Arefeh Hedjazi

118 articles

  • La nationalisation du pétrole : un échec victorieux ?

    Arefeh Hedjazi N° 16, mars 2007

    L’histoire de l’or noir est intimement liée aux péripéties modernes des pays qui le détiennent. L’Iran, en tant que l’un des grands pays-réservoirs mondiaux du pétrole, connut l’une des histoires les plus mouvementées en la matière. Une histoire épique qui commença par la découverte des premiers puits de pétrole en Iran, se poursuivit avec la nationalisation du pétrole iranien et se termina par le coup d’Etat américano-britannique de 1953.
    En 1900, le français Jacques de Morgan, archéologue basé en Iran (...)


  • Kahrizak
    Fondation caritative privée au centre du dispositif d’aide sociale iranien

    Amélie Neuve-Eglise, Arefeh Hedjazi N° 15, février 2007

    Fondée en 1971 par le Docteur Mohammad Rezâ Hakimzâdeh, la fondation Kahrizak a, en l’espace de trente ans, connu un développement sans précédent pour accueillir aujourd’hui près de 1600 personnes âgées ou handicapées dans ses locaux situés au sud de Téhéran. Depuis un peu plus d’un an, elle accueille également des personnes atteintes de sclérose en plaque, au sein d’un bâtiment ultramoderne entièrement financé par des dons. (...)


  • La sécurité sociale iranienne : progrès et défis futurs

    Arefeh Hedjazi N° 15, février 2007

    Parmi les pays en voie de développement, le modèle social qui s’est progressivement installé en Iran se distingue. Bien que son industrialisation n’ait pas été très rapide, ce pays a pourtant rapidement été confronté à " la modernité " ainsi qu’à la nécessité de mettre en place des structures adaptées à la protection des travailleurs. En 1930, un premier décret gouvernemental fut prononcé en faveur de la mise en place d’un système de sécurité sociale destiné aux ouvriers de chantier. (...)


  • Littérature sans frontières

    Arefeh Hedjazi N° 15, février 2007

    Souvent, la littérature de camp comprend et la guerre et la vie d’un prisonnier de guerre.
    D’abord la guerre, puis commence la difficile vie de camp pour le soldat prisonnier.
    La plus importante caractéristique de la littérature de guerre est l’expérience vécue d’une guerre où l’homme est au centre. La plupart des récits de guerre sont des "souvenirs" racontés par le narrateur écrivain. On peut dire que pratiquement tous les récits de ce genre sont présentés sous forme de journal de bord ou de romans (...)


  • L’autosuffisance iranienne en blé : victoire ou faillite économique ?

    Arefeh Hedjazi N° 14, janvier 2007

    Mardi 16 novembre, des cérémonies spéciales ont été organisées partout en Iran pour célébrer l’autosuffisance du pays en matière de production de blé. C’est la première fois depuis 48 ans que la récolte nationale est suffisante pour que l’Iran, qui est le plus grand importateur de blé au monde, puisse prétendre à l’autosuffisance. En effet, pendant l’année en cours, les agriculteurs Iraniens ont produit plus de 14 millions de tonnes de blé, record sans précédent pour le secteur agricole national. (...)


  • Dehkhodâ ou la recherche de la perfection

    Arefeh Hedjazi N° 14, janvier 2007

    En 1879 naissait dans le quartier de Sangelaj à Téhéran l’un des grands hommes de la littérature iranienne, Ali Akbar Dehkhodâ.
    C’est dans ce quartier placé au cœur de la capitale iranienne que l’auteur de l’Encyclopédie Dehkhodâ passa son enfance et son adolescence.
    Khân Bâbâ Khân Ghazvini, le père d’Ali Akbar, était un grand propriétaire terrien de Ghazvin, mais son tempérament rêveur et son incapacité à préserver les terres familiales permirent aux autres membres de sa famille de se les approprier. Ainsi, (...)


