour ses herbes parce que ces plantes médicinales font des merveilles. Ce médecin m’a fait comprendre qu’il existe des solutions à base de plantes pour tous les problèmes de santé si seulement vous pouvez le joindre via son e-mail ou Whatsapp DRAPAMAHERBALHEALINGCENTRE@GMAIL.COM pour expliquer tout ce que vous lui transmettez. Le Dr APAMA a fait ce que je pensais initialement impossible, j’ai été diagnostiqué avec le VPH, j’ai eu des verrues génitales pendant des années et des démangeaisons constantes insupportables dans ma région génitale. J’ai contacté APAMA et lui ai parlé de ma santé, il a promis de me guérir, il a en fait préparé des plantes médicinales et l’a envoyé dans mon pays. J’ai pris ce médicament selon les instructions du Dr APAMA et aujourd’hui je suis guéri. Je vis maintenant une vie normale, saine et heureuse que je n’aurais jamais imaginée depuis 7 ans. Si vous avez des problèmes de santé, le VIH, le VPH, l’herpès, la chlamydia, l’hépatite, le diabète, les cancers, les problèmes rénaux et bien d’autres, contactez le Dr APAMA sans perdre de temps pour obtenir de l’aide, son e-mail est DRAPAMAHERBALHEALINGCENTRE@GMAIL.COM Son numéro Whatsapp est + 2349072570496. Mon twitter @Rkrutiniene et voici mon email. Rasakrutiniene2@gmail.com

    repondre message

  • Salut mon nom est Rasa Krutiniene. Je viens de Lituanie, je suis ici pour partager mon expérience et mon témoignage inoubliables avec le grand public après avoir utilisé les herbes du Dr APAMA et je veux utiliser cette avenue pour remercier le Dr APAMA pour son travail et son dévouement pour faire sourire chaque patient encore une fois parce que je pensais que tout était fini depuis que je fais la chambre et qu’il n’y a pas de remède. S’il vous plaît, je souhaite conseiller à tous ceux qui se battent avec une maladie et l’autre de ne jamais abandonner et d’écrire Dr_APAMA pour ses herbes parce que ces plantes médicinales font des merveilles. Ce médecin m’a fait comprendre qu’il existe des solutions à base de plantes pour tous les problèmes de santé si seulement vous pouvez le joindre via son e-mail ou Whatsapp DRAPAMAHERBALHEALINGCENTRE@GMAIL.COM pour expliquer tout ce que vous lui transmettez. Le Dr APAMA a fait ce que je pensais initialement impossible, j’ai été diagnostiqué avec le VPH, j’ai eu des verrues génitales pendant des années et des démangeaisons constantes insupportables dans ma région génitale. J’ai contacté APAMA et lui ai parlé de ma santé, il a promis de me guérir, il a en fait préparé des plantes médicinales et l’a envoyé dans mon pays. J’ai pris ce médicament selon les instructions du Dr APAMA et aujourd’hui je suis guéri. Je vis maintenant une vie normale, saine et heureuse que je n’aurais jamais imaginée depuis 7 ans. Si vous avez des problèmes de santé, le VIH, le VPH, l’herpès, la chlamydia, l’hépatite, le diabète, les cancers, les problèmes rénaux et bien d’autres, contactez le Dr APAMA sans perdre de temps pour obtenir de l’aide, son e-mail est DRAPAMAHERBALHEALINGCENTRE@GMAIL.COM Son numéro Whatsapp est + 2349072570496. Mon twitter @Rkrutiniene et voici mon email. Rasakrutiniene2@gmail.com

    repondre message

  • Je m’appelle Kylian Etienne, je n’aurais jamais cru partager un jour un témoignage de guérison du virus HPV après des recherches approfondies et de nombreux témoignages du Dr-APAMA Herbs, j’ai pris une décision en contactant le Dr APAMA sur son email : Drapamaherbalhealingcentre @ gmail .com pour toute aide possible car elle a empiré au moment où les verrues continuent de se propager, problème de col utérin et cela s’est étendu à mon scrotum. Sans aucun délai, Apama a répondu et a donné les exigences pour les médicaments que j’ai transformés et il a préparé les herbes et me les a envoyées. J’ai pris les médicaments exactement comme il l’avait prescrit et aujourd’hui, je suis guéri de cette maladie mortelle. Je vis maintenant une vie heureuse normale. Si vous êtes là-bas avec des maladies incurables, le VPH, l’herpès, le VIH, l’hépatite, le diabète, le cancer et d’autres infections et maladies, contactez rapidement le Dr APAMA Sur son e-mail Drapamaherbalhealingcentre@gmail.com et le numéro Whatsapp est le +2349072570496. Vous pouvez m’écrire sur mon email. Kylianetienne5@gmail.com

