Jean-Pierre Brigaudiot

88 articles

  • Les douleurs et les couleurs
    Un ouvrage de Mohammadrezâ Asadzâda sur l’œuvre et la vie du maître miniaturiste
    Hossein Behzâd

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 135, février 2017

    L’ouvrage est luxueux autant que volumineux, c’est que l’œuvre du maître miniaturiste Hossein Behzâd jouit d’une renommée quasiment mondiale ; ainsi, par exemple, au Palais Sa’d Abâd de Téhéran, un musée lui est consacré et lorsqu’il est question de l’art de la miniature, on croise nécessairement cette œuvre tellement prolifique.
    L’ouvrage a été récemment et officiellement présenté par l’Association d’Amitié Iran-France et son dynamique président, le Docteur Sohrâb Fotouhi, dans le cadre de l’Université Khâtam (...)


  • Mexique 1900-1950
    Paris, Grand Palais
    5 octobre 2016-23 janvier 2017

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 133, décembre 2016

    Une exposition à l’encontre de l’imagerie des grands médias
    Cette exposition va en effet à l’encontre et au-delà de ce que véhiculent les grands médias, toujours assoiffés de sensationnel et réduisant ainsi ce qui est complexe à trop peu de choses, ou bien négligeant ce qui est peu mais essentiel. Le Mexique, vu de la France, est un grand pays qu’un certain nombre d’événements ont réduit, au fil des années, à une caricature de lui-même où la violence et la corruption se mêlent aux plages idylliques, aux (...)


  • Bernard Buffet
    Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris
    14 octobre 2016-26 février 2017

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 133, décembre 2016

    Paradoxe institutionnel
    La vie et l’œuvre de Bernard Buffet témoignent indéniablement d’un paradoxe qui a pris place dans le monde de l’art moderne et contemporain en France. Artiste à la carrière fulgurante, reconnu très tôt par le monde de l’art en France, comme dans beaucoup d’autres pays, il se vit très vite mis à l’écart par les institutions mêmes de l’art. Avec le recul de plusieurs décennies et en connaissance des modalités de fonctionnement des institutions artistiques, on peut comprendre que son (...)


  • Le MAMAC de Nice
    (Musée d’Art Moderne et Contemporain)
    l’Ecole de Nice et l’exposition temporaire :
    Ernest Pignon-Ernest

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 130, septembre 2016

    Une non-Ecole de Nice ?
    Le MAMAC de Nice est ce musée d’art moderne et d’art contemporain ouvert en 1990 ; il a constitué peu à peu une collection permanente et présente simultanément des expositions temporaires dont aujourd’hui celle de Ernest Pignon-Ernest, en une rétrospective qui permet de mieux cerner une œuvre, finalement mal connue hors des cercles du monde de l’art. Nice s’est très longtemps contentée de peu, sinon de rien, en matière de musée d’art contemporain ou moderne, ceci malgré une (...)


  • Jean-Pierre Brigaudiot et Gérard-Jacques Mélis
    Un ouvrage publié aux éditions de l’Harmattan, collection Esthétiques, Espaces dess(e)ins

    Entretien entre
    Gérard-Jacques Mélis et Jean-Pierre Brigaudiot

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 129, août 2016

    GJM- Une incertaine poésie… (de l’écriture plasticienne) est le produit d’une rencontre entre Germain Roesz, le directeur de la collection Espaces Dess(e)ins, elle-même faisant partie de la collection Esthétiques et les auteurs, nous-mêmes : Jean-Pierre Brigaudiot artiste, poète, plasticien, et Gérard-Jacques Mélis, linguiste. Afin que le lecteur puisse visualiser certaines œuvres évoquées dans notre livre, nous articulons ce texte avec le site « jpbrigaudiot.com ».
    Dès le début, nous avons décidé de (...)


  • ART PARIS 2016
    Grand Palais, 31 mars - 3 avril
    Une foire d’art comme phénomène du marché

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 128, juillet 2016

    Des salons artistiques aux foires d’art
    Paris est indéniablement une capitale des arts et de la culture ; l’offre est immense dans tous les domaines, que ce soit celui de l’art moderne et contemporain ou celui de l’histoire des arts, de la danse, du théâtre, du cirque, du cinéma... Les foires d’art pullulent et se succèdent à un rythme effréné. Autrefois, et jusqu’aux années soixante du siècle passé, les grandes manifestations artistiques étaient plutôt des biennales et des salons d’art, les uns aux (...)


  • Exposition
    ANSELM KIEFER
    Centre Pompidou, Paris,
    16 décembre 2015 - 18 avril 2016
    Une œuvre expiatoire ?

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 126, mai 2016

    Kiefer est un artiste allemand qui vit en France. Il est né en 1945, dans une Allemagne vaincue, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, période littéralement apocalyptique où les bombardements permanents rasaient le pays, où les troupes alliées progressaient vers Berlin, déjà en ruines, où les camps de concentration révélaient officiellement l’horreur indescriptible des crimes et des exterminations massives programmées par le régime nazi. Ainsi, Kiefer a grandi dans une Allemagne divisée en deux Etats (...)


  • Abbas Kiarostami
    Une exposition de photos, galerie Boom, Téhéran.
    (Boom Gallery – Private collection – Winter 2016)
    Le silence d’une poésie sans les mots.

    Jean-Pierre Brigaudiot, Léna Padash N° 125, avril 2016

    Abbas Kiarostami est avant tout un cinéaste mondialement connu et reconnu, auteur d’une œuvre protéiforme largement récompensée lors des plus grands festivals de cinéma, comme celui de Cannes. Cependant, son œuvre ne se limite pas au film, long ou court métrage ; Kiarostami est également poète, peintre et photographe. Durant ses années d’apprentissage, il a pratiqué la publicité et le graphisme ; autant dire que son œuvre se nourrit de ces différentes pratiques, notamment de la poésie qui est (...)


  • Première biennale
    des photographes du monde arabe
    contemporain, Paris
    (Du 11 novembre 2015 au 17 janvier 2016

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 123, février 2016

    Lieux de l’exposition : Institut du Monde Arabe, Maison Européenne de la Photographie, Mairie du quatrième arrondissement de Paris, Cité Internationale des Arts, Galerie Photo 12, Galerie Binôme, Galerie Basia Embiricos, Graine de photographie.com
    Un cadre spécifique et une dispersion spatiale
    Créer une biennale des photographes du monde arabe contemporain va de soi, notamment compte-tenu de l’existence et des missions de l’Institut du Monde Arabe, mais également compte-tenu des relations (...)


  • Les ateliers des artistes plasticiens à Paris

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 120, novembre 2015

    L’artiste plasticien, celui qui produit des œuvres matérielles ou immatérielles, doit disposer de lieux de travail adaptés à sa ou à ses pratiques, ceci de manière pérenne ou ponctuellement, comme c’est le cas lorsque les œuvres sont, par exemple, produites par et pour le musée ou le centre d’art et doivent en ce cas être réalisées sur place. Pour beaucoup d’artistes, la question de l’atelier est bien difficile à résoudre, étant donné les prix de l’immobilier locatif et la crise persistante du logement que (...)


