A côté des sports traditionnels iraniens et des sports classiques occidentaux tels que le football, de nouvelles disciplines ont fait leur apparition en Iran au cours de ces dernières années, même si elles restent encore peu connues de la majorité de la population. Le paint-ball en fait partie. Présent depuis plus de sept ans en Iran et malgré ses dimensions sportives évidentes (notamment la course et le tir), le paint-ball n’est pas encore reconnu comme un sport officiel en Iran. Une équipe nationale iranienne de paint-ball existe néanmoins depuis plus de trois ans et a obtenu plusieurs prix, notamment lors de divers championnats organisés dans des pays asiatiques.

Matériel de paint-ball
Photos : Hâmed Badiee

Le paint-ball est originaire d’Australie et s’est progressivement constitué comme discipline sportive dans les années 1970. Il y avait à l’époque de nombreux conflits entre les bergers qui ne parvenaient souvent pas à distinguer leurs bêtes qui passaient souvent dans d’autres ranchs. Afin de les distinguer, ils utilisèrent peu à peu des billes de peinture lancées qui indiquaient leur provenance. Le marquage se transforma peu à peu en "bataille" rangée, et le paint-ball fut né. Par la suite, les Américains contribuèrent largement au développement de cette activité désignée désormais sous le nom de paint-ball dans le monde. Elle fit ensuite son entrée en Grande- Bretagne, puis en France et dans le reste de l’Europe jusqu’au début des années 1990. Il s’est cependant diffusé tardivement dans certains pays comme l’Iran. L’une des raisons est que les billes coutent très chères, surtout dans les pays non-producteurs dont l’Iran fait partie. Les meilleures billes demeurent fabriquées sur le continent américain.

Ibid.

Étant fort en sensations (sport extrême) et caractérisé par l’emploi des marqueurs chargés de billes (sport mécanique), le paint-ball prend le plus souvent une connotation militaire et rappelle fortement la guerre. Cela explique en grande partie l’interdiction des billes de couleur rouge - évoquant le sang - dans les compétitions solennelles. En plus, dans l’esprit de beaucoup de joueurs, il se rapproche des échecs de par ses scénarios et ses stratégies particulières.

Il peut se pratiquer dans des salles spécialisées, mais également en forêt où les arbres et la végétation servent de véritables obstacles naturels. En Iran, la salle de paint-ball du Complexe Sportif d’Enghelâb à Téhéran est considérée comme la plus grande du pays. Des parcours en salle exigent l’emploi d’obstacles artificiels ; les obstacles gonflables étant les plus utilisées.

Ibid.

Notons que le principe du paint-ball sportif est simple. Deux équipes de cinq ou sept joueurs s’affrontent sur un terrain clos et aménagé. Comme dans tous les sports, il existe des règles particulières ainsi que de sécurité. Les scénarios possibles sont aussi nombreux que l’on puisse en imaginer, toutefois, quelques types de jeu sont fréquemment adoptés : chaque équipe part de sa base et doit prendre le drapeau placé dans la base adverse ou bien au centre du terrain pour le ramener dans la sienne en éliminant un maximum d’adversaires au passage afin de cumuler le maximum de points. Sans drapeau, chaque équipe part de sa base et doit arriver complète dans la base adverse. Les parties sont déterminées en fonction de la configuration des équipes. Par exemple, pour des équipes de trois joueurs, trois parties dont chacune dure trois minutes sont envisagées. La partie s’arrête lorsque le drapeau est ramené dans un camp. Si aucune des deux équipes n’est victorieuse lorsque le chronomètre s’arrête, un match nul est déclaré. Le système d’arbitrage est assez simple et réglementé : une fois qu’un joueur est taché sur le lanceur ou sur le corps, il sort du jeu. En effet, lorsqu’une bille éclate, elle laisse une trace de peinture sur une partie de son corps ou de son équipement. Chaque joueur marqué de taches de couleur est alors éliminé.

Outre le fait d’être âgé de 16 ans minimum, le respect de certaines règles de sécurité est également essentiel, notamment le port du masque dans l’aire de jeu et la pose des sacs à canons hors période de jeu. L’impact des billes est également plus ou moins ressenti, selon la distance à laquelle est tirée la bille (sachant qu’il y a une distance de sécurité minimale) et la partie du corps touchée. Les billes de gélatine colorée sont inévitablement un peu dures pour deux raisons : premièrement, elles ne doivent pas être cassées dans le lanceur mais lors de l’impact. Deuxièmement, en tirant légèrement, elles doivent facilement parcourir au moins 50 mètres.

Le paint-ball est une discipline très tactique et nécessite des qualités d’esprit d’équipe, de fair-play, de discipline. Il exige également une bonne observation, analyse, communication et maîtrise de soi. Il reste encore peu développé en Iran notamment en raison de son coût, mais n’en attire pas moins un nombre croissant de nouveaux adeptes chaque année.


Visites: 723

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



1 Message