N° 93, août 2013

La citadelle iranienne de Râyen (arg-e Râyen),
le deuxième plus grand édifice en brique crue du monde


Sarah Mirdâmâdi


Photos : citadelle iranienne de Râyen (arg-e Râyen), ville de Râyen, province de Kermân, par Hamid Sâdeghi

Située au sud-ouest de l’Iran, cette citadelle faite de brique crue occupe une surface de 2 000 m². Elle est le plus grand édifice en brique crue du monde après la citadelle de Bam, qui a été fortement endommagée après le tremblement de terre de 2003. Elle est située dans la ville actuelle de Râyen, dans la province de Kermân. Elle ressemble à la citadelle de Bam et se situe au sommet d’une colline. La présence de cette citadelle constitue une preuve de l’existence de la ville de Râyen avant l’islam, et remonterait à l’époque sassanide. Il existait des citadelles encore plus anciennes dans la région, qui ont cependant été détruites à la suite de catastrophes naturelles au cours des siècles. La citadelle de Râyen fait partie des forteresses du gouverneur Mirzâ Hossein Khân à l’époque de Nâder Shâh Afshâr et de son fils Mohammad ’Ali Khân. Après le renversement de la dynastie Zand par Mohammad Khân Qâdjâr, elle fut habitée par l’un des descendants de Mirzâ Hossein Khân du nom de Mir Hosseini. Certains membres de cette famille habitent encore dans cette ville ou à Kermân.

La citadelle est de forme presque carrée, et contient plusieurs tours aux bordures dentelées. Elle est entourée par une muraille de plus de dix mètres de hauteur. L’unique entrée de la citadelle se trouve à l’est, où l’on peut admirer une belle porte. La citadelle contenait une mosquée, un bazar, une partie réservée à l’habitat en hiver et en été, une rivière, des maisons réservées à l’élite et d’autres à la population.


Visites: 2963

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



2 Messages