  • « L’Inca et le Conquistador »
    Exposition au musée du Quai Branly,
    Paris 23 juin-20 septembre 2015

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 119, octobre 2015

    Le musée du quai Branly est dédié aux civilisations, principalement disparues, par exemple celles de l’Afrique et de l’Océanie, mais il accueille également, parmi ses activités multiples, un certain nombre d’événements culturels contemporains émanant d’autres civilisations vivantes. Son principal intérêt réside dans cette ouverture à l’autre, notamment à celui qui, dans le contexte d’une pensée coloniale, fut longtemps considéré et traité comme étant inférieur. Depuis le temps des colonies, le regard sur (...)


  • Le musée Picasso à Paris

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 119, octobre 2015

    Le choix d’un lieu pour exposer la dation Picasso
    Le musée Picasso de Paris -il y a plusieurs musées Picasso en Europe, dont celui de Barcelone et celui d’Antibes-, se situe au cœur du Marais, un quartier historique peuplé de beaux hôtels particuliers dont, par exemple, la Maison Européenne de la Photographie ou les Archives Nationales, qui sont devenus des musées. Ce musée Picasso a initialement ouvert ses portes en 1985, après une très longue période de travaux. Une nouvelle et importante (...)


  • Mona Hatoum
    Centre Pompidou, Paris, 24 juin – 28 septembre 2015
    « Le monde entier est devenu une terre étrangère »

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 118, septembre 2015

    La blessure
    Le travail de Mona Hatoum est typique des pratiques d’un certain nombre d’artistes de sa génération, pratiques où se conjuguent performance, vidéo, installation, dessin, photo… c’est-à-dire une pluralité de médias. Ainsi la lecture, l’appréhension, l’appréciation de l’œuvre dans sa globalité, se font en un emboîtement et chevauchement d’échos du monde tel que l’artiste les donne, les exprime, les décrit, selon le ou les médias mis en œuvre. Autre caractéristique de ces pratiques artistiques, celle (...)


  • Bruce Nauman
    Fondation Cartier, Paris
    14 mars - 21 juin 2015
    La souffrance existentielle d’un artiste

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 116, juillet 2015

    Un lieu comme signe en lui-même
    La Fondation Cartier se situe boulevard Raspail, à Paris, à deux pas de Montparnasse. Elle a été bâtie, en 1994, sur le terrain de l’ancien American Center. L’architecte en est Jean Nouvel, celui qui a construit l’Institut du monde arabe et le musée du Quai Branly, également à Paris, dont les caractéristiques communes sont d’être peu adaptées à l’accueil d’expositions. On est ici dans la configuration d’une architecture faite pour elle-même, autosuffisante, ceci au contraire, (...)


  • Art contemporain
    Anarchive
    -faire vivre et revivre l’éphémère-

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 115, juin 2015

    Une forme inaccoutumée de soutien à l’art contemporain
    Les œuvres appelées nouveaux médias sont des œuvres par nature éphémères car elles prennent appui sur des technologies dont la pérennité est limitée, technologies propres aux médias que sont par exemple la télévision, le téléphone mobile, Internet, la vidéo. Leur durée de vie est autant limitée par la recherche effrénée de moyens de communication plus performants que par la raison commerciale. Certains artistes se sont emparés de ces nouveaux moyens pour (...)


  • Compte rendu de lecture
    1983-2013 ANNEES NOIRES DE LA PEINTURE
    Une mise à mort bureaucratique ?
    Editions Pierre Guillaume de Roux, Paris 2013

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 114, mai 2015

    Il s’agit d’un ouvrage d’un peu plus de 200 pages, à caractère polémique, dénué de toute illustration bien que portant sur la peinture et le sort qui lui fut fait durant trois décennies, essentiellement par le Ministère de la Culture français et ses fonctionnaires chargés de soutenir et promouvoir la création artistique contemporaine. Un Etat soudainement interventionniste et bien intentionné
    Au fil de l’histoire, l’art sous ses diverses formes accompagne les différents pouvoirs, financiers, spirituels (...)


  • Niki de Saint Phalle
    Exposition au Grand Palais, Paris
    17 septembre 2014 - 2 février 2015
    Un art thérapie entre Pop’art et Nouveau réalisme

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 112, mars 2015

    Niki de Saint Phalle est l’une des rares artistes femmes à avoir émergé dès les années soixante dans un monde de l’art encore largement monopolisé par les artistes masculins. Cette émergence, outre la nature de son travail artistique, est due pour partie aux bonnes fées qui l’ont accueillie dans un contexte favorable et à certaines rencontres déterminantes, dont celle de l’artiste Jean Tinguely et celles de figures majeures du Pop’art américain, comme Warhol et Lichtenstein, la vie de cette artiste (...)


  • Frank Gehry
    L’exposition au Centre Pompidou : 8 octobre 2014 - 26 janvier 2015
    &
    à la fondation Louis Vuitton
    Paris

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 111, février 2015

    Ici, deux lieux parisiens se font écho : d’une part le Centre Pompidou retrace le parcours de l’architecte Frank Gehry et, d’autre part, la fondation Louis Vuitton est l’une de ses dernières réalisations. L’un explique, expose, commente une démarche longue de plusieurs décennies et l’autre permet d’expérimenter et pratiquer cette architecture singulière.
    Dans le numéro 47 de La Revue de Téhéran, en octobre 2009, j’avais consacré un article au Musée Guggenheim de Bilbao, réalisé par ce même architecte, (...)


  • Téhéran, le monde de l’art contemporain.
    …une approche à travers un entretien avec Mob Ziai…

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 109, décembre 2014

    Art contemporain : en cours de déploiement.
    Art moderne : un art encore récent, entré dans l’histoire, sa pensée peut rester longtemps active et influente. Un monde en effervescence
    ...difficile à saisir, ce monde de l’art contemporain, la ville est immense, ses lieux, galeries, musées et institutions, sont très dispersés. S’il se dit qu’il y a quelque deux cents galeries d’art à Téhéran, faire un tour, même partiel, des vernissages, le vendredi après-midi, ne s’avère pas facile. Le temps des (...)


  • Exposition
    Le Maroc contemporain
    Institut du Monde Arabe,
    Paris, 15 octobre 2014-25 janvier 2015.

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 109, décembre 2014

    L’Institut du Monde Arabe, à Paris, témoigne d’activités intenses et multiples qui drainent un public particulièrement attentif et motivé. L’offre culturelle de l’IMA permet à de nombreux Français aux racines arabes de retrouver et mieux comprendre celles-ci, au-delà des liens qu’ils peuvent avoir avec leur pays et leurs familles d’origine. Le Maroc, pays qui pratique, entre autres langues, l’arabe et le français, entretient des liens particulièrement forts avec la France, liens historiques qui depuis (...)


  • Fundamentals
    biennale d’architecture 2014, Venise
    7 juin-23 novembre

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 108, novembre 2014

    Venise, ville d’art par excellence, accueille sans cesse un certain nombre d’événements culturels et artistiques dont l’un des plus connus est la Biennale d’art contemporain ; son origine remonte à plus d’un siècle et cette biennale est l’une des manifestations parmi les plus connues et prestigieuses au monde. La Biennale d’architecture, telle qu’elle est aujourd’hui, revêt la même ampleur spatiale que la Biennale d’art contemporain, elle se situe à la fois dans les Giardini, un grand parc, dans (...)


