N° 23, octobre 2007

Faune et flore iraniennes

Sussan Chelcherâgh & la salamandre de Gorgân


Mortéza Johari


Sussan Chelcherâgh

Nom scientifique :
Lilium ledebourii

De 50 à 150 cm de haut, ce lys unique au monde est doté d’un bulbe ové d’un diamètre de 5-7 centimètres possédant beaucoup de balances. Sa tige est verte et faiblement nervurée. Ses feuilles sont dispersées, plus petites sur la partie supérieure de la tige. Les fleurs sont blanches, très parfumées, de 5-6 centimètres de travers, marquées de rouge et de brun foncé sur les marges. Cette plante fleurit de juin à juillet. Ses habitats indigènes sont la région de Tâlesh en Azerbaïdjan et Damasch, un village situé dans la région d’Amârlu en Iran, à une altitude qui avoisine les 2100 mètres.


La salamandre de Gorgân

Nom scientifique :
Batrachuperus gorganensis

Le museau est rond, la tête grande et plate, les membres robustes. Les pattes possèdent quatre orteils, la queue est plus longue que le corps et aplatie sur les côtés. L’extrémité de la queue est effilée. La peau est lisse et poreuse. L’écologie de cette salamandre est presque totalement inconnue. Des restes d’insectes ont été découverts dans la région digestive de l’individu. Cette salamandre vit dans la partie orientale des montagnes d’Elbourz, dans la province du Golestân en Iran. Les rares spécimens de la salamandre de Gorgân ont été découverts sur la pente nordique et plus humide de l’arête dans la grotte de " Shir Abâd ", située sur la route Gorgân-Minoudasht, à 60 kilomètres à l’est de Gorgân. Cette grotte profonde de 200 m possède une source à l’extrémité. La salamandre adulte se trouve à l’intérieur de la grotte au bord de ruisseau. La salamandre de Gorgân est endémique de la caverne de Shir Abâd.


Visites: 999

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.