N° 44, juillet 2009

La tulipe renversée


Djafar Sepehri*
Traduit par

Djamileh Zia


Tulipes renversées dans la province d’Ispahan, village de Darehbid

Chaque année au printemps, des milliers de touristes se rendent à Fârsân, dans la province de Tchahâr Mahâl va Bakhtiâri, pour admirer les tulipes renversées qui fleurissent dans cette région. Fârsân fait partie des zones protégées depuis 1996. L’Iran est le seul pays où la tulipe renversée pousse de façon sauvage. Des voyageurs européens qui vinrent en Iran ont emporté cette fleur en Europe pour la première fois en 1576. La tulipe renversée fut alors cultivée en Europe dans les jardins des résidences très aisées et des familles royales. Sa culture commença de façon massive au Pays Bas au XIXe siècle. La tulipe renversée fait partie des 170 espèces de tulipes qui poussent de façon sauvage en Iran. Les régions montagneuses des provinces de Lorestân, Tchahâr Mahâl va Bakhtiâri sont les principales régions où pousse la tulipe renversée de façon sauvage, du début du printemps jusqu’au milieu de l’été selon le climat. La tulipe renversée a une prédilection pour les terrains rocheux situés à plus de 1500 mètres d’altitude.

Tulipes renversées dans la province d’Ispahan, village de Darehbid

* L’article de Djafar Sepehri figure sur le site www.irandeserts.com, consulté le 27 juin 2009.


Visites: 1738

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



2 Messages

  • La tulipe renversée 17 janvier 2010 13:09, par rigaudin

    est ce possible a l’ile de la reunion ? mercie

    repondre message

  • La tulipe renversée 23 janvier 2013 18:58, par Heimdall

    Ce qu’on appelle "tulipes renversées" sont en fait des fritillaires : Fritillaria imperialis, Fritillaria raddeana ... L’Asie occidentale tout comme l’Afrique du sud est extrêmement riches en bulbes.

    repondre message