  • Hajj, une exposition événement
    Institut du Monde Arabe, Paris
    23 avril-10 août 2014

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 106, septembre 2014

    L’Institut du monde arabe se situe à l’emplacement d’une ancienne halle aux vins, entre les universités sises dans le quartier Jussieu et la Seine, rive gauche, à une extrémité du quartier latin. C’est un grand bâtiment moderne construit par l’architecte Jean Nouvel, bâtiment de verre et de métal, tout en transparences et reflets. Mais ce bâtiment n’est pas que d’une modernité telle qu’elle se pratique ici. Il associe l’orthogonalité, l’acier, l’aluminium, le verre à des références claires à l’architecture (...)


  • UNEDITED HISTORY
    Iran 1960-2014
    Musée d’art moderne de la ville de Paris,
    16 mai-24 août 2014
    Une leçon d’histoire bien documentée

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 105, août 2014

    Comme je l’ai annoncé dans mon article précédent, fondé sur un entretien avec la commissaire Catherine David, cette exposition est un événement. Un événement au plan culturel et historique, une leçon d’histoire, un éclairage porté sur une période assez généralement méconnue de la société et des arts iraniens. En témoigne la longueur de la file d’attente lors du vernissage au Musée d’art moderne de la Ville de Paris, et cela jusque tard dans la soirée. En effet, il n’y a jamais eu, en France, d’exposition d’art (...)


  • Louvre Abu Dhabi, Naissance d’un musée
    Exposition au musée du Louvre, Paris
    2 mai-28 juillet 2014

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 104, juillet 2014

    Du luxe
    Il est ici question d’un musée qui ouvrira ses portes l’année prochaine à Abu Dhabi, en étroite coopération avec le musée du Louvre de Paris, ce dernier assurant le rôle de conseiller en muséologie. Très généralement, le musée, en tant qu’institution, a changé depuis quelques décennies, beaucoup changé. Il n’est certes plus un lieu poussiéreux et archaïque où somnolent de rares gardiens esseulés, où passe un discret et peu nombreux public de spécialistes et étudiants en art. Le musée d’aujourd’hui est (...)


  • BILL VIOLA
    Exposition au Grand Palais, Paris
    5 mars - 21 juillet 2014

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 103, juin 2014

    La vidéo, un art de l’entre-deux
    Bill Viola (New York, 1951) est l’un des plus connus des artistes contemporains de la vidéo. Pour autant, il représente une époque, c’est-à-dire qu’il n’est pas l’un des pionniers du cinéma expérimental ou de la vidéo naissante – son œuvre de vidéaste commence vers 1972 – et aujourd’hui, d’autres vidéastes ont frayé de nouvelles voies, avec d’autres pratiques et d’autres postures. Pour autant son œuvre est exceptionnelle, voguant entre beauté et spiritualité, du moins est-ce le (...)


  • Unedited History
    Iran 1960-2014
    Musée d’art moderne de la ville de Paris, 16 mai-24 août 2014

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 102, mai 2014

    L’art moderne iranien, une présence disséminée et épisodique
    L’art moderne iranien n’est pas très présent en France, et lorsqu’il se montre, c’est de manière parcellaire. Peut-être parce qu’il a été mis en sourdine depuis quelques décennies, c’est sans doute également parce que la notion d’art n’est pas la même, là-bas, en Iran, et c’est peut-être également dû à des visions trop schématiques véhiculées par les médias. Et son marché semble pour partie externalisé vers Dubaï notamment, avec les foires d’art et les (...)


  • Henri Cartier-Bresson
    Centre Georges Pompidou, Paris, 12 février-9 juin 2014

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 101, avril 2014

    Parler d’un photographe et de la photo dans une revue iranienne, c’est parler aussi d’un art qui occupe la place d’un art majeur dans l’histoire contemporaine de l’Iran. Un art qui, outre ce qui le caractérise, et la photo iranienne a bien ses propres caractéristiques, vit en dialogue permanent avec la photo du monde. Car la photo étant image est l’un de ces arts qui voyage tellement aisément sur la toile qu’elle ne saurait échapper aux échanges avec celle du monde. Un regard de peintre
    Henri Cartier (...)


  • Jewelry as sculpture

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 100, mars 2014

    Proches de l’artisanat mais cependant Art
    Jewelry as Sculpture… tel est le titre d’une exposition présentée par la galerie Seyhoun de Téhéran durant la première partie du mois d’octobre 2013. Ce sont des bijoux d’artistes, ce qui est finalement relativement courant, notamment chez les sculpteurs ; cependant ce qui diffère ici est le fait qu’ils sont aussi des sculptures, ou que ces sculptures sont en même temps que telles, des bijoux, des sculptures portables dont l’essence est de rester une sculpture, (...)


  • Bahman Panahi
    Un artiste iranien à Paris : une exposition au Centre culturel Algérien
    Paris, 4 décembre 2013 - 4 janvier 2014
    Entre tradition persane et modernité

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 99, février 2014

    Bahman Panahi vit en France depuis une dizaine d’années ; il est musicien et calligraphe et y poursuit des études d’art commencées en Iran. Dans son pays natal, il a acquis un diplôme de maître en calligraphie et appris à jouer du tar et du sétar, instruments à cordes de la musique traditionnelle. En France, après avoir étudié à l’Ecole des Beaux Arts de Valenciennes, il est entré en Sorbonne où il rédige actuellement une thèse en Arts Plastiques et Sciences de l’Art, une thèse où s’articulent la théorie et (...)


  • EXPOSITION PIERRE HUYGUE
    Centre Pompidou, Paris
    23 septembre 2013 - 6 janvier 2014
    Réinventer l’exposition

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 99, février 2014

    Pierre Huyghe est l’un des artistes importants de la scène internationale, il est reconnu comme l’un des meilleurs vidéastes de sa génération, la vidéo qu’il produit dépassant aisément le cadre de ce qu’on appelle vidéo en tant qu’art plus ou moins expérimental et spontané, pour rejoindre le cinéma par son haut niveau de technicité. Toutefois Pierre Huygue, étant donné sa formation, opère également en tant que designer et architecte. Né en 1962, il vit aujourd’hui à New York. Il a représenté la France dans de (...)


  • TehranArtWalk
    La nouvelle biennale des jeunes artistes iraniens.
    Palais Saadâbâd
    8 et 9 octobre 2013

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 98, janvier 2014

    A Téhéran, le monde de l’art, celui des arts plastiques et visuels contemporains, reste limité à quelques dizaines de galeries privées et à quelques musées d’un très grand calme. Ainsi, le Musée d’art contemporain de Téhéran, bâti à la fin des années soixante-dix, se contente d’exposer un nombre restreint des œuvres de sa collection, déjà montrées et remontrées ; de ce fait, le public est plus que clairsemé et l’ambiance bien morose. Il en va de même au musée d’art du Palais Niâvarân où, malgré une architecture (...)


  • GEORGES BRAQUE
    Grand Palais, Paris, 18 septembre 2013 – 6 janvier 2014
    La brève mais extraordinaire aventure cubiste

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 98, janvier 2014

    C’est une grande exposition, de celles que le Grand Palais sait organiser avec maîtrise, et qui draine un public nombreux, trop nombreux jusqu’à gêner considérablement la visite. Trop grande exposition ? Peut-être : parti pris de montrer le plus possible d’œuvres, jusqu’à celles d’un intérêt relativement modeste. On pourrait donc imaginer une exposition centrée sur le meilleur, sur ce qui est essentiel ; il est vrai qu’il en allait de même avec l’exposition Dynamo, en ce Grand Palais, à laquelle j’ai (...)


