Les joueurs des planches du clocher portent une couleur neutre,
Comme s’ils se fuyaient l’un l’autre !
Ils jouent le drame de la vie,
Pour que l’on comprenne la nostalgie.
Ils se déplacent sans défense,
Leur cri hurle le silence,
Silence d’une vie pleine de malchances !
Le glas chante la mort,
Si on avait tort !
La tristesse, c’est un signe.
C’est un signe que l’on est Homme,
Que l’on est grand, que l’on est Ange,
Comme c’est étrange !
Le monde est une cage pour un homme sage,
S’il sait se passer des âges !
Il est entendu,
Que l’homme du monde est perdu.
C’est un malentendu.
Comme on a mal entendu !


Visites: 413

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.