N° 19, juin 2007

La libération de Khorramshahr


Parissa Bakhtiâri Râd


Dédié à mon père
et à tous ceux qui combattirent,
dévoués et courageux.

L’opération Beit-ol-moghaddas est l’une des plus grandes opérations des Iraniens contre les Iraquiens durant la guerre Iran-Irak. Elle s’est déroulée durant la deuxième année du conflit.

De nombreuses troupes ont participé à cette opération, qui incluait notamment quatre troupes de l’armée de terre, des régiments indépendants et un régiment automitrailleuse. Les groupes d’artillerie de l’armée de terre ont apporté un soutien particulier à cette opération, qui a également bénéficié de l’aide de la marine militaire qui a déployé une partie de ses forces sur terre. En outre, la mobilisation publique a joué un rôle essentiel dans cette opération.

Le déroulement de l’opération

- La caractéristique principale fut la durée de cette opération, qui se déroula du 10 avril au 3 juin 1982 et se solda par la reconquête de Khorramshahr.

- Pour la première fois, l’armée iranienne traversa la rivière en divisant ses troupes en deux groupes : les escadrilles Fath et Nasr. Plus tard, ce mode d’action sera de nouveau appliqué lors de l’opération Fâve.

- De nombreux combattants iraquiens furent faits prisonniers : on estime le nombre de captifs à environ 25 000.

La libération de Khorramshahr représenta une victoire décisive pour l’Iran et marqua l’échec du projet de Saddam qui désirait étendre sa tutelle aux zones situées près de la rivière Alvand et à la région du Khouzestân. Certain de sa victoire, il avait d’ailleurs déclaré après l’invasion de Khorramshahr que "si l’Iran réussit à la conquérir, je lui donnerai le clé de Bassora."


Visites: 677

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.