  • La photographie iranienne contemporaine, approche et prise de vue depuis la France

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 97, décembre 2013

    La photographie iranienne est fort présente en France, notamment au plan institutionnel, depuis les fameuses expositions de 2009 (dont le commissaire fut Anâhitâ Ghabâiân) qui se sont tenues au Musée du Quai Branly et au Musée de la Monnaie de Paris. Au Musée du quai Branly ce fut : « 65 ans de photographie iranienne » et au Musée de la Monnaie de Paris, ce fut : « Iran, 1979-2009, entre l’espoir et le chaos : trente ans de photographie documentaire iranienne ».
    Au musée du Quai Branly, l’exposition (...)


  • SIMON HANTAÏ
    …ou la peinture autrement…

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 96, novembre 2013

    Avec cette exposition qui s’est tenue au Centre Georges Pompidou jusqu’au 2 septembre, il s’agit de peinture et seulement de peinture, d’une peinture qui, dans le second parcours de Simon Hantaï, se fera sans pinceaux, selon des procédures inventées en fonction de son projet. Le premier Hantaï : la période surréaliste
    Hantaï est né en Hongrie en 1922, pays où il reçoit une formation académique ; les écoles d’art n’avaient alors pas été contaminées par les révolutions artistiques de la première partie du (...)


  • Le Marché de la Poésie à Paris

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 95, octobre 2013

    Le Marché de la Poésie se tient chaque année sur la place Saint-Sulpice, en face de cette énorme église bâtie entre le dix-septième siècle et le dix-neuvième siècle. Cette place était au Moyen-âge la place d’un marché, le marché Saint-Germain puisqu’on est à Saint-Germain des Près, un quartier désormais très bourgeois de Paris. Au centre de la place trône une fontaine monumentale du dix-neuvième siècle. Cette place Saint-Sulpice accueille un certain nombre de manifestations temporaires logées sous tentes, dont (...)


  • Le Jeu de Paume, Paris
    Un centre d’art et de production

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 94, septembre 2013

    Du jeu à la photo
    Le bâtiment fut construit au dix-neuvième siècle, sous l’empereur Napoléon III ; il se situe à l’extrémité nord-ouest du Jardin des Tuileries, les jardins du Palais du Louvre, et il surplombe la place de la Concorde. Il était initialement destiné à la pratique du jeu de paume, un jeu collectif qui précéda le tennis. Le plan du Jeu de Paume est le même que celui de l’Orangerie des Tuileries, de l’autre côté du jardin et sur les quais de la Seine. L’art fit son entrée au jeu de Paume en (...)


  • DYNAMO
    Un siècle de lumière et de mouvement dans l’art. 1913-2013
    Grand Palais, Paris, 10 avril-22 juillet 2013

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 93, août 2013

    Un lieu historique débordant d’activités
    Le Grand Palais, bâtiment de style Beaux-Arts, érigé en 1900, trône dans la perspective des Invalides entre les quais de la Seine et les Champs Elysées. C’est une imposante bâtisse surmontée d’une immense verrière qui recouvre ce qu’on appelle la grande nef. Le Grand Palais a accueilli un nombre invraisemblable de manifestations très hétérogènes quant à leur nature et il a connu divers usages au fil du vingtième siècle : hôpital durant la Première Guerre mondiale, (...)


  • La maison européenne de la photographie

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 92, juillet 2013

    Un lieu plein de charme
    La Maison Européenne de la Photographie s’est ouverte il y a un peu plus de quinze ans dans un vaste immeuble historique, ce qu’on appelle un hôtel particulier, situé dans le Marais, vieux quartier de Paris, devenu ou redevenu fort bourgeois et cossu. L’accès se fait par une cour et un chemin qui malheureusement tendent à priver le visiteur du plaisir de contempler une belle et haute façade. A l’intérieur les aménagements sont récents, élégants et suffisamment discrets pour (...)


  • Le Louvre-Lens

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 90, mai 2013

    Un musée de taille pour une toute petite ville
    Lens est une ville d’environ trente cinq mille habitants, du nord de la France, non loin de Lille ; son passé et son histoire sont avant tout ceux de l’extraction du charbon, arraché au sous-sol par les damnés de la terre, les mineurs, appelés également les gueules noires. Il reste des traces de ce passé minier, des puits de mine, des terrils : montagnes de résidus de charbon, des alignements de petites bâtisses de brique sombre : les cités ouvrières, (...)


  • Salvador Dali au Centre Pompidou, Paris
    21 novembre 2012-25 Mars 2013
    Questions au sujet d’un artiste clown

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 89, avril 2013

    Dali est une figure mythique de l’art du vingtième siècle et ce mythe s’est construit autant sur l’œuvre elle-même que sur le personnage invraisemblable et ses très spectaculaires élucubrations autour de sa méthode paranoïaque-critique.
    Un peintre pompier ?
    Les peintres pompiers ont été désignés ainsi par dérision, vers la fin du dix-neuvième siècle. Bouguereau, Cabanel et Jerôme sont les plus connus, artistes officiels, honorés par l’Académie et œuvrant à de grandes compositions pompeuses dans la ligne du (...)


  • Les arts de l’islam au musée du Louvre

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 86, janvier 2013

    Premières impressions sur le nouvel espace dédié aux arts de l’islam
    Le musée du Louvre est l’un des plus grands musées existant actuellement et ses collections en ce qui concerne les arts ont une ambition d’universalité, ne seraient-ce quelques exceptions concernant certains arts cantonnés dans d’autres musées. Pour autant ces exceptions, comme celle du musée Guimet, consacré aux arts asiatiques, n’empêchent pas le Louvre de présenter, en plus « d’échantillons » de ses immenses collections (qui ne (...)


  • BERTRAND LAVIER
    Centre Pompidou, Paris, 26 septembre 2012-7 janvier 2013
    Après Marcel Duchamp et sur les marges de l’Art Conceptuel

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 86, janvier 2013

    Le centre Pompidou de Paris présente une exposition assez exhaustive de l’œuvre de Bertrand Lavier, en tous cas suffisante pour situer et qualifier celle-ci depuis la fin des années soixante jusqu’à nos jours. Malgré une présence de plusieurs décennies sur la scène artistique française et dans une moindre mesure internationale, Lavier, avec une œuvre intéressante notamment par les questions qu’elle pose à l’art, est resté un artiste dont la notoriété se limite plutôt au monde restreint de l’art (...)


  • Les mille et une frontières de l’Iran
    Zoom de l’automne
    Rencontre, conférences, concerts, projections et débats
    au musée du Quai Branly à Paris

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 86, janvier 2013

    Le musée du quai Branly porte un nom fort mal choisi puisqu’il ne signifie, pour l’immense majorité des visiteurs, que son emplacement le long de la Seine. Quant à Edouard Branly, rares sont ceux qui savent qui il fut, c’est-à-dire médecin et physicien, l’un des précurseurs de la radio né au milieu du dix-neuvième siècle et disparu avant la seconde moitié du vingtième siècle. J’ai antérieurement évoqué ce musée dont la construction a été confiée à l’architecte Jean Nouvel et qui a pour principale mission de (...)


