N° 46, septembre 2009

Les croquis de Perse de Jules Laurens


Sarah Mirdâmâdi


Peintre et lithographe du XIXe siècle, Jules Laurens (1825-1901) rejoint son frère artiste dans le sud de la France dès son adolescence et s’inscrit à l’école des Beaux-arts de Montpellier. Il poursuit ensuite sa formation aux Beaux-arts de Paris, où il travaille notamment dans l’atelier de Paul Delaroche. Après avoir échoué au concours du Prix de Rome en 1845, il décide de quitter la France pour entreprendre un grand voyage en Orient à l’occasion d’une mission scientifique, accompagné par le géographe Xavier Hommaire de Hell. Ils parcourent alors l’Europe de l’est, la Grèce, l’Anatolie pour enfin arriver en Perse, durant un périple de plus de trois ans (de 1846 à 1849) qui se soldera par le décès de son compagnon de voyage mort à Ispahan. Durant ces trois ans, Jules Laurens réalisa des milliers de dessins, aquarelles et croquis sur les monuments historiques mais aussi sur la vie quotidienne des Iraniens. L’œuvre prolifique de ce dessinateur est conservée à l’Ecole des Beaux-arts de Paris ainsi qu’à Avignon et Carpentras. S’il reprit par la suite ses activités artistiques et mondaines en France, cette "parenthèse orientale" eût un rôle essentiel dans sa consécration artistique, le classant parmi les paysagistes orientalistes les plus en vue de son époque.

JPEG - 28.2 ko
Hiver en Perse
JPEG - 25.7 ko
Les ruines du palais d’Ashraf
JPEG - 24.6 ko
Sous les remparts de Téhéran
JPEG - 26.1 ko
Entrée de Kâshân
JPEG - 30.8 ko
Types persans : Louty, kurde pasteur, derviche nomade, bakthiyâri
JPEG - 27.4 ko
Pigeonnier près d’Ispahan
JPEG - 27.8 ko
Dans une cour à Téhéran
JPEG - 29.2 ko
Dans l’Andaroun (appartement intérieur)
JPEG - 26 ko
Faubourg de Téhéran
JPEG - 34.7 ko
Pont d’Allâh-Verdi-Khân sur le Zâyandeh Roud, à Ispahan
JPEG - 23.6 ko
Le mont Damâvand
JPEG - 26.7 ko
Une caravane persane au repos
JPEG - 27 ko
Groupe de persans : farrâsh (homme de police publique ou privée), ghelyântchi (porteur de pipe), soldat à l’européenne, pishkhedmat (domestique)
JPEG - 26.2 ko
L’entrée du sanctuaire de Shâh Abd-ol-Azim

Visites: 1197

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.