N° 121, décembre 2015

Sur un tapis d’Ispahan (8)


Kathy Dauthuille


XIV
Les bordures
ou
Les enceintes

Toujours muni de sa plume,

le patient héros continue

de découvrir pas après pas,

toute la sublime création.

De la bordure,

il voit les portes ;

celles qui ouvrent

chaque quadrillage

et celles qui indiquent

chaque point cardinal.

La bordure est droite ;

elle trace sa route

sur le pourtour ;

elle est l’enceinte

du jardin clos,

la fenêtre étroite

sur le monde.

Elle donne l’équilibre

à toute la création

et permet de joindre

toutes les cours.

De peupliers et de mûriers,

elle est surmontée.

De grenadiers et de genévriers,

elle est embaumée.

De bas-reliefs, elle est bordée

et de lambris vernissés, encadrée.

L’astucieux tisserand

sur l’ouvrage plié,

joue avec les losanges

et les arabesques fines

et souvent serpentines

pour que tout soit lié.

Dans l’encadrement

se suivent les gazelles

et les sveltes chèvres.

Sur elles, repose

la charge de séparer

le profane du sacré.

Veillent aussi les coqs,

garance et safran,

toujours chantant

à intervalles réguliers.

C’est en manifestant.

l’ombre dense

ou le soleil levant

qu’ils sont reliés.

Rostam assiste alors

à une scène incroyable

qui jaillit hors des cadres ;

il voit un rêve, un mirage.

Il aperçoit dans un nuage

Iskander qui se recueille

devant le tombeau d’Istara

puis qui passe une à une

les sept hautes enceintes

d’Ecbatane-la-Grande

dont la dernière muraille

est d’or pur irradiant,

tel le soleil resplendissant.

Chirine, toute douceur,

passe alors, fluide et agile,

sous les arceaux d’églantine

et va se baigner avec Bethsabé

nageant dans le lit du fleuve,

ou flottant sans aucune peur.

Des tambourins de bois

résonnent en cadence,

tremblent les peupliers

et les saules argentés.

Iskander est touché ;

le sortilège de la volupté

l’a atteint ; il est charmé.

Il va alors errer dans le désert

et sculpter sa bien-aimée,

sans répit sur les rochers

pendant de longues années.


Visites: 189

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.