  • Château de Chamerolles
    Femmes artistes, passions, muses et modèles
    Exposition du 16 juin au 19 août 2012

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 84, novembre 2012

    Un charme tranquille
    Le château de Chamerolles fait partie de ces innombrables châteaux construits en France depuis le Moyen âge. Celui-ci, de dimensions moyennes, se situe entre Gâtinais et Beauce, à quelque distance d’Orléans. Il fut bâti à la Renaissance par Lancelot du Lac, sur le plan encore en usage à cette époque, d’une forteresse médiévale. La restauration des bâtiments et des jardins a permis d’une part son ouverture au public et d’autre part a redonné à ce château son indéniable charme, ceci (...)


  • Sol LeWitt
    Wall drawings, 1968-2007
    Centre Pompidou-Metz, 7 mars-29 juillet 2012

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 84, novembre 2012

    Une œuvre explicitement inscrite dans une pluralité de continuités
    Sol LeWitt, 1928-2007, fut un artiste majeur de la scène artistique contemporaine, non seulement américaine mais mondiale. Son œuvre qui émerge dans le courant des années 60 se situe à la charnière de l’Art conceptuel et de l’Art Minimal, deux formes d’art qui vont cohabiter avec d’autres tendances dont notamment le Land art qui, lui aussi, peut opérer selon certaines modalités de l’Art Conceptuel et de l’Art Minimal. Ainsi, durant les (...)


  • Gerhard Richter
    Exposition au Centre Pompidou, Paris
    6 juin-26 septembre 2012
    La photo au cœur de la peinture

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 82, septembre 2012

    L’exposition s’intitule Panorama, ce qui définit comme programme de montrer un ensemble significatif mais évidemment non exhaustif d’œuvres de Richter, un artiste allemand né en 1932 dans un pays marqué par de pesants évènements politiques dont la guerre mondiale, la défaite puis la partition du pays. Richter restera en République Démocratique, c’est-à-dire communiste, jusqu’à sa fuite en Allemagne de l’Ouest en 1961. La formation artistique de Richter, en Allemagne de l’Est, a été extrêmement académique - (...)


  • Matisse
    Paires et séries
    Centre Pompidou, Paris, 7 mars-18 juin 2012

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 81, août 2012

    Matisse, un peintre de l’abstraction ?
    Matisse, pour qui aime la peinture-peinture, la vraie, celle qui chatoie, celle qui chante et ravit, est le maître de référence, celui qui fait le passage entre les mouvements modernes de la fin du XIXe siècle et ceux de la première moitié du XXe siècle. Matisse est le peintre par excellence, en dehors des dogmes, des écoles et de théories quelquefois branlantes qui ont fait long feu – mais certes pas toutes. Son œuvre prend pied dans l’impressionnisme et même (...)


  • VIDEO VINTAGE
    1963-1983
    Centre Pompidou, Paris

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 77, avril 2012

    Une exposition modeste mais…
    Il s’agit d’une exposition relativement modeste organisée à partir de pièces puisées dans la collection des œuvres nouveaux médias du Centre Pompidou, donc ce n’est pas l’une de ces énormes expositions qui attirent la foule et sont bruyamment relayées par les médias. Pour autant, le fait d’organiser des expositions comme Vidéo Vintage, à partir de la collection du musée, permet de redécouvrir, ou tout simplement de découvrir des œuvres qu’on ne peut évidemment voir en (...)


  • La Cinémathèque Française
    Un patrimoine mondial

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 77, avril 2012

    Henri Langlois, un passionné de cinéma et la cinémathèque
    La Cinémathèque Française permet au visiteur de prendre la mesure de ce que fut le cinéma à ses origines, notamment au plan technique, et de faire la comparaison avec ce qu’il est devenu aujourd’hui. Il fut lourd et lent à mettre en œuvre, il est aujourd’hui partiellement numérique, léger, immédiat, voire en temps réel, allant jusqu’à utiliser de simples caméscopes, comme le fait, parmi d’autres, David Lynch. Le musée du cinéma et la collection de (...)


  • L’INVENTION DU SAUVAGE
    EXHIBITIONS
    Musée du Quai Branly, Paris, 29 novembre 2011-3 juin 2012

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 76, mars 2012

    En 1980 sortait un film de David Lynch : Elephant man. Un être terriblement difforme ayant vécu au milieu du dix-neuvième siècle à Londres, est exhibé en public par celui dont il est le gagne-pain. On y voit comment la science, la médecine, vont s’intéresser au phénomène et combien cette histoire réelle fut épouvantable, tant pour l’exhibé que par ce qu’elle nous dit de l’humanité. *** L’autre comme victime de Je
    Au musée du Quai Branly, il s’agit d’une exposition temporaire à caractère documentaire fondée (...)


  • Game Story. Une histoire du jeu vidéo.
    Paris, Grand Palais, du 10 novembre 2011 au 9 janvier 2012.

    Gui.B, Jean-Pierre Brigaudiot N° 75, février 2012

    Je joue, tu joues, il joue…
    Cette exposition se donne pour but de révéler l’histoire du jeu vidéo depuis ses premiers balbutiements jusqu’à aujourd’hui. La scénographie fort simple et bien peu originale, se résume à un parcours chronologique sur deux allées parallèles ponctuées de part et d’autre de chacune d’elles de jeux vidéo pour la plupart en état de marche. Le public semble réellement captivé par ces jeux et apprécie visiblement de pouvoir les mettre en œuvre. Evidemment les plus jeunes des visiteurs (...)


  • Yazd, un dépaysement, un regard et des souvenirs

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 74, janvier 2012

    C’était en juin 2002, j’étais à Téhéran avec une équipe d’experts de plusieurs disciplines universitaires afin de définir les modalités selon lesquelles les universités françaises pourraient accueillir et délivrer des diplômes de doctorat à des étudiants iraniens. C’était mon second séjour en Iran et il s’agissait avant tout de travailler avec les représentants du ministère de l’enseignement supérieur, autrement dit une succession de longues réunions ponctuées de quelques malentendus. Cependant, la compagnie Iran (...)


  • Georg Baselitz, la sculpture
    Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris
    (30 septembre 2011-29 janvier 2012)

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 73, décembre 2011

    Un artiste néo-expressionniste et allemand
    Baselitz est né en 1938 dans une région qui fera partie de l’Allemagne de l’Est après la Seconde Guerre mondiale, c’est-à-dire l’Allemagne communiste, l’une de ces démocraties populaires du bloc de l’est, derrière le rideau de fer, sous la coupe soviétique. L’embrigadement forcé opéré par les nazis sur la population, y compris sur les enfants, marquera au moins autant Baselitz que la partie de sa vie passée sous le régime communiste, jusqu’à ce qu’il passe à (...)


  • Fichés ?
    Photographie et identification du second Empire aux années soixante.
    Archives nationales, Hôtel de Soubise, Paris
    28 septembre-26 décembre 2011.
    (…ou comment la photo digresse…)

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 73, décembre 2011

    Une exposition documentaire
    Organisée chronologiquement, couvrant depuis la moitié du dix-neuvième siècle (le Second Empire naît en 1852) jusqu’aux années 1960 (c’est alors la guerre d’Algérie), cette exposition révèle l’utilisation faite par la police - les polices : polices d’Etat, police judiciaire, police militaire, police municipale -, en France, de la photographie dans des fichiers concernant une grande variété de personnes coupables, suspectes ou simplement supposées suspectes de délits avérés ou (...)