  • Le Char

    Hossein Mortezaïan
    Traduit par

    Arefeh Hedjazi N° 14, janvier 2007

    C’est vrai ce qu’on dit ? Tu as vraiment avalé un char ? “lui demandai-je.”
    Il dit d’abord :
    “Hein ?”
    Puis il ajouta :
    “Oui, c’est vrai.
    Un vrai char ?!
    Oui.”
    Il ouvrait très grand la bouche quand il parlait.
    “Mais comment ?
    J’étais en train de crier… Tout d’un coup, j’ai vu qu’il était dans ma bouche.”
    Il plissa son visage.
    “C’était amer ! Ça avait un goût de brûlé.
    Mais comment peut-on avaler un char ?”
    Il rit.
    “Mais moi, je mange tout.
    Tout ?
    Ben oui. Ahmad me donnait toujours la (...)


  • 10e Biennale de photographie
    Le kaléidoscope de la vie

    Arefeh Hedjazi N° 13, décembre 2006

    Tous les deux ans depuis vingt ans, le Ministère de la Culture organise une Biennale de Photographie doublée d’un concours où un jury d’éminents photographes choisit les meilleures œuvres, qui seront récompensées.
    Dès les premières années, cette exposition a connu un franc succès et n’a cessé depuis lors de se développer. Aujourd’hui, la Biennale, qui s’est entre temps internationalisée, est la plus importante manifestation photographique de l’Iran. Elle lance les jeunes talents et soutient les précurseurs (...)


  • Les manœuvres " Grand Prophète " ou le glas de l’impérialisme à l’américaine

    Arefeh Hedjazi N° 13, décembre 2006

    Jeudi 2 novembre 2006, une série de grandes manœuvres militaires iraniennes baptisées " Grand Prophète " a débuté avec la participation des divisions navales, aériennes et terrestres du Sepah dans 14 provinces, du nord-est du pays aux eaux turquoise du Golfe Persique. Elle a commencé avec le lancement de dizaines de missiles de longue (1200 à 2000 kilomètres) et moyenne portée (140 à 500 kilomètres), Shahâb 2, Shahâb 3, Scud B, Fateh 110, Zelzal, Nour, Nasr, Kowsar et Zolfaghar 73, tirés de la région de (...)


  • La Ghahveh Khâneh ou le café à l’iranienne

    Mortéza Johari
    Traduit par

    Arefeh Hedjazi N° 13, décembre 2006

    Autrefois, il y avait des cafés un peu partout en Iran. Ils se divisaient en deux catégories : les cafés de ville, qui étaient les plus importants lieux de rencontres, d’échanges et de divertissements, et les cafés situés sur le bord des routes que l’on appelait également Tchaïkhâneh (salons de thé). Ces derniers étaient des lieux de repos et de détente pour les voyageurs qui s’arrêtaient en chemin. Les premiers ghahveh khâneh
    Les premiers cafés iraniens apparurent très probablement sous le règne de Shâh (...)


  • Bisotoun, joyau de l’art achéménide

    Arefeh Hedjazi N° 13, décembre 2006

    Le "Tâghe Bostan" de Kermânchâh est, après Persépolis et Pasargades de Fârs, la place Naghshe Jahân d’Ispahan, la forteresse de Bam de Kermân, le Trône de Soleïman d’Azerbaïdjan, Gonbad-e-Soltanieh de Zanjan et la colline de Tchoghâ-Zanbil de Khuzestân, le huitième monument antique de l’Iran inscrit au registre de l’Unesco.
    Bisotoon, également trancrit par "Bisetoon" ou "Behisotoon", est le nom d’un roc surplombant l’un des axes routiers les plus fréquentés de l’époque achéménide ; une route qui voyait (...)


  • Lâhidjân

    Mohammad Reza Pourmoussa
    Traduit par

    Arefeh Hedjazi N° 13, décembre 2006

    Lahidjan, belle et douce province des bords de la mer Caspienne, est l’une de ces régions trop fréquentées et pourtant peu connues du nord de l’Iran. Dotée, comme tous les autres recoins de ce pays antique, d’une histoire millénaire et tourmentée, elle fascine pourtant, non par son histoire, mais tout simplement de par sa beauté fertile et verdoyante, ses montagnes uniformément couvertes de forêts belles à en couper le souffle, ses immenses plages de sable ou de rochers qui bordent la mer Caspienne, - (...)


