La nuit dernière, je rêvais que j’étais un oiseau de mer

Qui, malgré le vent,

Volait au-dessus de la mer

Pensant à ses petits,

Plongeait dans le cœur de la mer

Je rêvais que je devenais un poisson

Qui, malgré la tempête,

Nageait au-dessous de la mer

Pensant à l’aimée,

Fuyait devant un oiseau de mer

Je rêvais que je devenais un pêcheur

Qui, malgré le typhon,

Ramait sur la mer

Pensant à sa fillette fiévreuse,

Ramassait le filet de pêche

Je rêvais que j’étais une fillette fiévreuse

Qui, malgré sa maladie,

S’asseyait sur un grand rocher couvert d’algues et regardait son père se noyer.

En rêvant au fond de la mer, en pensant à la lutte pour la vie, en souriant à la mort,

Elle se jeta dans la mer

Tout à coup, je me suis réveillée

Je n’étais ni oiseau de mer, ni poisson, ni …

J’étais un phare.

Malgré le vent

Malgré la tempête

Malgré les grandes vagues

Debout et éclairant la nuit

Afin que l’oiseau de mer puisse chasser.

Afin que le poisson puisse échapper aux filets.

Afin que le pêcheur puisse retrouver le chemin du retour.

C’était un rêve, encore.

Mais je ne pouvais pas aider cette fillette.

Elle seule pouvait trouver son chemin.


Visites: 627

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



1 Message

  • Le phare 22 octobre 2012 17:38, par dellady19672

    Je suis tout à fait d’accord avec vous. Nous sommes impatients de vous découvrir à nouveau le plus rapidement possible.

    A très bientot : encadrement des loyers

    repondre message