  • Le Musée du Quai Branly à Paris
    Tellement d’œuvres et bien des questions

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 71, octobre 2011

    Ce musée, ouvert il y a cinq ans, est consacré aux arts et aux civilisations d’Afrique, d’Asie, des Amériques et d’Océanie (ce sont les territoires disséminés dans l’océan Pacifique), principalement d’un point de vue esthétique et ethnologique. Avant l’ouverture de 2006, deux musées accueillaient des collections correspondant au contenu actuel du Musée du Quai Branly : le Musée National des Arts africains et Océaniens (devenu Musée National de l’Histoire de l’Immigration), situé Porte Dorée et le Musée de (...)


  • L’abbaye Sainte Foy de Conques
    La cohabitation réussie de l’art roman et de l’art contemporain

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 70, septembre 2011

    Une abbatiale romane
    En France, dans chaque vieux village, même le plus retiré, il y a une église, le plus souvent modeste et banale mais quelque fois remarquable, bâtie généralement entre le haut moyen-âge et le dix-neuvième siècle dans l’un des principaux styles qui ont essaimé en Europe ou bien dans un style marqué par des particularités régionales. Le temps passé, les événements climatiques, l’évolution du goût du clergé, les guerres, la Révolution, les mouvements anti cléricaux ou simplement l’abandon (...)


  • Le musée d’art, passage vers aujourd’hui

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 69, août 2011

    Avant le musée, le cabinet de curiosités
    La collection d’objets, de quelque nature que ce soit, semble faire partie de l’histoire de l’humanité. Collectionner, c’est développer un intérêt focalisé, c’est choisir, c’est classer, c’est renseigner, c’est aussi partager, montrer et enseigner et en un certain sens, il s’agit d’un acte à caractère scientifique. Le musée tel que nous le connaissons trouve, dit-on, des antécédents avec les cabinets de curiosités, dont le développement remonte aux alentours de la (...)


  • Anish Kapoor,
    Léviathan ou la sculpture au-delà d’elle-même
    Grand Palais, Paris, 11 mai-23 juin 2011

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 69, août 2011

    Monumenta
    Momumenta est une manifestation artistique récente, inaugurée en 2007, qui se tient dans l’immense nef de pierre, de verre et d’acier du Grand Palais, à Paris. Il s’agit d’un bâtiment Art Nouveau, construit pour l’Exposition Universelle de 1900 et qui, au fil des années, a accueilli une grande diversité de manifestations, tels des salons commerciaux (Salon de l’automobile ou Salon des arts ménagers, par exemple) mais aussi et surtout des foires et des salons d’art contemporain, comme la FIAC. (...)


  • Le Centre Pompidou-Metz

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 69, août 2011

    Metz est une ville de taille moyenne située au nord de la Lorraine ; elle fut prospère grâce aux industries de l’acier et à l’exploitation du charbon, mais ces activités se sont éteintes. Metz fut aussi allemande, comme l’Alsace et la Lorraine, lorsqu’au fil des conflits entre la France et l’Allemagne, ces deux régions furent plusieurs fois annexées. L’architecture de la ville garde la mémoire de cette occupation allemande, plus précisément prussienne. Récemment, en 2010, dans le cadre des politiques de (...)


  • Le ZKM de Karlsruhe en Allemagne.
    Un musée hors normes consacré à l’art et aux médias
    (ZentrumfürKunst und Medientechnologie)

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 68, juillet 2011

    Karlsruhe est une ville de l’état du Bade-Wurtemberg, de taille moyenne, située près du Rhin et à proximité de la frontière avec la France. Le ZKM a été initialement fondé en 1989 puis logé en 1997 où il se trouve actuellement, dans une ancienne fabrique de munitions, donc un bâtiment à vocation industrielle, datant du début du vingtième siècle. Le ZKM partage ce vaste lieu avec l’université de Karlsruhe pour une école de design. L’architecture intérieure du bâtiment, basée sur une succession de travées avec (...)


  • Odilon Redon
    Entre cauchemar et rêve, en noir puis en couleurs
    Exposition Odilon Redon, prince du rêve, à Paris, au Grand palais
    Du 23 mars au 20 juin 2011

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 66, mai 2011

    L’exposition Odilon Redon au Grand palais montre un artiste à part, à la fois proche d’un certain nombre d’autres artistes de son temps, peintres et écrivains, parmi les plus acharnés à changer l’art, et en même temps un artiste dont l’œuvre se joue du temps. Ainsi, par certains de ses aspects, son œuvre rejoint celle de Goya ou perpétue celle de Turner en même temps qu’elle flirte avec l’Art nouveau et semble proche d’un certain surréalisme à venir. Odilon Redon, 1840 Bordeaux-1916 Paris
    L’exposition du (...)


  • Exposition Mondrian/De Stijl
    Centre Georges Pompidou, Musée national d’art moderne, Paris

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 65, avril 2011

    Cette exposition, contrairement à beaucoup d’autres, antérieures, situe l’œuvre de Mondrian dans son contexte historique et artistique. L’histoire de l’art et la muséologie évoluent et se contentent de moins en moins de montrer les œuvres en tant qu’objets autonomes, pour eux-mêmes, et ainsi coupés de leur contexte économique, social et artistique. Cette exposition présente un ensemble significatif d’œuvres de Mondrian accompagné d’une documentation iconographique et textuelle conséquente, parmi d’autres (...)


  • Circuits céramiques-automne 2010
    La scène française contemporaine
    Musée des Arts Décoratifs, Paris

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 64, mars 2011

    Il s’agit d’une série d’expositions, organisée par les Ateliers d’Art de France, dont le déroulement, en région parisienne, s’effectue entre septembre 2010 et février 2011, avec pour objectif de montrer une partie significative de la création contemporaine dans le domaine de la céramique. Ces expositions sont accueillies autant par des lieux institutionnels prestigieux et historiques comme le Musée des Arts Décoratifs ou la Cité de la Céramique à Sèvres que par une quarantaine de galeries d’art, (...)


  • Femme et Artiste et Femme

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 64, mars 2011

    Lorsque j’ai débuté ma carrière de professeur d’arts plastiques au collège, je ponctuais le temps scolaire par des projections de films documentaires ou de films en tant qu’œuvres. L’un de ces films que j’avais projeté portait sur un peuple de sculpteurs, les Makondés, implantés entre la Tanzanie et le Mozambique, en Afrique de l’est. Il s’agissait d’un vieux documentaire en noir et blanc montrant les Makondés sculptant des figures dans le bois cependant qu’une voix off expliquait pourquoi seuls les hommes (...)


  • Les Inuits et le passage à l’art

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 63, février 2011

    La notion d’artiste telle que nous l’utilisons apparaît il y a quelques siècles lorsque s’effectue, à la Renaissance, une distinction entre les arts mécaniques et les arts libéraux. Aujourd’hui encore les réalisations de certains groupes ou peuples peinent à entrer dans la catégorie art pour des raisons dont les principales touchent à la fonction et à l’économie des œuvres produites ; ainsi par exemple, les objets usuels et rituels africains témoignent d’hésitations quant à être appelés objets d’art. C’est (...)


