N° 35, octobre 2008

Journal de Téhéran

Le transiranien est arrivé





23 Mehr 1316

17 Octobre 1937

Toute la population de Qom attendait avec impatience l’arrivée du premier convoi du Transiranien à Qom.

Les principales avenues, les rues, les immeubles, les magasins, toute la ville étaient pavoisés et la population avait pris les dispositions nécessaires pour une illumination en témoignage de son contentement.

Vendredi matin, à 8 heures, le premier convoi, dans lequel S. E. Ahi, ministre des voies et communications avait pris place, quitta Téhéran pour Qom. A 14 heures 45, le convoi arriva à Qom frénétiquement ovationné par une foule énorme.

Le gouverneur de la ville, les directeurs des administrations provinciales et toutes les notabilités religieuses attendaient aussi l’arrivée du convoi.

M. Alaeddin Ruchdieh, notable personnalité de Qom, prononça un discours très chaleureux, relevant tous les avantages de la jonction du centre de Qom au Transiranien.

Cette journée, dit l’orateur, est pour nous une journée historique, car elle nous montre la réalisation d’une volonté, l’exécution d’un plan qui nous garantit à tous un avenir de progrès. Cette exécution est l’œuvre de Sa Majesté Impériale, dont les idées ont donné au pays la force et 1a volonté nécessaires pour son relèvement. Nous ne sommes pas arrivés à la perfection ; mais notre progrès a été rapide et ses bases sont fermes et solides.

Cette voie ferrée a traversé des montagnes, des forêts, des passes, des marécages ; elle relie aujourd’hui les principaux centres de l’Empire et l’appel strident de la locomotive est le signal du réveil des contrées jadis en somnolence, aujourd’hui vivantes et actives sous la haute égide du Souverain de l’Iran.

M. Mohammad Hossein Pajouhian récita ensuite une poésie glorifiant l’œuvre immense accomplie au cours de ces dernières années en Iran.

S. E. Ahi, ministre des voies et communications, prit ensuite la parole et prononça un discours que nous reproduisons ci-après.

Le premier convoi qui est venu de Téhéran à Qom procure le plaisir de rencontrer ces Messieurs. Cette initiative impériale dote la ville de Qom d’une nouvelle voie qui lui assure un avenir brillant.

Nul doute que ces hautes idées impériales en ce qui concerne le progrès du centre de Qom seront réalisées.

Certes, notre voie ferrée aidera tout 1e pays en facilitant les communications et en permettant une exploitation régulière et intensive des produits agricoles ou autres, mais il est certain que les centres qui comme Qom se trouvent placés sur le tracé initial de la ligne retirent des avantages beaucoup plus grands dans les branches économiques et autres. Et c’est peut-être pour cela aussi que ces centres doivent apprécier plus encore l’action civilisatrice du Transiranien.

Les sentiments qui sont témoignés par la population de Qom sont une expression sincère des sentiments de toute la Nation de l’Iran, car chaque agglomération, tout en relevant les avantages régionaux de la voie ferrée, reconnaît en toute sincérité les progrès d’ordre général réalisés sous l’impulsion et la volonté du Souverain de l’Iran.

Je tiens à dire aussi que le Transiranien n’est pas le seul travail important qui a été réalisé ces temps derniers et chaque jour nous enregistrons de nouvelles initiatives, des travaux essentiels et fondamentaux pour ne citer que l’usine métallurgique pour la fonte du fer dont la première pierre a été posée par Sa Majesté Impériale, usine dont l’importance est très grande pour l’avenir.

Je suis venu pour l’examen de la ligne Téhéran Qom et je dois continuer mon voyage et aller un peu plus loin pour visiter d’autres constructions. Mais profitant de ma présence ici et devant l’expression sincère de vos sentiments je tiens à vous en remercier personnellement et pour compléter cet ensemble si favorable et ces sentiments loyaux je demande au Dieu Tout Puissant d’accorder longue vie, force et grandeur à notre Souverain.

Le discours de S. E. le Ministre des Voies et Communications fut accueilli par les applaudissements répétés et la fête de l’inauguration se clôtura dans une atmosphère de joie et de fierté. Vendredi soir toute la ville était illuminée et toute la population de Qom, joyeuse, a fêté cette date heureuse dans un ensemble de grande joie.


Visites: 442

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.