N° 26, janvier 2008

Faune et flore iraniennes

L’Anâr-e-Sheytân & le rouge-gorge familier


Mortéza Johari


Anâr-e-Sheytân

Nom scientifique : Tecomella undulata

Nom persan : Anâr-e-Sheytân

Petit arbre pouvant atteindre 4 à 5 m de haut, ou arbuscule dressé à rameaux non grimpants. Cet arbre est doté d’un tronc très mince, fin comme une tige, à écorce cendrée blanchâtre, et ses feuilles sont opposées, brièvement pétiolées, glauques, coriaces, linéaire lancéolées, ou oblongues, parfois peu ondulées, doré ou d’un rouge orangé, grandes. Sa corolle est en forme de cloche à gorge ample. Il fleurit de mars à mai. En Iran, l’aire distributionnelle de cet arbre comprend les provinces du Khuzestân, Hormozgân, Kermân et Sistân-o-Baloutchestân.


Rouge-gorge familier

Nom scientifique : Erithacus rubecula

Nom persan : Sineh sorkh

Cet oiseau se fait remarquer par la couleur rouge de sa poitrine. Les oiseaux adultes des deux sexes sont très similaires. Les jeunes oiseaux n’ont pas de tache rouge sur la poitrine, qui est marbrée de brun. Le rouge gorge familier est l’un des rares oiseaux à chanter tout au long de l’hiver. Pouvant vivre dans des habitats très variés, il préfère en général les régions aux végétations denses et les zones couvertes. Il se reproduit dans les bois, les jardins, les bordures des forêts, les parcs et même les centres villes. Cet oiseau se pose souvent à terre ou sautille à peu d’hauteur. Pendant la saison de reproduction, il construit un nid qu’il remplit et tasse avec des feuilles mortes, de la mousse et des cheveux. Le nid est souvent situé dans des endroits inhabituels, comme dans les buissons ou sur les rebords des fenêtres. C’est aux environs de la fin du mois de mars que la femelle pond 4 à 6 œufs blancs, légèrement bleutés et tachetés. La période d’incubation est de quinze jours. Le rouge gorge se nourrit essentiellement d’insectes et de petits invertébrés, ainsi que des graines et des fruits. En Iran, l’habitat de cet oiseau comprend les montagnes de la chaîne d’Alborz et l’Azerbaïdjan, mais il vit également dans les autres régions de l’Iran de façon intermittente, au gré de ses migrations.


Visites: 1567

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.