  • New York, trois lieux pour l’art : le MOMA, le PS1 et le New Museum

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 63, février 2011

    Indéniablement New York est la capitale de l’art moderne comme de l’art contemporain avec de splendides musées et institutions qui lui sont consacrés ainsi qu’un grand nombre de galeries aux dimensions impressionnantes où l’on trouve des œuvres des artistes des plus notoires et d’un certain nombre d’autres qui vont probablement le devenir, ou l’espèrent.
    Le monde de l’art change vite à New York et son épicentre se déplace au gré de paramètres au cœur desquels sont les loyers des surfaces commerciales. (...)


  • Montréal : deux lieux pour l’art contemporain, deux stratégies

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 61, décembre 2010

    Montréal est une grande ville tranquille située au sud est du Canada, au bord du Saint Laurent, un immense fleuve qui prend sa source dans les grands lacs entre l’Ontario et le nord des Etats-Unis et se perd dans l’océan Atlantique nord. Montréal est également la principale ville du Québec dont la langue officielle est le français, mais un français différent de celui qui se parle aujourd’hui en France, tellement différent que sa compréhension est quelquefois difficile, surtout lorsqu’il est celui d’un (...)


  • Le musée national des Indiens d’Amérique de New-York
    (The Smithsonian’s National Museum of the American Indian in New York ; the George Heye Center)

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 61, décembre 2010

    Ce musée exclusivement consacré aux Amérindiens est d’une immense richesse quant à ses collections et donc quant à son contenu historique comme contemporain, archéologique ou ethnologique ; ce contenu étant fait d’objets usuels et rituels, d’œuvres d’art, de documents textuels et iconiques, photographiques, filmiques, sonores, graphiques et picturaux. La période couverte va de la préhistoire, c’est-à-dire depuis il y a 12 000 ans, jusqu’à nos jours et retrace par conséquent la vie avant la colonisation, (...)


  • ART BRUT JAPONAIS
    La nouvelle vague japonaise

    Paris
    La Halle Saint Pierre, Musée d’Art Naïf

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 59, octobre 2010

    Ce musée de taille modeste se situe sur la Butte Montmartre, au pied de l’église du Sacré Cœur. Le bâtiment est une ancienne halle (un marché couvert) de type Baltard c’est-à-dire une architecture métallique érigée à la fin du XIXe siècle et devenue en 1986 un musée d’art brut et d’art naïf. Le fondateur de ce musée est un collectionneur passionné, Max Fourny, qui a, au fil des années, rassemblé plus de 600 œuvres représentatives de ce qui est indéniablement le meilleur de l’art brut et de l’art naïf. Le musée (...)


  • L’art iranien contemporain tel qu’en lui-même, une présence croissante sur la scène française

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 57, août 2010

    ertes des artistes iraniens ont été vus, ont résidé, ont étudié ou se sont installés en France (et ailleurs) depuis des décennies. Je ne citerai par exemple que Hossein Zenderoudi dont les peintures issues de la calligraphie eurent une certaine notoriété dans les années 70 à Paris ; mais il s’agit avec cet artiste et ses contemporains d’une autre génération que celle dont il est question aujourd’hui.


  • Une marmite où se concoctent toutes sortes de mets

    La Maison de la Poésie à Paris

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 57, août 2010

    Il m’est particulièrement agréable d’écrire cet article sur la Maison de la Poésie de Paris pour La Revue de Téhéran, cela venant à la suite du numéro spécial consacré à la poésie persane auquel j’ai contribué en tant que poète, faisant écho à quelques poètes iraniens contemporains, Akhâvan Sâles, Fourough Farrokhzâd et Ahmad Shâmlou. Mais il y a aussi, je crois, cette particularité enchanteresse propre à la culture persane où la poésie, peut-être davantage qu’ailleurs au monde et depuis toujours,


  • Paris, Porte Dorée

    La cité nationale de l’histoire de l’immigration

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 56, juillet 2010

    Cette Cité nationale de l’histoire de l’immigration a été récemment créée (2007) et logée dans l’ancien musée des colonies bâti pour l’Exposition coloniale internationale de 1931 ; à cette époque, la France avait de nombreuses colonies de par le monde et cela contribuait grandement à sa richesse et à sa puissance. La décolonisation et l’accession des pays colonisés à l’indépendance auront lieu plus tard,


  • Rencontre entre peinture et poésie

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 55, juin 2010

    Les trois poèmes présentés ici témoignent d’une démarche où la peinture et la poésie se rencontrent et fusionnent. Chaque poème est en même temps un texte et une peinture : il se donne à lire comme poème et à voir comme peinture. Mais les choses ne sont pas si simples car les lettres et les mots en s’exposant échappent au sens et aux chants propres à la poésie pour s’apprécier également esthétiquement, au plan de leur plasticité.


  • Deux regards sur l’exposition WONDERLAND (2500 YEARS OF CELEBRATION)*

    Un artiste iranien à Paris : Mamali Shafâhi

    Alice Bombardier, Jean-Pierre Brigaudiot N° 55, juin 2010

    Le travail artistique de Mamali Shafâhi présenté en 2010 lors de l’exposition Wonderland-2500 Years of Celebration fait écho, dans mon esprit, à la série de photos, intitulée Wanderlust, de l’artiste japonaise Kanako Sasaki. Si les sonorités voisines de Wonderland (« pays des merveilles ») et Wanderlust (néologisme que l’on pourrait traduire par « désir d’errance ») m’ont tout d’abord interpellée, c’est en percevant l’écart des imaginaires entretenus par les deux artistes avec leur pays respectif, l’Iran et le Japon, que j’ai ensuite été captivée.


  • La France et les FRAC
    (FRAC = fonds régional d’art contemporain)

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 54, mai 2010

    La France est administrativement découpée en 26 régions (dont celles situées hors métropole) qui comportent habituellement plusieurs départements, ceux-ci étant au nombre d’une centaine. Un FRAC est implanté dans chaque région métropolitaine ; c’est un organisme doté d’une administration et d’un lieu d’exposition dont la mission est de faire connaître au public local mais également aux autres, certains aspects choisis de la création artistique contemporaine.


  • Exposition au Grand Palais, Paris. 24 février au 24 mai 2010

    Turner et ses peintres
    un paysagiste abstrait, fou de lumière

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 53, avril 2010

    Fin 2008 il y avait eu, au même Grand Palais à Paris, l’exposition Picasso et les maîtres. Le propos des commissaires visait à montrer les emprunts, le plus souvent explicites, faits par Picasso au corpus des œuvres picturales majeures de l’histoire de l’art, et à montrer comment le peintre s’appropriait et actualisait ces œuvres en les interprétant et en les intégrant à sa manière de peindre, cubiste ou expressive, pour leur donner un surcroît de vitalité.


  • Cité de l’architecture et du patrimoine Palais de Chaillot, Paris. 20 janvier-2 mai 2010.

    Architecture contemporaine.
    Exposition Claude Parent, l’œuvre construite, l’œuvre graphique.

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 52, mars 2010

    La Cité de l’architecture et du patrimoine s’est implantée au palais de Chaillot, tel qu’il fut bâti en 1937 avec son architecture très solennelle et grandiloquente, dont elle occupe une large partie. Ce projet de musée consacré à la fois à l’architecture et au patrimoine fut longuement débattu et suscita une polémique que le résultat semble justifier. Ce musée de 23 000 m² réunit à la fois les collections de l’ancien Musée des monuments français et des échantillons de l’architecture contemporaine. Pari (...)