    repondre message

  • Bonjour, je suis Shelia Gibson. Je suis ici pour partager mon témoignage avec le grand public sur la façon dont j’ai été guérie grâce aux médicaments à base de plantes du Dr APAMA. Je n’ai jamais pensé que cela pourrait être possible car je suis une personne très sceptique, je crois à peine quand j’ai vu les témoignages d’un homme guéri du VIH, du VPH, du virus de l’herpès, de la syphilis et de certaines autres maladies jugées impossibles à guérir par le Dr APAMA, tout cela m’a rendu confus et ma santé à ce moment-là empirait et j’ai dû faire quelque chose en écrivant APAMA. J’ai été infecté par l’hépatite B pendant environ 6 ans. J’ai contacté le Dr Apama en ligne et lui ai parlé de mon état de santé. Il a promis de me guérir, sans faute après avoir fait tout ce qu’il m’a demandé de faire, il a préparé un remède à base de plantes et l’a envoyé dans mon pays. Ce que j’ai pris selon les prescriptions et aujourd’hui je suis guéri et totalement indemne de ce virus. Je vis maintenant une vie normale et heureuse. Si vous avez des problèmes de santé, n’hésitez pas à contacter le Dr APAMA Il est réel, je ne l’ai jamais cru mais mon expérience avec lui m’a convaincu que tout le monde n’est pas le même. que ce soit le VIH, le VPH, l’herpès, l’hépatite, la chlamydia, le diabète, les infections vaginales, le cancer ou d’autres maladies, veuillez le contacter aujourd’hui. Son email est DRAPAMAHERBALHEALINGCENTRE@GMAIL.COM Son numéro Whatsapp est +2349072570496. Vous pouvez m’ajouter sur twitter @ Sheliagibson246 et mon email. Sheliagibson246@gmail.com

    repondre message

  • Je suis Chilvary, je suis ici pour partager mon témoignage avec tout le monde sur la façon dont j’ai bénéficié des médicaments à base de plantes du Dr APAMA. Je ne vois aucune raison pour laquelle les gens ont du mal à croire que ces grands avantages cette fois-ci, je crois à peine quand je lis des témoignages de personnes guéries du VIH et d’autres maladies médicalement incurables guéries à l’aide des herbes du Dr APAMA, mais aujourd’hui ma joie a enfin venu et je suis un heureux bénéficiaire des médicaments Apama après 3 ans de virus de l’herpès chronique qui a conduit à des faiblesses constantes, la fatigue et mes organes se durcissaient. Je vivais une vie solitaire sans espoir et j’ai écrit APAMA lors d’une nuit solitaire avec des larmes et il a répondu et m’a tout raconté sur le traitement que j’ai fait et les médicaments qui m’ont été fournis la deuxième semaine après avoir effectué le paiement, suivant les prescriptions Je devenais miraculeusement meilleur et plus fort, aujourd’hui je suis un témoignage vivant, je suis heureux et les mots ne suffisent pas à remercier le Dr Apama pour son aide Je n’ai jamais voulu faire cela Je pense que je dois partager pour dire aux patients de ne jamais abandonner cependant, veuillez écrire au Dr APAMA pour obtenir de l’aide pour tout problème de santé. Il est réel et prévenant. Que ce soit le VIH, le VPH, l’herpès, l’hépatite, la chlamydia, le diabète, les infections, les cancers ou d’autres maladies, veuillez contacter Apama aujourd’hui par e-mail : DRAPAMAHERBALHEALINGCENTRE@GMAIL.COM Le numéro Whatsapp est le +2349072570496. Vous pouvez m’écrire par e-mail. Chilvarythom02@gmail.com

    repondre message

  • Olá, pessoal, Meu nome é LINDA, moro na Geórgia, estados unidos. Eu tinha sido diagnosticado com HPV relacionado ao câncer de amígdala. Sobre um médico herbalista conhecido como Dr. Udo, que tem um tratamento inovador para a doença. Escrevi para ele através do whatsapp e ele me disse que pode me ajudar a me livrar da doença, por isso adiro a tudo o que ele disse. para a preparação dos medicamentos, alguns dias depois, ele me ligou e pediu meu endereço residencial que eu enviei imediatamente, ele realmente preparou os medicamentos e me enviou pela empresa UPS, usei os medicamentos como ele me prescreveu, é totalmente inacreditável como eu fui curado dentro de um período de 21 dias após o tratamento. então eu fui ao hospital para realizar um teste geral que diz que tinha sido completamente curado. meu médico que sabe tudo sobre minha saúde foi forçado a perguntar como me livrei do vírus HPV e explico Dr. Udo é um médico herbalista muito poderoso, ele tem soluções para várias doenças e enfermidades como HPV, CÂNCER, DIABETES, como HPV, SINUSITE CRÔNICA, HEPATITE B, ASMA , SÍFILIS, HIV, VERDADES GERAIS, INFECÇÕES, CANDIDIOSE, BRONQUITE, BACTÉRIAS, VAGINOSE, FIBROSE, GASTROPARESIA, GLIOBLASTOMA, DOENÇA DE COELIA, HERPES, EPILEPSIA etc.Este é o endereço de e-mail do Dr Udo e o número do whatsapp. . Número de WhatsApp .. + 2348051075165. Entre em contato com o Dr. udo e ele o curará, independentemente da doença. Ele é capaz de curar todos os tipos de doenças.

    repondre message