  • Dans les tranchées du ciel
    Chronique de la guerre Iran-Irak

    Arefeh Hedjazi N° 12, novembre 2006

    Le 22 septembre 1980, quelques mois à peine après la proclamation de la République Islamique en Iran, les Téhéranais présents à l’aéroport international de Mehrabad voient soudain leur journée se transformer en cauchemar. A une heure et demie de l’après-midi, surgis de nulle part, des avions de chasse irakiens bombardent l’aéroport et tous les centres stratégiques du pays sous les yeux terrifiés de la population désorientée.
    Les racines d’un conflit
    A cette époque, il y avait déjà plusieurs mois que (...)


  • L’Exposition Internationale du Coran : l’art du verbe

    Arefeh Hedjazi N° 12, novembre 2006

    La 14ème Exposition Internationale du Coran s’est tenue du 27 septembre au 19 octobre 2006 dans le grand Mosalla de Téhéran.
    Chaque année, à Téhéran, le mois de ramadan donne l’occasion à ses milliers de personnes de tous âges et de toutes professions se sont rassemblées au grand Mosalla pour découvrir ou redécouvrir le Coran au travers des multiples genres qui l’illustrent, de la calligraphie au design industriel ; de la psalmodie musicale du Texte Divin à l’ébénisterie.
    Situé sur un vaste terrain, (...)


  • Hazin Lâhidji, le poète soufi de l’école d’Ispahan

    Arefeh Hedjazi N° 12, novembre 2006

    Cheikh Mohammad Ali ibn Aboutâleb Zâhedi Gilâni Esfahâni, surnommé Cheikh Ali Hazin, est né en l’an 1692.
    Ses origines remontent à Cheikh Safi, grand père du premier roi de la dynastie safavide. Il vivait à Ispahan quand en 1734 eu lieu l’attaque afghane qui se solda par l’effondrement de cette dynastie.
    Quelques années plus tard, avec la prise du pouvoir par Nâder Châh Afshâr et lassé de la brutalité de ce roi-soldat, il quitte la Perse pour prendre le chemin des Indes où il choisit finalement la ville de (...)


  • L’histoire de l’éducation en Iran préislamique

    Arefeh Hedjazi N° 11, octobre 2006

    Les Iraniens descendent d’Aryens, la plus importante des tribus de race blanche. On ne sait pas d’où viennent exactement les Aryens et les chercheurs ont élaboré de nombreuses et parfois hasardeuses théories sur la question de leur origine. Ce que l’on sait sans le moindre doute, c’est que les Aryens décident un jour de quitter leur territoire originel pour des contrées où les conditions de vie seraient meilleures. Ils migrent ainsi vers le sud quelque trois mille ans avant Jésus Christ. Arrivés sur (...)


  • Khâghâni de Shervân

    Arefeh Hedjazi N° 11, octobre 2006

    Afzal-e-Din Badil Ebrahim ben Ali Khaghani Shervani est l’un des grands poètes persans du VIème siècle.
    Surnommé Lessan Ajam (Langue des Perses), il est célèbre pour la puissance de son verbe et son extrême créativité littéraire.
    Grâce à sa bonne connaissance des sciences de son époque et à son génie inégalé, il révolutionne l’ode classique en y introduisant de nouvelles images, métaphores et allégories qu’il trouve dans des définitions scientifiques jusqu’alors inusitées en poésie.
    Il est sans aucun doute (...)


  • La Révolution Constitutionnelle de 1906

    Arefeh Hedjazi N° 10, septembre 2006

    Nous fêtons cette année le centenaire de la Révolution Constitutionnelle iranienne.
    Comme tant d’autres, cette Révolution commença sous le signe d’une simple prise de position contre l’absolutisme royal mais se termina par l’entrée en vigueur pour la première fois d’une assemblée représentative du peuple et de ses droits. Elle marqua un tournant profond et radical en faisant comprendre à la nation qu’elle peut toujours exiger le respect de ses droits.
    Le14 mordad 1285 (1906), l’Iran se réveillait à un (...)


0 | 100