  • 14 octobre 2009-8 mars 2010

    Exposition Pierre Soulages au Musée National d’Art Moderne,
    Centre Georges Pompidou, Paris

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 51, février 2010

    Une peinture bien faite
    Soulages (né en 1919) dont la carrière artistique démarre après 1945 est l’un des peintres notoires de la seconde Ecole de Paris ; il est toujours à l’œuvre et jouit d’une grande estime de la part des institutions de l’art en France dont il est l’un des peintres officiels. Cependant, sa notoriété s’étend, par exemple, jusqu’aux les Etats-Unis et en Allemagne où il a été fort présent en tant que représentant d’une abstraction à caractère expressionniste, mais d’un expressionnisme (...)


  • Paris Photo 2009

    19 - 22 novembre 2009

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 50, janvier 2010

    C’est une foire d’art consacrée à la photo ; elle est la plus marquante de la saison parisienne et bien que parisienne, elle se présente comme une foire très internationale. Elle se tient au Carrousel du Louvre, cet espace en sous sol que partagent le musée du Louvre, les ruines d’un Paris moyenâgeux, des commerces et les espaces consacrés aux salons et expositions.
    La photo a mis longtemps, très longtemps, à acquérir le statut d’art à part entière. Elle fut d’abord reconnue comme technique, ce qui (...)


  • La photographie iranienne à l’honneur à Paris

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 49, décembre 2009

    Dans le cadre de la seconde Biennale des images du monde intitulée Photoquai-2 avec pour directrice artistique, cette année, Anahita Ghabaian Etehadieh, iranienne, fondatrice de la fameuse Silkroad gallery de Téhéran, se tiennent deux expositions remarquables :
    l’une au Musée du Quai Branly : 165 ans de photographie iranienne. 22 septembre-22 novembre 2009
    l’autre, à La Monnaie de Paris : Iran, 1979-2009, entre l’espoir et le chaos : trente ans de photographie documentaire iranienne. 6 (...)


  • Le centre d’art Nam June Paik de Gyeonggi, Corée du sud

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 48, novembre 2009

    Il s’agit d’un musée financé au plan régional, ouvert en 2008 et dédié à Nam June Paik, cet artiste américain d’origine coréenne (1932-2006) qui contribua à partir du début des années 60, à la redéfinition de l’art et à sa transformation radicale.
    Le bâtiment a été conçu en concertation avec l’artiste après un concours d’architecture dont les lauréats furent le cabinet d’architectes Kirsten Schemel et Marina Stankovic. Il est implanté à Gyeonggi, à une trentaine de kilomètres au sud de Séoul et témoigne d’une (...)


  • Le musée Guggenheim de Bilbao

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 47, octobre 2009

    Ce musée fait partie de l’ensemble des musées Guggenheim répartis ici et là, à New York (où il y en a deux), à Venise, à Berlin et bientôt à Abu Dhabi ; il est implanté au cœur de Bilbao, une ville de dimension moyenne située à deux pas de l’Atlantique, au bord d’une rivière, au nord-ouest de l’Espagne. On est au Pays Basque qui possède sa propre langue et ses revendications autonomistes. Le musée a ouvert ses portes en 1997 et l’initiative en revient à la province de Biscaye dont Bilbao est la capitale, ceci (...)


  • Poèmes

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 47, octobre 2009

    Téhéran. I. 2008.
    Poésie, mots pour et vers les étoiles, mots inscrits au sol,
    En leur indifférence sans regard, les étoiles ne voient ni ne disent
    Poussières à peine
    Mots éphémères, un peu, si peu inscrits et déjà s’effacent
    Et se dissolvent en la durée et l’indifférence
    De ce qui va, va et va et passe
    Poèmes, passages, puis rien
    Souffles tièdes et parfumés d’un jardin au cœur de Téhéran, quelques roses
    Comme un rêve non advenu ou disparu déjà, avant même le réveil
    Comme toute chose, si précaire, si (...)


  • Paris, le Palais de Tokyo, un espace expérimental pour l’art contemporain

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 46, septembre 2009

    En 2002 l’ancien Musée national d’art moderne implanté dans une aile du Palais de Tokyo, bâti initialement à l’occasion de l’exposition universelle de 1937, se voyait affecté à un nouvel usage, celui d’un lieu expérimental consacré à l’art contemporain. Les vastes espaces étaient réaménagés par des architectes qui lui donnèrent l’aspect d’une friche industrielle ou d’un squat, ce qui marquait une singulière différence avec le Musée d’art moderne de la ville de Paris, voisin très convenable d’aspect et au public (...)


  • Picasso et les maîtres

    Paris, galeries nationales du Grand Palais,du 8 octobre 2008 au 2 février 2009

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 45, août 2009

    Il s’agissait d’une très vaste et importante exposition, essentiellement de peinture où les œuvres de Picasso ont été exposées aux côtés de celles de grands maîtres du passé, ou plutôt, faut-il dire, où les œuvres se sont confrontées les unes aux autres. L’ambition de l’exposition fut de montrer comment Picasso a pris en charge ces maîtres dans son œuvre picturale, comment il s’en est saisi, les a interprétés, transmutés et restitués en des œuvres personnelles et singulières.
    Du point de vue du dialogue entre (...)


  • Giorgio de Chirico (1888-1978) : la fabrique des rêves

    Musée d’art moderne de la ville de Paris. 13 février - 24 mars 2009

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 45, août 2009

    L’exposition est immense sans être exhaustive ; il s’agit d’une orientation muséale consistant à montrer un maximum d’œuvres, quitte à lasser le visiteur, ceci au détriment du rôle pédagogique incombant au musée. Trop montrer n’est pas nécessairement bien montrer ni bien instruire le public sur ce qu’il faut vraiment voir et connaître de l’œuvre. Ici, certains tableaux sont d’un faible intérêt alors que Giorgio de Chirico est un artiste incontournable de l’histoire de la peinture de la première moitié du (...)


  • Le salon du dessin contemporain

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 42, mai 2009

    Du 26 au 30 mars 2009, le Salon du dessin contemporain s’est tenu à Paris. Cette manifestation, qui connut en mars sa troisième édition, souhaite faire connaître le dessin dans son actualité. C’est pourquoi elle est l’occasion d’un grand rassemblement d’artistes venus des quatre coins du monde présenter l’art du dessin tel qu’il est aujourd’hui. Jean-Pierre Brigaudiot, professeur d’arts plastiques et plasticien, revient sur cette exposition.
    Paris, Carreau du temple, 26 au 30 mars 2009.
    En fait de (...)


  • "Repartir à zéro, comme si la peinture n’avait jamais existé" :
    Point de vue d’artiste

    Jean-Pierre Brigaudiot N° 40, mars 2009

    Du 24 octobre 2008 au 2 février 2009, une exposition intitulée « 1945-1949. Repartir à zéro comme si la peinture n’avait jamais existée » a été organisée par le Musée des Beaux Arts de Lyon. Elle était consacrée à la question de l’art vu par les artistes après la Seconde Guerre mondiale. Après les atrocités de cette guerre, beaucoup d’artistes se sont posé de nouvelles questions concernant leur art et cette remise en question a conduit à la production d’œuvres originales et modernes, objets de l’exposition. (...)