N° 44, juillet 2009

Mahallât, capitale iranienne de la culture florale


Sarah Mirdâmâdi


La ville de Mahallât est située dans le sud de la province de Markazi en Iran, à 262 km de Téhéran. Outre son statut de centre historique rassemblant de nombreux monuments notamment des forteresses, mosquées et caravansérails des différentes périodes historiques iraniennes, elle est également réputée au niveau national pour ses jardins et serres où sont cultivées de multiples variétés de fleurs. Cette industrie joue un rôle économique majeur dans la région avec près de 2 millions de bouquets et 20 millions de fleurs vendues à l’unité, produits chaque année sur une surface cultivable de 900 hectares. Tulipes, coquelicots, roses, orchidées, violettes et chrysanthèmes font notamment partie des fleurs cultivées sur place, auxquelles viennent s’ajouter de nombreuses variétés de plantes et de cactus. Ces cultures sont favorisées par le climat tempéré et la présence de nombreuses sources d’eau minérale et d’eau chaude se trouvant dans la ville et ses alentours.

Les jardins et serres où sont cultivées de multiples variétés de fleurs, Mahallât

Visites: 1224

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



1 Message