N° 24, novembre 2007

Mâhân, la joyeuse campagne de Kermân


Helena Anguizi


Le climat varié de Kermân et la beauté de ses paysages attire en été de nombreux visiteurs. L’un des endroits les plus magiques de cette province est la campagne de Mâhân, située à 35 kilomètres au sud-est de la ville de Kermân. Parmi les attraits touristiques de cette région où se retrouvent durant la saison chaude les amoureux de la nature et de l’air pur, on peut citer les nombreuses sources d’eau situées dans les hauteurs de la vallée de Tiregân, qui à elle seule est une merveille pour les randonnées. Le visiteur sera fasciné à la vue des cascades et autres beautés naturelles qu’offre ce paysage.

La ville de Djoupar, située à 30 kilomètres au sud de Kermân, vaut le détour, notamment pour les nombreux jardins qui s’y trouvent. Cette ville accueille également les pèlerins qui visitent le tombeau de l’Imâmzâdeh Hossein.

Mâhân

Plus loin, à 110 kilomètres de Kermân, le site de Râyneh, situé au cœur de la nature et au pied du mont Hezâr - point culminant de la province et troisième plus haut sommet du pays et qui la plupart du temps, même en été, reste enneigé. Non loin de cette montagne, 20 kilomètres à l’ouest de Râyneh, se trouve l’une des plus belles cascades d’Iran qui constitue elle aussi l’une des curiosités touristiques estivales.

Parmi les endroits incontournables de la région, on peut également citer la campagne de Kouhpâyeh, qui comme son nom l’indique se trouve au pied de la montagne, qui bénéficie d’une température très fraîche toute l’année. Cette région possède plusieurs sources d’eau fraîches. Durant les vacances et surtout en été, cette région accueille de nombreux visiteurs qui profitent également des centres de loisirs qui y furent récemment construits.

Jardin Chazdeh, Mâhân

A 80 kilomètres à l’Est de Kermân, le village Siracht fait également partie des sites à visiter de cette région, notamment pour son air frais en été, ses collines enneigées en hiver, le magnifique fleuve qui le traverse, sans oublier les arbres de tout genre, mais surtout le fameux cyprès, vieux de 2000 ans, qui fait la fierté des villageois ; tout comme la source d’eau chaude aux nombreuses vertus thérapeutiques.

Sekondj est un autre magnifique village situé dans la région et plus précisément au sud-est de Mâhân et à 50 kilomètres de Kermân. Situé dans une région montagneuse, il possède lui aussi deux superbes cascades d’une hauteur d’environ six mètres.

D’une manière générale, cette région surprend par sa fraîcheur, la beauté de ses montagnes et la diversité de ses ressources naturelles.

Robert est un autre site situé à 24 kilomètres de Bâft et possède lui aussi de superbes cascades qui jaillissent du cœur de la montagne. 195 kilomètres plus loin se trouve le village d’Henza, aux arbres très anciens, aux prairies fleuries, et surtout aux forêts de cyprès sauvages.

L’Astânieh de Mâhân, construction en briques située à 25 kilomètres au sud-est de Kermân

Le village de Bekrî est un autre lieu splendide de la province de Bam situé dans la vallée de Kouhchîr, dont les amandiers et pistachiers parsèment les hauteurs. Cette région surprend par la fraîcheur de son climat étant donné qu’elle est située en plein milieu d’une zone (entre Djîroft et Bam) où le thermomètre affiche de hautes températures tout au long de l’année.

Les environs de Djîroft, et notamment Esfandâgheh (lieu où pousse la plante d’Esfand) situé à 72 kilomètres de Djîroft et dont la source d’eau sert de thérapie entre autre pour les maladies de la peau sont également des lieux à visiter. Enfin, Darbe Behesht ou "porte du paradis", village situé dans les environs, porte bien son nom avec ces nombreuses plantations d’agrumes mais aussi pour la qualité de ses dattes exportées au niveau mondial.


Visites: 1106

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.