N° 138, mai 2017

Nouvelles sacrées (XL)
L’armée de l’air iranienne et la Défense sacrée
(2ème partie)


Khadidjeh Nâderi Beni


L’Opération Kamân 99

Durant les huit années de Guerre, l’armée de l’air iranienne participe activement à la plupart des opérations afin d’appuyer les unités opérationnelles. Les aéronefs militaires ont alors une maîtrise absolue du ciel du pays, empêchant toute avancée de troupes ennemies. Nous allons ici évoquer certaines grandes opérations et missions accomplies par les combattants de l’armée de l’air durant la Défense sacrée.

 

- L’Opération H-3

Il s’agit d’une vaste attaque-surprise contre la base aérienne Al-Walid à l’ouest de l’Irak, proche de la frontière jordanienne. Cette base étant, selon les appréciations militaires irakiennes, hors de portée des chasseurs iraniens, elle abrite la majorité d’équipements militaires de l’armée irakienne. Lors de cette opération, les chasseurs-bombardiers iraniens parviennent à échapper aux radars irakiens et à larguer des bombes sur la piste, les installations, les bâtiments, les canons antiaériens et les avions abrités sous les hangars. Cette opération aboutit à une victoire stratégique des Iraniens contre les troupes irakiennes, avec la destruction de nombreux bombardiers au sol [1].

Carte de l’Opération Kamân 99

 

- L’Opération de Bagdad

Face à la disposition de Bagdad pour organiser un Sommet des pays non-alignés en Irak au mois de juillet 1982, l’Iran déclare cette conférence illégitime et décide d’empêcher sa tenue à Bagdad. Les forces aériennes iraniennes souhaitent alors montrer l’insécurité de la capitale irakienne, alors en guerre contre l’Iran. Le 21 juillet à 5 h 30, deux Phantom iraniens arrivent à pénétrer jusqu’au sud de Baghdâd et bombarder la raffinerie d’Al-Doreh. Quelques minutes plus tard, l’un des Phantom, touché par un obus irakien, s’écrase sur l’hôtel qui devait accueillir les chefs des pays non-alignés. Suite à cet incident, les diplomates étrangers refusent de se rendre en Irak et la conférence se tient en Inde, à New Delhi [2].

- L’Opération Kamân 99

Il s’agit d’une contre-attaque planifiée et organisée en peu de temps afin de riposter à l’invasion irakienne en septembre 1980. Le 23 septembre, dès l’aube, 140 Phantom iraniens franchissent les frontières pour pénétrer dans l’espace aérien irakien et larguer des bombes sur les objectifs prévus. 380 pilotes de l’Armée de l’air iranienne participent à cette opération qui s’achève par une victoire après plus de 300 vols. Lors de cette opération, plusieurs bases irakiennes sont quasiment anéanties et mises hors d’usage pour cinq ou six mois. Suite à cette opération victorieuse, l’Iran accède également à la suprématie aérienne dans toute la région [3].

 

Carte de l’Opération H-3

- L’Opération Morvârid

Dès le commencement de la Guerre, l’Iran tente d’infliger d’importantes pertes à l’Irak afin d’affaiblir sa puissance militaire. L’opération Morvârid, qui s’est déroulée dans les eaux du golfe Persique, s’inscrit dans ce sillage. Dans cette opération, la protection conjointe des espaces maritimes iraniens souligne la collaboration permanente de l’Armée de l’air avec la Marine iranienne. Au cours de cette mission, les bombardiers et les bateaux lance-missiles larguent des bombes sur les installations, les bâtiments et les équipements abrités dans les deux grandes plates-formes pétrolières irakiennes Al-Bakr et Al-Omayyeh. A l’époque, elles jouent un rôle de premier plan dans le commerce maritime de ce pays. Grâce à la victoire iranienne dans cette opération, l’Iran arrive à affirmer sa supériorité maritime dans les eaux du golfe Persique, à empêcher l’exportation du pétrole irakien et enfin, à interrompre les échanges commerciaux maritimes irakiens [4].

A suivre…

    L’Opération Morvârid

Source :

- Amiriân, Mohammad, Seyri dar târikh-e djang-e Iran-Arâgh (Aperçu sur l’Histoire de la guerre Iran-Irak), 5 vol., Centre des études et recherches de la Guerre, Téhéran, 1367/1988.

Notes

[1Pour en savoir plus, voir notre article « Opération H-3 » publié in no. 98, janvier 2014. Consultable sur http://www.teheran.ir/spip.php?article1838

[2Pour en savoir plus, voir notre article « Dernier vol » publié in no. 100, mars 2014. Consultable sur http://www.teheran.ir/spip.php?article1869

[3Pour en savoir plus, voir notre article « Opération Kamân 99 » publié in no. 113, avril 2015. Consultable sur http://www.teheran.ir/spip.php?article2053

[4Pour en savoir plus, voir notre article « L’épopée de Morvârid » publié in no. 114, mai 2015. Consultable sur http://www.teheran.ir/spip.php?article2066


Visites: 138

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



1 Message