N° 28, mars 2008

Deux petites ailes orange


Erfân Nazar-Âhâri
Traduit par

Afzal Vossoughi


Personne ne le tenta, personne ne le trompa. Seul, il décida lui-même de cueillir la pomme, d’y mordre, puis de la jeter par terre. C’est lui seul qui décida de sortir du Paradis. Lorsqu’il se trouva derrière la porte, il s’arrêta un instant, comme s’il voulait dire quelque chose. Mais il ne dit mot. Dieu le prit par la main, lui donna une poignée de "libre arbitre" et lui dit : "Maintenant, va, prends ton chemin. Mais sache que tu t’es trompé. Pourtant, ce Paradis est ta propre demeure, et tu pourras y revenir quand tu le voudras. Mais n’oublie pas qu’entre l’erreur et le repentir, il n’y a qu’un pas."

Tandis qu’il s’éloignait, Satan le regarda partir. Ce dernier était trop faible pour le pousser à faire quoi que ce soit ; Satan n’était qu’une créature misérable qui ne possédait que quelques péchés dans sa sacoche.

Il s’en alla, non comme s’il allait commettre des péchés, mais plutôt quelques petites espiègleries enfantines.

Il descendit sur la terre, et y commit quelques petites fautes qu’il répéta et répéta plusieurs fois. On dirait un petit ange folâtre, étourdi. Tel un enfant espiègle qui ouvre une porte sans frapper ou qui touche un objet et le renverse. Tel un ange étourdi qui, parfois glisse, tombe et se casse une aile. Ses petites fautes étaient pareilles à des vêtements inappropriés que quelqu’un aurait soudain envie de mettre. Mais nous n’en vîmes que les vêtements, et pas le cœur qui était dessous. Nous fîmes un caillou de chacune de ses fautes et le lui jetâmes en pleine figure. Nos cailloux égratignèrent son âme sans que nous nous en rendions compte. Finalement, un jour, il décida d’ôter ses vêtements inappropriés, rejeta ses petites fautes et avant qu’il ne regagne son nid, nous vîmes qu’il avait aussi deux petites ailes. Ainsi, il retourna au Paradis et depuis, chaque matin, quand le soleil se lève, j’entends sa voix car il est maintenant un joli petit canari perché sur le doigt de Dieu et il chante.


Visites: 642

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



1 Message